Quand l’électro rencontre l’orchestre symphonique

16 mai 2023 à 7h56 par Antony HARARI

L'électro et les orchestres symphoniques
L'électro et les orchestres symphoniques
Crédit : @Pexels AfroRomanzo

Depuis plusieurs années, on voit différents grands DJ et producteurs de musique électronique jeter un œil vers les orchestres symphoniques.

Très récemment, c’est Petit Biscuit qui s’y est collé. Alors qu’il est en passe d’effectuer un grand retour au premier plan, c’est son premier gros tube Sunset Lover sorti en 2017 qui est revisité par un orchestre symphonique pour une version vraiment sublime.

C’est beau, rien à redire, et en plus cela montre une autre facette du DJ ou du producteur électro, une autre dimension plus artistique sans doute pour une partie du public.

Avant Petit Biscuit, nous avions déjà eu d’autres exemples de ce type. On pense notamment à la légende britannique Pete Tong qui revient souvent avec un show Ibiza Classics en compagnie du Jules Buckley Orchestra. Même Zedd, l’an dernier, avait aussi donné tout un concert entièrement accompagné d’un orchestre de 50 musiciens pour les 10 ans de son premier album Clarity.

Et si nous remontons plus loin, c’est surtout Kygo qui a amené ce côté instrumental et orchestral avec notamment en 2017 une sublime version de Stargazing avec l’orchestre philharmonique de Bergen en Norvège. 


bandeau application pub