On a écouté le nouvel album de Kölsch

2 novembre 2023 à 12h01 par Christophe HUBERT

Kölsch
Kölsch
Crédit : @coverofficielle

On a écouté le nouvel album de Kölsch

Il donnerait sûrement tout pour une bonne rythmique, claquerait tout pour l’assurance de produire des sons envoûtants… Le danois Kölsch est définitivement l’une des signatures techno la plus singulière du moment.

L’artiste vient de sortir un nouvel album – son 5e – baptisé « I Talk To Water », dans lequel la techno se fait sombre, réchauffante, mystérieuse et parfois, presque charnelle. Kölsch est fait comme ça, de ces couches qui parfois s’opposent, souvent se conjuguent dans un seul et même morceau. Et il n’est pas surprenant de le voir aujourd’hui dans les meilleurs festivals du monde, attendu de pieds fermes par une foule conquise par ses envolées électroniques, de « Grey » à « Liath », conquise par sa techno mélodique devant laquelle, on aurait tort de baisser la garde !

Et l’écoute d’« I Talk To Water » nous le rappelle : Kölsch aime vous amadouer, vous chloroformer pour mieux vous surprendre et vous amener à la danse, par exemple sur un titre comme « Pet Sound » qui d’un coup, vient tout exploser.

Les plus fans tenteront cette fois de décoder un album très personnel, intime, Kölsch rendant hommage à son père décédé il y a 20 ans, samplant même sa voix. Pour être honnête, nous n’avons rien perçu de différent, l’œuvre de Kölsch ayant toujours été soumise à des émotions contradictoires, allant loin dans l’obscurité comme dans la lumière de sonorités bien plus rassembleuses et festives.

« I Talk To Water » ne déroge pas à cette règle. Kölsch parvient une fois encore à nous dresser les poils des bras, à créer ce temps suspendu qui nous fait partir avec lui. Ce n’est pas seulement bien fait, c’est un don qu’il a.

bandeau application pub