La tendance des reprises – Partie 4

7 décembre 2023 à 7h20 par Antony HARARI

Aujourd’hui, nous poursuivons notre feuilleton sur l’actuelle tendance des reprises d’anciens tubes.

Un filon que prennent plusieurs producteurs comme le montre une nouvelle sélection qui démarre avec David Guetta.

Pour son dernier single When We Were Young avec Kim Petras, le DJ français, qui sera en juin prochain au Château de Chambord, s’est clairement inspiré du mythique tube du groupe Supertramp The Logical Song sorti en 1979.

Restons dans les années 70, mais au tout début de la décennie avec une chanson indémodable: Ain’t No Sunshine de la légende soul Bill Withers. C’est risqué de s’attaquer à pareil monument et le duo hongrois Crazibiza a bien fait de délivrer une version totalement différente de l’originale pour un remix tout en deep house qui passe très bien.

Et si nous remontions encore plus loin ? C’est ce qu’a fait le célèbre DJ espagnol David Penn en s’emparant d’un autre tube culte qui traverse les décennies: l’éternel Fever, grand classique de Peggy Lee. Et comme c’est David Penn aux manettes, le remix est forcément très House: 

Terminons avec un autre tube incontournable. Le Children de Robert Miles que l’on reconnaît instantanément en quelques notes à peine et désormais, on le redécouvre à travers un remix signé du DJ grec Constantin Nasiri. Un remix vraiment agérable, Deep House et Chill au menu. C’est malin et ça fonctionne.


bandeau application pub