Avenir du DJ : l’électro en version acoustique

11 avril 2023 à 13h52 par Christophe HUBERT

Fred Again
Fred Again
Crédit : @screen video

Avenir du DJ : l’électro en version acoustique

Les DJs/producteurs sont-ils en quête de respectabilité ? Ont-ils des envies d’autres choses ?

Alors que beaucoup s’interrogent sur le métier de DJ, en 2023, sur l’avenir de l’exercice, sur les attentes mouvantes du public face à un artiste jouant des clés USB, certains artistes tentent la voie acoustique, instrumentale.

En investissant des églises pour mieux rappeler le gospel, en sortant guitares et pianos, les DJs donnent à leur musique, une nouvelle dimension. Bon OK, c'est pas si nouveau. De tout temps, convoquer les musiques classiques, instrumentales, permet de donner une nouvelle saveur à la musique électro, elle permet peut-être – même si on peut en douter – d’accéder à un nouveau public.

Reste que les artistes n’avancent pas tous de la même manière ni avec la même sincérité. Déjà, il est difficile de s’improviser musiciens. N’est pas Kygo qui veut avec son passé au piano. N’est pas chanteuse pro qui veut, à pouvoir faire résonner l’acoustique d’une église comme récemment la talentueuse Ellie Goulding, pour le morceau « Miracle » de Calvin Harris. N’est pas non plus ultra créatif qui veut, à l’image de l’anglais Fred Again qui a encore fait parler de lui avec une session très particulière où il a revisité sa discographie avec une magie et une sincérité qui continue de nous surprendre.

 

 

 

Fred Again, l’instrument de la sincérité
Une nouvelle fois donc, une vidéo de Fred Again devient virale. L’artiste, invité chez NPR Music, a enchaîné les masterclass entre piano, clavier, instruments. Ses classiques prennent une autre dimension et donnent le frisson. Chez Fred Again, la sincérité est une seconde peau et c’est probablement une des raisons de son succès. Son cas illustre également l’attente du public pour une autre attitude, plus en proximité, en dialogue, en sincérité. Et si c’était la fin du modèle du DJ star, bras en l’air attendant le drop pour feindre un orgasme musical ?!

 


Alors qu’est-ce qui pousse tant d’artistes électro à investir ces vidéos/lives marqués par l’acoustique, l’instrumental ?
 Une volonté de suivre la mode du moment, par souci de changer de quotidien et de quitter les platines ?

Et nous, public, qu’est-ce qu’on y trouve ? Est-ce qu’on n’attend pas désormais des DJs, un skill supplémentaire, une maîtrise de la machine/des instruments, là où avant, on se prosternait devant les experts des platines, les champions de DMC ? Bref, un côté virtuose que tant d'années à (faussement) jouer avec les boutons des platines, auront fait disparaitre.

Une chose semble acquise, le métier de DJ est en réinvention totale. On se plait de notre côté à observer ces évolutions qui décloisonnent les musiques électroniques. Soyons honnêtes, ce n’est pas la scène musicale la plus ouverte, la plus prompte à se renouveler. Voir des DJs s’émanciper des platines pour prendre un instrument, assumer d’utiliser les machines, est toujours quelque chose de réconforter. Cela donne foi en l’avenir de l’électro !

 

 

bandeau application pub