Retour sur l’Insane festival 2024 !

15 mai 2024 à 15h26 par Contribution Enzo Sottili

Insane Festival
Insane Festival
Crédit : Insane Festival

Retour sur l’Insane festival 2024 !

Il y a quelques jours, se tenait dans le sud de la France, l’excellent Insane Festival. Niché au plan d’eau d’Apt, l’événement a renouvelé l’exploit, cette année encore avec pas moins de 10 000 festivaliers enregistrés quotidiennement durant les 4 jours du festival.

Faut dire qu’il y avait du beau monde sur les trois scènes de l’Insane : NTO, Vitalic, Synapson, Lessss, Fakear, Vladimir Cauchemar ou encore Acid Arab – pour la partie électro. En tout, 70 artistes figuraient sur ce line up dont l’un des mots d’ordre est définitivement la qualité, l’underground et l’éclectisme musical.


@Mégane Ginouves @picture_meg

Parmi les festivaliers, des passionnés comme Enzo Sotilli qui a voulu nous partager ses interviews réalisées sur place. A commencer par Théo, directeur de communication de l’Insane Festival

Quelle a été la première motivation pour créer l’Insane Festival ?

« Bonjour, très content du partenariat avec Radio FG pour cette première. Ce qui a motivé la création du festival c’est dans un premier temps de mettre en avant la musique underground, maintenant nous sommes un festival multi musical avec tout styles de musique : du rap, de l’électro, ça passe aussi par la hardmusic ou encore la psy trance. Mettre en avant tout les styles musicaux en gardant l’âme du festival avec ses scènes plus underground. »

Beaucoup de festivals naissant de sonorités plus sombres se rapprochent, en grandissant, des sons plus commerciaux, comment comptez-vous évoluer ?

« Maintenant nous avons pris le virage pour faire plus de mainstream, je pense notamment il y a 2 ans où nous avons accueillis Orelsan, l’année dernière Angèle et sur cette édition Josman ou encore Vladimir Cauchemar, on a ce petit côté mainstream mais qui reste sur la Main Stage. Sur nos deux autres scènes on met en avant les musiques underground car c’est la signature du festival, qui est plus difficile à mettre en place sur les autres festivals souvent à cause des autorités qui ne souhaitent pas ces styles sur leurs communes. La ville d’Apt nous fait confiance là-dessus. »

On voit votre dévouement à produire des jeunes artistes sur votre festival via Insane Tremplin sur Instagram, est ce que vous avez des projets similaires à l’avenir ?

« Oui, tu fais bien de poser la question, l’info est un peu exclusive, nous sommes effectivement en train de travailler dessus. Il faut savoir que l’Insane Festival est organisé par l’association AMD (Apt Musique et Développement) nous avons donc créé l’année précédente AMD Agency avec plus de 15 artistes dans cette agence. En effet nous avons pour projet de créer un label musical dans le but de signer des productions d’artistes peu importe leur notoriété tant que ça nous plaît ! ».


@Mégane Ginouves @picture_meg

Egalement présent cette année à l'Insane Festival, notre ami Fakear, auteur de l'album "Hypertalisman"...

L’Insane Festival, entre talents confirmés et jeunes DJs/producteurs qui se lancent. A l’instar de Clément Matrat, jeune artiste faisant partie de l’AMD Agency. Lui, propose une musique plus douce et groovy.

C’était ta première main stage à l’Insane Festival, quel a été ton ressenti face au public ?

« Le ressenti est incroyable, c'est allé beaucoup trop vite ! J’ai travaillé sur un set pendant longtemps mais c’est toujours une grosse pression parce que la Main Stage, parce que l’Insane, le public était très réceptif donc vraiment top ! »

Tu viens du milieu du jazz, tu mêles ça avec des sonorités électro envoûtantes, quelles ont été tes inspirations pour retransmettre ce mélange complexe ?

« Quand je composais, j'essayais toujours de trouver une nouvelle couleur à apporter. En accélérant ces riffs de piano très influencés par le jazz, les années 50 qui sont vraiment mon univers, en y mêlant des rythmes Hip Hop des années 90 ça donne la musique que je fais aujourd’hui. »


@Mégane Ginouves @picture_meg

L'Insane Festival fut également une belle occasion de rencontrer le duo Synapson, qui nous a également fait part de ses projets...

Merci à Enzo Sottili, Stéphane Maurel ainsi qu’à toute l’équipe de l’Insane Festival

bandeau application pub