Peggy Gou vous écoute, à vous de faire de même !

10 juin 2024 à 11h41 par Christophe HUBERT

Peggy Gou
Peggy Gou
Crédit : @coverofficielle

Peggy Gou vous écoute, à vous de faire de même !

Qui a dit que le format album était mort ? Alors que le débat revient régulièrement – et surtout sur une scène électro habituée à l’abondance de singles – l’album reste le médium privilégié par les artistes.

En témoigne ce long format que sort l’artiste Peggy Gou. Auréolée de plusieurs hits mondiaux, de collaborations prestigieuses - du « (It Goes Like) Nanana », à « I Believe In Love Again » produit en collaboration avec Lenny Kravitz, ou encore « I Go » -, la productrice sud-coréenne a voulu prendre son temps. D’abord en avouant elle-même que cet album, «  I Hear You » avait demandé  « d’innombrables heures de dévouement », ensuite en prenant le temps de développer un message, un parti-pris. En l’espèce, Peggy Gou et son « I Hear You » vont vous parler de l’écoute de soi, de l’écoute des autres, pour livrer un album pop et mélodique, festif et introspectif.

Et on n’est pas surpris de découvrir Peggy Gou avec un désir de donner un supplément d’âme à sa musique. Tâtant de multiples formes d’art, gérant un label, une marque de vêtements, l’artiste a visiblement des idées et concepts pleins la tête, comme avec son single "Lobster Telephone" inspiré de Salvador Dali. « I Hear You » est donc une succession de surprises, avec un vrai éclectisme musical, différentes nuances de house music, au-delà de l’image pop que l’on peut parfois avoir d’elle.

Avec cet album, Peggy Gou ajoute avoir voulu créer une musique intemporelle. C’est le public qui tranchera et qui lui donnera, ou non, une éternité. En attendant, la DJ/productrice rappelle combien le format album peut être intéressant pour un artiste électro.

bandeau application pub