Les terrasses parisiennes ouvertes jusqu'à minuit ! 

14 mai 2024 à 12h54 par Christophe HUBERT

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : Image d'illustration

Les terrasses parisiennes ouvertes jusqu'à minuit ! 

L’info va en satisfaire beaucoup, en mécontenter certains. D’abord parce qu’on est en France et donc alternativement tous grincheux et dénonciateurs de grincheux. Ensuite parce qu’on touche là au sommeil des uns et à la dolce vita des autres !

La mairie de Paris a en effet décidé d'accorder une prolongation des horaires d'ouverture des terrasses - ces lieux de convivialité, extensions des bars et restaurants sur les trottoirs ou sur des places de stationnement - jusqu'à minuit à partir du 1er juillet 2024 (contre 22h jusqu'à présent). Décision prise pour rendre la capitale encore plus accueillante en année olympique.

De quoi satisfaire les Parisiens avides de fêtes et autres beuveries. De quoi satisfaire aussi les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, tel l’UMIH Nuit (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) qui par la voix de son président IDF, Frank Delveau, déclare : « Nous avons été entendus sur l’ouverture des terrasses jusqu’à minuit pendant les Jeux olympiques. Le projet serait que cela devienne la règle pour les prochains étés. Il faut convaincre, argumenter sans cesse. »

Parmi les arguments avancés, justement, par ce syndicat : donner de la visibilité aux restaurateurs, car beaucoup investissent dans ces terrasses, certes éphémères mais qui s’endurcissent avec les années. De vulgaires palettes posées à même le sol, à la sortie de la crise Covid, ces terrasses sont aujourd’hui des structures en bois, parfois avec toiture, déco, végétalisation, etc…

Cela dit, l’ouverture tardive des terrasses ne manquera pas d’énerver les collectifs de citoyens, de quartiers luttant contre les nuisances sonores ainsi que l’opposition municipale. Les terrasses pullulent parfois dans certains quartiers, certaines rues. On en compterait plus de 4500 à Paris.

Faire la fête (et célébrer les JO) jusqu’à plus soif ou laisser les gens dormir… Ce n’est pas cette année qu’on sortira de ce vieux serpent de mer de la vie parisienne !

bandeau application pub