Les plus beaux hôtels de Minorque

30 mai 2024 à 18h13 par Solène Cordier

166 Gran Melia Villa LeBlanc
166 Gran Melia Villa LeBlanc
Crédit : 166 Gran Melia Villa LeBlanc

Vous pensez ne plus avoir l'âge pour les nuits survoltées d'Ibiza ? Direction Minorque, la plus sage des îles des Baléares. Déclarée patrimoine de l’humanité par l'UNESCO en 1992, elle est une des régions les plus protégées de la Méditerranée. Au programme : eau turquoise, randonnées, beaux hôtels typiques de Minorque…et fiesta si vous le souhaitez !

 

Fontenille Menorca, Santa Ponsa : La slow life vertueuse

Situé dans une ancienne maison seigneuriale du XVIIe siècle, Santa Ponsa est sans conteste un des plus beaux hôtels de Minorque, tant par son impressionnante architecture que par sa vibe monacale. Le domaine, qui s'étend sur 8 hectares, voit se côtoyer plantes aromatiques, orangers et citronniers.  Les 22 chambres, réparties sur trois bâtiments, garantissent une totale intimité : l'endroit parfait pour se ressourcer. C'est d'ailleurs ce qu'a bien compris cet hôtel appartenant aux domaines de Fontenille puisqu'il y est possible d'organiser des retraites wellness durant lesquelles se succèdent cours de yoga, bain sonore immersif, pause détente au spa Susanne Kaufmann, et découverte de l'art de l'herboristerie. Avec un programme aussi chargé, nul doute que vous aurez bien mérité de buller quelques instants autour de la piscine. Et puisque la tendance est à l'holistique, le restaurant Nura propose une cuisine aussi saine que savoureuse, alimentée en partie par le potager de plus de 5 000m2.

Crédit Photo : Céline Hamelin 

 

Son Vell : le passé sublimé

Il aura fallu près de trois années de rénovation pour redonner vie à ce manoir coupé du monde, situé à vingt minutes de Ciutadella. Le résultat ? Un somptueux boutique hôtel à Minorque, niché au cœur d'un domaine de 180 hectares, qui se parcourt à cheval, ou à vélo.

La piscine ovale, au charme fou, a été restaurée en gardant tout son caractère d’origine, puisque cette dernière date du XVIIIe siècle. De l'autre côté du domaine, l'effervescence du présent se retranscrit dans une piscine à l'allure plus contemporaine. Cette jonction entre hier et aujourd'hui se retrouve aussi dans la décoration des chambres, mixant allègrement le mobilier d'antan et le design du présent. Poutres apparentes au plafond et carrelage de caractère au sol, le linge de maison se pare de teintes beiges et blanc cassé, ayant le bon goût de rester sobre dans ce décor qui invite au recueillement. Et puisqu'il faut savoir vivre avec son temps, l'établissement peut se vanter d'être autosuffisant à 60 % concernant sa production d'électricité, grâce à de nombreux panneaux solaires installés sur le domaine. Si ce ne manoir doit être hanté, ce n'est que par les bonnes ondes qui y circulent.

 

Villa Le Blanc

C'est au sud de l'île, à mi-chemin entre Mahón et Ciutadella que l'on trouve l'une des plus belles plages de Minorque : Sant Tomas. Un décor de carte postale (eau turquoise, sable fin et tutti quanti) dans lequel s'est délicieusement glissé la Villa Blanc, un hôtel Gran Meliá inauguré il y a moins de deux ans. Les 159 chambres de l'établissement possèdent toutes une vue sur la grande bleue, ainsi que la terrasse du restaurant le Samador, ce qui en fait l'endroit idéal afin de découvrir la gastronomie minorquine, dont la caldereta, un ragoût de homard accompagné de tomates, de persil et d'ail. Une autre découverte culturelle, cette fois-ci plus lointaine, se cache du côté du spa Thai Room. Ici, le wellness se teinte de méthodes ayurvédiques, et les massages thaïlandais couplés avec l'acupression évacuent instantanément la pression. Autrement dit : que les vacances commencent !

 

Faustina Gran, le palais enchanté

Sortez vos cahiers, le cours d'histoire commence : capitale de l'île jusqu'en 1722, Ciutadella abrite au sein de ses ruelles pavées de nombreux palais entourant la plaça d'Es Born, la place centrale du village. Parmi eux, le palais de Can Faustino, ainsi que Cal Bise, Can Llorenç et Can Sebastiá. Ce quatuor de choc forme aujourd'hui un unique ensemble : le Faustino Gran. Unique en son genre, cet hôtel sort tout droit de l'imagination de Laurent Morel-Ruymen, qui depuis plus de dix ans se donne une mission : redonner à Minorque ses lettres de noblesse. Et on peut dire que ce dernier ne fait pas les choses à moitié : ce refuge aux 56 clefs permet une déambulation hors du temps, comme lorsqu'on se retrouve dans un patio de 1200m2, accueilli par le son du piano qui se joue au Faustino, l'unique restaurant de l'hôtel qui propose une cuisine méditerranéenne chic et sans chichi. Loin de vouloir se cantonner aux vestiges du passé, le lieu abrite de merveilleuses fresques végétales signées Delphine Nény, meilleure ouvrière de France en peinture décorative. Notre préférée ? Celle de la Volière, situé derrière le bar en marbre blanc du lobby.

Crédit Photo : Daniel Schaefer

 

Torralbenc : un air de campagne

Érigé dans un ancien corps de ferme situé à quinze minutes de Mahon, dans le village d'Alaior, le Torrabenc promet un retour aux sources dans un cadre luxueux et raffiné. Ici, tout est pensé pour rendre à Minorque ce qui appartient à Minorque : les anciennes mangeoires sont transformées en fontaines ultra design et les "eras" (des grands cercles servant à l'époque de séchoir à grain), deviennent des objets de curiosités convoités. Les légumes, œufs et huiles servis au restaurant proviennent d'exploitations locales, le plus souvent bio, dans une carte élaborée sur les conseils du chef étoilé Michelin Gorka Txapartegi. Un amour du terroir qui se retranscrit dans chaque plat, comme avec ce cochon de lait tendrement confit au thym citron ou dans cette sublime salade de tomates du jardin, finement relevée par une vinaigrette aux herbes fraîches. Les 22 chambres de l'établissement jouent elles aussi avec les codes locaux et empruntent le calcaire, le bois et les tissus naturels pour charmer leurs invités en quête d'authenticité.

bandeau application pub