Le Warehouse de Chicago désormais protégé !

14 juin 2023 à 12h33 par Christophe HUBERT

Warehouse
Warehouse
Crédit : @screen video

Le Warehouse de Chicago désormais protégé !

« Aux grands hommes la patrie reconnaissante », c’est la phrase qui figure sur le Panthéon, où sont inhumés les françaises et français qui se sont illustrés dans l’Histoire du pays.

Aux grands DJs aussi, on doit reconnaissance et avec eux, ces lieux de fête qui ont permis de propager les musiques électroniques. D’où en France, l’idée de faire de certaines discothèques des clubs culture, autrement dit, des lieux culturels.

D’où la décision récente (le 08 juin dernier) de la Mairie de Chicago, aux Etats-Unis, de protéger le Warehouse. Ce lieu mythique a été l’un des berceaux de la house music, terrain de jeu – dès 1977 !!!! – des premiers DJs, notamment la figure historique Frankie Knuckles.

Le Warehouse, initialement une usine de 3 étages, devient ainsi un « landmark », en français un point de repère de la ville américaine. Il y a donc un aspect symbolique – celui des autorités, de reconnaître l’importance du Warehouse pour la house music et au-delà, le rôle majeur joué par les artistes de Chicago.

Mais ce landmark ne sera pas qu’un point rouge sur la carte de la ville, repère pour les touristes de passage, car en officialisant cette adresse du 206 S. Jefferson Street, la Mairie de Chicago fait de l’immeuble un monument historique et le protège de la destruction et de la spéculation immobilière.

Le Warehouse et la house music, monument chicagoan donc, aux côtés des White Sox et du r’n’b !

Le Warehouse, club de légende
Ouvert en 1977, le Warehouse a surtout eu pour résident Frankie Knuckles, maitre incontesté de la house music, recevant d’autres icônes comme Ron Hardy et Marshall Jefferson. Le club a vécu 10 ans et est rapidement devenu un lieu de fête pour un public gay, noir et latino. L’occasion de rappeler que l’émergence de la house coïncide avec cette volonté de créer des endroits sûrs pour des populations victimes de racisme et de discriminations.

 

bandeau application pub