John Summit, nouveau héro ou vieille caricature ?

13 juin 2023 à 13h35 par Christophe HUBERT

John Summit
John Summit
Crédit : @https://www.instagram.com/johnsummit/

John Summit, nouveau héro ou vieille caricature ?

John Summit est un vrai spécimen !

L’artiste américain est dans une forme de best life complètement assumée, à parcourir les festivals du monde entier et à inonder le marché de ses productions musicales, toujours jouissives dans leur approche house et pop, à l’image du dernier single en date « Where You Are ».

 


Jouissif, c’est le mot parfait quand on voit John Summit aux platines, sur les réseaux sociaux. Le DJ donne de sa personne, sourire aux lèvres et vivant chaque soirée comme si c’était la dernière. Jusqu’à la caricature parfois, car John Summit semble prendre la fête très au sérieux et il semble évident qu’il tombe dans ses excès.

Ceci dit, le producteur qu’il est fait oublier les frasques du DJ, parvenant à tromper son monde entre productions pop ultra marketées, propositions house très maitrisées et excursions plus techno – citons par exemple le morceau « Revolution ». Le gars se ménage semble-t-il des marges de liberté pour ses DJs sets et pour être certain d’emmener le public dans une forme de diversité. En témoigne ce set au Brooklyn Mirage qui a visiblement bien plu.

 

John Summit au sommet, et cela fait quelque temps que ça dure, rappelons qu’il fut l’artiste le plus vendu sur Beatport en 2021. Le tout renforcé par des réseaux sociaux où l’artiste se montre souvent hilare, kiffant sa vie de DJ, exalté dans un plaisir franchement communicatif.

Tout semble très bien calibré au point où surgit cette question : John Summit est-il l’archétype du DJ d’aujourd’hui ou l’exemple d'un monde qui touche à sa fin ? Car l’Américain a aussi cette faculté à véhiculer tous les clichés du genre : poses devant le jet, achats de villas, sets redondants, structures de sets vus et revus, mega events, etc… Est-ce cela qu’on attend d’un DJ en 2023 ? Est-ce réellement franc ou marketé ?

On ne fera pas de procès d’intention à John Summit mais l’image qu’il véhicule est aussi celle qui symbolise une ère. Celle du DJ star EDM-isé, néo pop star à clé USB, engager dans une course de fond pour multiplier les cachets à plusieurs dizaines de k.

Sur les réseaux, John Summit a cette formule « I wanna be where u are » [je serais là où vous êtes]. Parfait, il le fait à merveille ! Mais c’est très différent d’être là où on ne l’attend pas. Or, c’est aussi ce qu’on attend d’un artiste, qu’il nous surprenne et qu’il innove, qu’il nous bouscule. Autrement qu’en exhibant ses tétons…

bandeau application pub