I Hate Models déprogrammé d'un festival pour raisons écologiques

15 mai 2024 à 17h30 par Jean-Baptiste BLANDIN

I Hate Models
I Hate Models
Crédit : Instagram : @I Hate Models

L’écologie au cœur d’une lourde décision pour le festival Le Bon Air.  

L’événement qui se tiendra ce week-end à Marseille vient d’annoncer via un communiqué qu’il a fait le choix de déprogrammer leur headliner I Hate Models. La raison ? Le dj français devait se rendre au festival en jet privé.  

Fidèle à ses valeurs, le festival a été lancé en 2016 avec la volonté de produire un événement « le plus responsable possible ». Il explique sur ses réseaux que « aucun artiste n’a jamais emprunté de jet privé » pour venir jouer chez eux et que « c’est une aberration écologique, économique et sociale que nous refusons systématiquement ». Le festival précise aussi connaître les difficultés que rencontrent les productions pour les tournées de leurs artistes. 

Un choix clivant qui a forcément dû être compliqué à prendre. Alors que de nombreux festivaliers félicitent l’équipe du festival, d’autres sont plus amers à l’idée d’avoir payé pour un artiste qu’ils ne verront finalement pas.  
En-tout-cas I Hate Models, qui devait jouer ce samedi 18 mai, sera remplacé par l’artiste néerlandaise Ki/Ki qui assurera le closing. 

Depuis la crise du Covid, de nombreux acteurs de la scène musicale essaient de trouver des solutions pour limiter l’empreinte carbone de leurs événements, notamment les festivals. Il faut parfois que quelqu’un se mouille pour faire avancer les choses, on ne peut donc que respecter le choix de l’équipe du Bon Air qui a toujours prôné leur engagement écologique, quitte à diviser son public. 

bandeau application pub