Festivals : des billets globalement moins chers en France

26 juin 2023 à 12h48 par Christophe HUBERT

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : @ mikky k / Pexels

Festivals : des billets moins chers en France

Pour un gros festival français, comptez en moyenne 79 euros la place. Et c’est bien moins qu’à l’étranger. D’après une récente étude du Prodiss - syndicat national du spectacle musical et de variété – les prix de nos concerts & festivals se situent en deçà ceux pratiqués en Europe ou aux Etats-Unis.

L’étude consiste en effet à comparer les pratiques tarifaires sur une sélection de concerts en salles et de festivals, et ce, alors que le secteur événementiel subit depuis plusieurs années de fortes hausses de ses coûts, en plus de l’inflation qui touche tout le monde.
D’après le Prodiss, les prix des places de concerts aux tarifs les plus bas sont globalement restés sous le niveau de l’inflation en France, entre 2019 et 2023, idem pour les festivals. 

Concrètement, la moyenne est de 79€ la place en France contre 129 euros en Allemagne, 137 euros aux Etats-Unis. Attention, une moyenne économique n'est qu'un indicateur, il y a un monde entre une vingtaine/quarantaine d'euros pour un petit concert et plusieurs centaines d’euros pour Beyonce.

Une moyenne qui tend à masquer le fait que gros concerts et gros festivals ont boosté les prix des places pour deux premières raisons : un effet rattrapage post-covid, avec de nombreuses stars mondiales repartant en tournée. Ensuite, un appétit fort du public pour les billets VIP/premium.

Enfin, les grosses structures et grosses tournées sont plus sensibles aux flambées des prix liés à l’inflation (énergie, transport, main d’œuvre, etc…). Pour terminer, là où tout le monde se retrouve, petit ou grand, c’est dans la forte hausse du cachet des artistes. Nous vous en parlions, il y a quelques jours, le SMA déclare que « Les cachets des artistes ont quasiment été multiplié par deux entre 2015 et 2022 ».

Reste que les prix des concerts et festivals en France, parviennent à être contenus, restant bien en deçà de ceux pratiqués ailleurs. Une bonne nouvelle car il y va de l’accès du plus grand nombre à la musique et à la culture. Peut-être est-ce aussi dû aux règles de facturation plus strictes en France qu’aux Etats-Unis où le récent scandale autour de Ticketmaster est remonté jusqu’à la Maison Blanche…

bandeau application pub