DJs : une (mal)saine concurrence ?

11 juillet 2023 à 12h23 par Christophe HUBERT

Duke Dumont
Duke Dumont
Crédit : @facebook.com/DukeDumont

DJs : une (mal)saine concurrence ?

Qu’ils soient jeunes talents ou artistes confirmés, nouveaux venus ou vieilles branches de l’arbre électro, les DJs sont tous et toutes en concurrence. Concurrence pour obtenir des bookings, pour être celui ou celle qui finira sur la main stage, concurrence auprès du public, etc…

En coulisses, les organisateurs et programmateurs de clubs et festivals ne se privent pas de raconter les petites guerres et gros dramas entre DJs et on sait l’animosité qui existe entre tel ou tel. Bref, du classique dans une industrie de la musique reposant beaucoup sur l’égo. Du classique aussi car on parle d’art et les artistes peuvent parfois se sentir menacés par un producteur proche de leur univers musical ou un peu trop présent sur leur « part de marché. A contrario, la concurrence peut être salvatrice et conduire certains à se dépasser.

Ceci dit, peu en parle, le sujet étant tabou. D’où la surprise d’entendre Duke Dumont ou plutôt de lire son tweet. L’artiste anglais – pourtant réputé timide – a dénoncé l’existence d’un groupe WhatsApp secret composé de « DJ bien connus » qui se mettraient d’accord pour « boycotter les morceaux » d’artistes jugés « concurrents ».

Duke Dumont qui conclue par un « Putain de cinglés ». Un tweet vu plus de 826.000 fois. Malheureusement pour nous, le groupe en question (et ses membres) est introuvable. On ne sait donc pas ce qui motivent les artistes en présence et quels arguments ils avançaient.

Une sorte d’accord qui pourrait rendre massif, le boycott de certains artistes. On ne sait si Duke Dumont fait lui-même partie de ces DJs/producteurs concernés par le boycott, reste que son tweet lance la polémique. Et si un tel groupe secret existe, il n’y a rien de répréhensible, en revanche, il soulignerait le sérieux manque de fair-play d’artistes vantant, face caméra, leur amour de la filière et de leurs collègues – pour les boycotter en privé.

Pas de naïveté : la guerre des égos existe sur la scène DJ. Scène connue pour son manque de solidarité (on l’a constaté durant la crise Covid) et en effet, pour son manque de fair play collectif, qui impacte les sets des artistes et les titres joués mais aussi parfois la place de tel ou tel sur un booking de club ou de festivals. Il explique aussi, en partie, la flambée des cachets des artistes. Autant dire que Duke Dumont a lancé un sacré pavé dans la mare !

Notez pour finir que le DJ anglais sortira dans quelques jours, son nouveau single "Losing Control"

bandeau application pub