Coup d’envoi hier du manifeste « Réinventer la Nuit »

18 octobre 2023 à 11h57 par Christophe HUBERT

Reinventer la nuit
Reinventer la nuit
Crédit : Reinventer la nuit

Coup d’envoi hier du manifeste « Réinventer la Nuit »

Hier, au Point Ephémère de Paris a été donné le coup d’envoi de « Réinventer la Nuit », manifeste lancé par des DJs et associations de lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Leur but : sensibiliser les professionnels de la nuit, artistes des musiques électroniques et plus globalement, le grand public.

« Réinventer la Nuit », une initiative née d’un post instagram, celui de la DJ parisienne Paloma Colombe en juin dernier. L’artiste dénonçait le sexisme vécu en clubs, racontant avoir été victime de harcèlement et de violences sexistes, « J’ai pensé arrêter mon set », ajoutera-t-elle. Un message fort qui a entraîné une mobilisation afin que changent les comportements, mais aussi une certaine libération de la parole, depuis, les DJs féminines sont nombreuses à s’exprimer sur ces questions.

 

Concrètement, le manifeste « Réinventer la Nuit » entend mettre un terme, non seulement aux violences sexistes et sexuelles mais au-delà, à ces situations dégradantes que vivent les femmes DJs, entre attitudes condescendantes, sexualisation et remises en cause de leurs aptitudes techniques/artistiques. Car oui, nous en sommes là en 2023, certains mecs pensent qu’une femme ne peut faire un bon DJ ou ne peuvent s’empêcher de tenir des propos graveleux, en réel ou sur les réseaux sociaux, dès qu’une artiste femme s’habille comme elle le veut. Ainsi, 82% des artistes femmes et personnes non binaires déclarent avoir rencontré des discriminations liées à leur genre.

La soirée d’hier au Point Ephémère sonnait ainsi la mobilisation – dans le sillage d’associations comme Consentis et Act Right qui œuvrent à former les clubs et professionnels de la nuit pour rendre la fête plus sûre et inclusive, pour les clients comme les artistes (nous vous en parlions ici)

Le manifeste dit : « Chaque personne doit pouvoir évoluer dans son art et son métier en se sentant à l’aise et en sécurité, quel que soit son genre mais aussi son orientation sexuelle, sa condition ou capacité physique, son origine ethnique ou géographique, son âge ».

3 types d’actions immédiates sont lancés pour « Réinventer la Nuit » ou plutôt la faire revenir à son essence, celle de liberté et la sécurité pour tous et toutes :

  • Une charte de bienveillance va être créée
  • L’organisation de temps et lieux d’échanges pour les artistes afin de libérer la parole (la filière musicale et celle de la nuit n’ont pas encore vécu leur me-too)
  • Lancer un appel à l’action pour inciter les professionnels de la nuit à prendre des mesures au plus près du terrain

Le collectif à l’origine du manifeste se donne un an pour y parvenir.

bandeau application pub