Agoria sort un single et partage ses revenus...

19 juin 2023 à 12h19 par Christophe HUBERT

Agoria
Agoria
Crédit : @screen cover

Agoria sort un single et partage ses revenus...

On le savait intéressé par les NFTs. Pardon, on reformule : on le savait absolument passionné, hanté par les NFTs, on découvre que le français Agoria a de la suite dans les idées !

Visiblement, le DJ/producteur a parfaitement compris, qu’au-delà du marché délirant des NFTs dans le monde, il y avait dans cette technologie de quoi révolutionner la musique, du moins la relation entre les artistes et le public.

Agoria en apporte un exemple très illustrant avec son nouveau single « [Agorians] » qui vient de sortir. Agorians, comprenez des habitants de ce que serait le monde d’Agoria, autrement dit son public, ses fans. Un nous inclusif qui n’est pas anodin, le producteur ayant créé ce morceau pour nous, vous. Au sens propre comme au sens figuré car il s’agira d’en redistribuer les revenus avec le public.

Agoria écrit sur Instagram :

« Il y a exactement 2 ans, j'ai partagé ma première œuvre d'art numérique […]
Aujourd'hui, je sors une chanson dédiée à tous mes fans à travers le monde.
Ils se sont baptisés les {agoriens}, et c'est ainsi qu'est devenu le nom de la chanson.
J'ai décidé de redistribuer 100% des revenus du maître de chanson à vous tous.
Vous bénéficierez de chaque flux, de chaque téléchargement, de chaque publicité. »


Priorité sera donnée aux fans historiques mais 10% iront aux fans plus anonymes. Comment faire ? En allant collecter des partages de chansons sur le site de Boleromusic. Rassurez-vous, aucun scam, pas de crypto à débourser ! Cela fera de vous, un ayant droit du titre qui, ce faisant, touchera rémunération des ventes physiques, du streaming et d’éventuelles synchronisations pub.

Avec [Agorians], le DJ français innove et illustre ce que pourrait être la nouvelle relation artiste/public découlant des NFTs et des technologies afférentes. Ici, il s’agit de s’unir autour d’un morceau pour en touchant profits, d’autres formules peuvent exister autour d’un album partagé qui se déclencherait, entre fans uniquement ou qui s’accompagnerait d’un clip ultra privé. Bref, un dialogue direct, horizontal qui vient contrecarrer un modèle dans lequel, il y a une multitude d’intermédiaires entre un artiste et ses fans.

Plus d’infos sur le site de boleromusic.

bandeau application pub