Vingt, trente, quarante ans après ... Ces tubes qui sortent de l'oubli !

14 avril 2023 à 19h29 par Sophie DIAS

Vingt, trente, quarante ans après... Ces tubes qui sortent de l'oubli
Vingt, trente, quarante ans après... Ces tubes qui sortent de l'oubli
Crédit : Pexels / 9143

Dépoussiérer d’anciens titres est très très à la mode...

On l’a vu dernièrement avec David Guetta et « I’m Blue », Kygo avec le tube iconique « Say Say Say » de Mickael Jackson et Paul McCartney, et j’en passe…

Les musiques d’antan seraient donc comme des lingots d’or qu’on laisse dormir pendant plusieurs décennies avant de leur offrir une seconde vie.

Dernièrement, c’est Apple qui a décidé d’offrir un regain de popularité au tube « Banana Split » de Lio, sorti en 1980, à l’occasion de la sortie de l’IPhone 14 jaune. Personne ne s’y attendait, mais la marque la plus connue au monde a choisi ce titre pour sonoriser sa dernière pub. Elle a dévoilé son nouveau spot publicitaire le 21 mars dernier et offert une seconde vie à ce tube. 

Pour ceux qui seraient passés à côté, la voici :

 

Autre tube qui est réapparu par surprise après des années plongées dans l’oubli : « Spacer » de Sheila, hit qui fête aujourd’hui ses 43 ans. C’est Agoria, le producteur Lyonnais, qui l’a remis au goût du jour en collaborant avec la chanteuse Noémi et Mooglie, dj parisien que vous avez pu entendre sur Maxximum.

Cette reprise, qui a été produite à l'aide d'une intelligence artificielle, a été envoyée dans l’espace pour le programme Sonar Calling, avec pour objectif qu'il soit possiblement interprétable par un alien s’il venait à la découvrir.

Voici donc le premier titre en provenance de la planète Terre que les extraterrestres pourraient découvrir  :

 

La France compte beaucoup de jeunes djs prometteurs, mais aussi certains prodiges. Parmi eux, on retrouve Trym, artiste qui joue avec plusieurs sonorités comme si c’était un jeu d’enfant !

Il a décidé de reprendre « Désenchantée », le tube iconique de Mylène Farmer. Ce n’est pas la version de l’icône, mais celle de Kate Ryan, sorti en 2001, qu’il a décidé de reprendre lors d’une soirée Possession.

 

 

Une version euro dance avec des kicks rapides qui a fait bouger les foules.

Un titre qui n’a finalement pas pris une ride et qui fait écho à cette nouvelle génération de jeunes désenchantées par la pandémie mondiale, le réchauffement climatique, la guerre en Ukraine, la réforme des retraites…. Ce tube est devenu un hymne pour la jeunesse d’aujourd’hui.

bandeau application pub