Salles de concert et studios de musique menacés en Angleterre

1er septembre 2022 à 13h31 par Christophe HUBERT

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Crédit : @fkaregan / Unsplash

Salles de concert et studios de musique menacés en Angleterre

Comme une sorte de double peine en Angleterre. Déjà fragilisée par la crise covid, l'industrie musicale tire la sirène d’alarme.

En cause, l’inflation galopante au Royaume Uni qui fait flamber les factures d’énergie et qui met à mal l’équilibre financier des salles de concert et des studios musique.

D’après le Music Venue Trust (MVT), qui a mené une étude auprès de 941 salles et studios, la hausse moyenne de la facture d’énergie dépasse les 300% ! Pour certaines salles, l’ordre de grandeur est de 700% ce qui engendre des milliers d’euros de dépenses supplémentaires, et non prévues.

Le syndicat UK Music appelle donc le gouvernement anglais a baissé la TVA sur l’énergie et à lancer un plan de soutien exceptionnel pour le milieu culturel. Car il y a urgence, d’après le MTV, 30% des lieux – studios de musique, salles de concerts - seraient menacés de fermeture définitive !

Rappelons que le milieu musical, les clubs notamment, ont beaucoup souffert de la crise Covid. Les fermetures à répétition - assorties d’un soutien financier de l’Etat moins fort en Angleterre que chez nous - ont engendré la fermeture de nombreux lieux festifs. A cela s’ajoute le fait que des milliers de DJs ont été forcé à abandonner leur métier et à se reconvertir. La crise de l’inflation pourrait donc être fatal pour des endroits fragiles ou en rémission.

En France aussi, cette flambée des coûts est observable et si, pour le moment, il n’y pas d’alerte pour les salles de concert françaises, le secteur des festivals a été profondément impacté cette année. Certains événements ont ainsi vu leur équilibre financier remis en jeu, au point que certains s’interrogent sur leurs éditions 2023, surtout si les prix de l’énergie continuent de grimper.

bandeau application pub