Qui se cache derrière Claptone ?

23 novembre 2022 à 12h39 par Christophe HUBERT

Claptone
Claptone
Crédit : Claptone

Qui se cache derrière Claptone ?

C’est vrai ca, qui se cache derrière Claptone ? Qui est l’homme, le petit cœur qui bat derrière cet inquiétant masque de médecin de la peste que le DJ allemand trimbale depuis des années ?!

A vrai, son visage vous ne le verrez pas. Et pour être très honnête, même en interview sans public, il porte son masque, comme pour dire au journaliste qui lui tend le micro « toi non plus, tu ne verras pas ce que je ne veux pas montrer ». Car ce masque, c’est un choix. Faire en sorte que le public vibre sur une musique et non pas sur un artiste, son physique, ses outfits, etc…

Du coup, on se concentre sur le son. Et quel son ! Vous vous en rendrez compte ce soir, sur FG puisque Claptone est l’invité de l’Happy Hour DJ, à partir de 19h30. L’artiste classé N°3 dans le Top 100 alternative du magazine DJ Mag, parvient toujours à nous surprendre.

Et si son masque est inquiétant, ne vous attendez pas à un son grave et morbide, dark et paniquant. Claptone, c’est un univers house, pop… tantôt à écouter chez soi, tantôt à savourer en club. L’artiste le dit lui-même : « Je n’ai jamais vraiment cru à toutes ces histoires de catégories, pop ou house music… Bien sûr en tant que DJ j’aime jouer de la musique de club, mais quand je produis mes titres, je ne m’enferme pas dans un rythme ou un tempo en particulier. Je veux explorer d’autres choses, être un artiste tout simplement et faire ce dont j’ai envie. Je sais que mon public peut se trouver sur Spotify ou autres, il écoute ma musique chez lui et donc ça permet d’être libre. Et surtout j’aime multiplier les expériences, faire des chansons, choisir les voix… bref, explorer ma liberté. »

Une liberté qui, chez Claptone s’accompagne souvent de jolies voix – son album « Closer » le montrait très bien, le single « Beautiful » également.

 

Ces voix, ce masque, ce mystère permettent à Claptone d’être libre, nous disait-il. Libre de raconter des histoires. « Sans histoire, c’est comme voir un film sans scenario. Pour moi c’est vraiment essentiel dans la conception de ma musique, parce que ça permet d’être intrigant. Sans histoire, ta musique n’a pas de sens. Et moi je veux que mon travail ait un sens, spécialement quand tu produis un album. J’aime l’idée que les gens puissent avoir une ligne à suivre, guidés par l’artiste et en même temps, qu’ils puissent se faire leur propre idée, leurs propres histoires. Ca, c’est très important pour moi. »

Retrouvez donc ce soir Claptone, en mix sur FG à partir de 19h30.

 

bandeau application pub