Vers une nuit plus sûre...

30 août 2021 à 11h59 par Christophe HUBERT

Safer
Safer
Crédit: @screen du site

Londres relance son programme « Ask For Angela ». Alors que les bars et clubs londoniens font leur rentrée – se débarrassant progressivement des mesures sanitaires – la ville de Londres a décidé de relancer et de renforcer son programme pour une nuit « sûre ».

Lancée en 2006, l’opération « Ask For Angela » vise à lutter contre les violences, notamment sexuelles. Concrètement, il s’agit d’utiliser un mot clé « Angela » qu’un client ou qu’une cliente peut utiliser pour alerter les membres du staff d’un bar ou d’une discothèque. En toute discrétion donc, il s’agit d’appeler de l’aide sans s’exposer davantage.

C’est le maire de Londres, Sadiq Khan, qui a créé ce programme et la rentrée est l’occasion de le renforcer, les autorités ayant annoncé que des centaines de salariés des bars et clubs ont été formés en ce sens depuis le début du mois d’août. L’opération repose en effet sur une connaissance, par les salariés de la nuit, de ce mot d’alerte.

 

50% des femmes interrogées ont déjà été victimes de violences sexuelles ou se sont senties en insécurité dans un lieu festif.

 

Un programme « Ask For Angela » qui a fait des émules ailleurs en Europe, notamment en France. Mais dernièrement, c’est une application qui a été lancée, là aussi pour sécuriser la nuit. Créée par l’équipe marseillaise du festival Marsatac, « Safer » s’articule notamment autour d’une application d’alerte avec système de géolocalisation temporaire. En cas d’alerte, des bénévoles interviennent (en lien avec le bar ou le club bien sûr).

De fait, les initiatives se multiplient pour sécuriser la nuit. D’après une étude de l’association Consentis, 50% des femmes interrogées ont déjà été victimes de violences sexuelles ou se sont senties en insécurité dans un lieu festif.

Les infos et l’application sont à retrouver ici.

<------NEO GROUPE--> <-------FIN NEO GROUP---------->