Intelligence Artificielle = Artistes en danger ?

30 janvier 2023 à 16h45 par Sophie DIAS

Intelligence Artificielle = Artistes en Danger ?
Intelligence Artificielle = Artistes en Danger ?
Crédit : Pixabay - 0fjd125gk87

Les intelligences artificielles ont fait du bruit dernièrement dans l’actualité…

Il y a quelques semaines, on entendait parler de ChatGPT, une intelligence artificielle capable de rédiger des articles, des dissertations ou encore des poèmes et qui permettrait à des étudiants de ne plus faire leurs devoirs...

Début janvier, on s’intéressait à la place de l’intelligence artificielle dans l’art après l’ouverture de la première exposition d’œuvres réalisées par une intelligence artificielle à Paris.

Mais c’est une nouvelle bombe qui revient frapper l’univers artistique, plus précisément celui de la musique puisque l’on voit désormais apparaître sur les réseaux sociaux des artistes faire des reprises qu’ils n’ont jamais chantées… C’est une nouvelle fois une intelligence artificielle qui permet de faire cela, malgré plusieurs problèmes éthiques qui se cachent derrière.

Sur Tiktok, c’est une fausse reprise d’Ariana Grande et du titre « Happier Than Ever » de la chanteuse Billie Eilish qui cartonne. À l’origine donc, un logiciel intitulé DiffSVC qui permet, selon le média watson.ch, de synthétiser une voix à partir d’extraits audio. À partir du moment où la voix est modélisée sur ce logiciel, on pourrait donc faire chanter un artiste tout ce que l'on veut.

Voici donc la fausse reprise d'Ariana Grande : 



Pourquoi est-ce un problème ?

Rappelez-vous de l’application SpeakPic qui permettait de faire dire ce que vous voulez, à qui vous souhaitez. On avait vu apparaître sur les réseaux sociaux des fausses prises de paroles de Barack Obama, Donald Trump et d’autres... De quoi faire rire bon nombre d’internautes, mais aussi de propager des fake news. Si vous avez l'impression de connaitre, c'est normal, c'est finalement l'application vocale du fameux deep fake.

Les logiciels qui touchent l’univers musical sont eux aussi un vrai problème puisqu'il n'y a aucun accord de la part des artistes. Il est aussi interdit de reprendre une musique sans en avoir préalablement les droits... Le problème a pris tellement d'ampleur que le 22 janvier dernier, les développeurs de DiffSVC avaient annoncé retirer la voix d’Ariana Grande du logiciel après une utilisation en masse de cette dernière par des fans de l’artiste américaine.

En dehors de cette reprise qui a fait un carton sur le réseau social TikTok, d’autres reprises ont été découvertes comme « Back To Black » d’Amy Winehouse chantée par Adele, ou le titre « Video Game » de Lana Del Rey chanté par Lady Gaga.

Un nouveau coup dur pour l’univers musical qui doit redoubler de vigilance face à ce que la technologie peut faire aujourd’hui sans aucun consentement.

@raffamayerr Lady gaga singing video games Lana Del Rey AI, it's amazing 🥺💛#ladygaga #lanadelrey #ia #fy @ladygaga ♬ som original - raffa
bandeau application pub