Vous avez la flemme ? C'est (presque) normal !

18 novembre 2022 à 15h51 par Sophie DIAS

Vous avez la flemme ? C'est (presque) normal !
Vous avez la flemme ? C'est (presque) normal !
Crédit : Tenor / Supermodellondon

Il y a encore quelques temps, le monde entier s’est mis sur pause avec l’arrivée du Covid et les différents confinements qui se sont succédés, nous privant de moments avec nos proches, de sorties dans les clubs, bars et autres lieux de fêtes et de culture... On vous épargne l’aspect médical du Covid puisque aujourd'hui, on s’intéresse au mode de vie des Français qui, des mois après, a lui aussi été impacté par une autre épidémie : celle de la Flemme.

C’est ce qu’on a appris dans une étude réalisée par l’institut de sondage IFOP et menée par Jérémie Peltier, directeur des études à la Fondation Jean Jaurès qui était d’ailleurs venu nous présenter son livre « La fête est finie ? » dans l’Happy Hour FG d’Antoine Baduel.

Dans cette étude, on peut lire que près de 30 % des Français se sentent plus « mous » depuis l’arrivée du Covid dans nos vies. Chez les plus jeunes (25-34 ans), 40 % d’entre eux seraient moins motivés, contre 21 % des plus de 65 ans. On compte tout de même parmi les sondés des français qui se disent encore plus motivés qu'avant, mais ils ne sont que 12% !

Et ce sont les habitants de région parisienne (41%) qui sont le plus touchés par ce mouvement de flemme ! Phénomène qui touche moins ceux qui habitent en région qui ne sont que 29% à ressentir ce phénomène.

Flemme de sortir de chez soi ?

Autre point important dans cette étude, les gens n’ont pas le courage de sortir de chez eux dans le cadre privé : ils  sont 52% chez les 25/34 ans, 53% chez les 35/49 ans et 33% chez plus de 65 ans.

Et l’arrivée de l’hiver ne risque pas d’améliorer les choses ! En plus des températures qui ne cessent de baisser et les limitations de consommation d’électricité qui ont fait leur arrivée dans notre quotidien, le marché de la flemme semble de plus en plus attirer les français qui se ruent sur les plaids, chaussons, pyjamas… Bref tout ce qui nous pousse à rester au chaud et « chiller » à la maison.


Source : Pexels / Marlene Leppänen

Perte motivation au travail ?

L’étude nous prouve que l’épidémie de flemme s’est installée dans tous les moments de notre vie.. Sport, sorties, mais aussi au travail ! 37% des sondés se disent moins motivés, mais heureusement que 51% d’entre eux ne ressentent aucune différence, et 12% se disent plus motivés.

 

Cette perte de motivation a des effets négatifs sur les clubs les salles de cinéma, et même pour les associations qui peinent à trouver des bénévoles… Concernant les clubs, Radio FG continue de mettre en avant ces lieux ô combien indispensables à nos yeux, mais aussi de VOUS interroger à ce sujet. Le futur de la fête sera aussi l’un des point que l’on abordera très prochainement.  En attendant, retrouvez les bons plans clubs tous les vendredis à l'antenne et sur Radiofg.com.

bandeau application pub