Les nommés aux Victoires de la Musiques 2022 révélés 

6 janvier 2022 à 17h33 par Jean-Baptiste BLANDIN

Myd
Myd
Crédit : Facebook @Myd

Les nominations des prochaines Victoires de la Musiques viennent d’être dévoilées. Et bien que les musiques électroniques soient (très) peu représentées, on note quand même la présence des talentueux Myd et Laurent Garnier.

Bien que les Victoires de la Musiques soient parfois critiquées, elles permettent néanmoins aux artistes nominés de gagner en notoriété. On croise les doigts pour que ça soit le cas de Myd qui est nominé dans 2 catégories différentes : Révélation masculine de l’année et meilleure création audiovisuelle pour son clip « Let You Speak ».

Ce n’est pas étonnant de voir la nouvelle égérie de l’écurie Ed Banger représentée dans la révélation masculine puisque son album « Born a Loser » a été un véritable carton. Myd a écumé les festivals avec son live-band tout l’été tout en réussissant des performances saluées par la critique lors de ses concerts comme le 28 octobre dernier à la Cigale à Paris. 

Laurent Garnier n’est quant à lui plus une révélation masculine des Victoires, qu’il a déjà remporté en 1998 grâce à son second album « 30 », mais il reste le patron de la techno française et il l’a une nouvelle fois prouvé en s’associant avec le groupe de garage/rock The Liminanas pour sortir l’album « De Pelicula » dont le titre « Saul » est nommé dans la catégorie de chanson de l’année

On note aussi la belle performance de la chanteuse Clara Luciani, nominée dans 3 catégories : l’artiste féminine de l’année, l’album de l’année avec son album « Cœur » et la chanson de l’année avec « respire encore ». 

Le rappeur caennais Orelsan rafle, quant à lui, la mise avec 4 nominations différentes : artiste masculin de l’année, albums de l’année avec « Civilisation », chanson de l’année avec « L’odeur de l’essence » et création audiovisuelle pour le film « Montre jamais ça à personne ». 

 

Les nominations complètes : 

Artiste féminine : Juliette Armanet, Hoshi, Kimberose, Camille Lellouche, Clara Luciani, Mansfield. TYA, Yseult et Zaz.

Artiste masculin : Eddy de Pretto, Julien Doré, Feu ! Chatterton, Grand Corps Malade, Bernard Lavilliers, Orelsan, Gaëtan Roussel et SCH.

Révélation masculine : Chien Noir, Hunter, Le Noiseur, Lujipeka, Mr Giscard, MYD, Sopico et Terrenoire.

Révélation féminine : Laura Cahen, Janie, L'Impératrice, P.R2B, Emma Peters, Poupie, Barbara Pravi et Silly Boy Blue.

Album de l'année : Brûler le feu - Juliette Armanet ; A tous les bâtards - Eddy de Pretto ; Palais d'argile - Feu! Chatterton ; Paradigmes - La Femme ; Cœur - Clara Luciani ; Civilisation - Orelsan ; A nous - Noé Preszow ; Est-ce que tu sais ? - Gaëtan Roussel ; JVLIVS II - SCH et Géographie du vide - Hubert-Félix Thiéfaine.

Chanson de l'année : Le dernier jour du disco - Juliette Armanet ; Bruxelles je t'aime - Angèle ; Pause - Eddy de Pretto et Yseult ; Monde Nouveau - Feu ! Chatterton ; Evidemment - Kendji Girac ; Saul - Limiñanas & Garnier ; Respire encore - Clara Luciani ; Y'a du soleil - Christophe Maé ; La Kiffance - Naps et L'odeur de l'essence - Orelsan.

Concert : Benjamin Biolay, Gaël Faye, Feu ! Chatterton, Hervé, Christophe Maé, Ben Mazué, Vianney et Woodkid.

Création audiovisuelle : Bruxelles, je t'aime - Angèle ; Le dernier jour du disco - Juliette Armanet ; Larme fatale - Julien Doré et Eddy de Pretto ; Le reste - Clara Luciani ; Let You Speak - MYD ; Bobo - Aya Nakamura ; Montre jamais ça à personne - Orelsan et Slide - Sopico.

bandeau application pub