L'un des meilleurs clubs au monde a fermé ses portes ce week-end…

2 mai 2023 à 13h37 par Sophie DIAS

L'UN DES MEILLEURS CLUBS AU MONDE A FERMÉ SES PORTES CE WEEK-END…
L'UN DES MEILLEURS CLUBS AU MONDE A FERMÉ SES PORTES CE WEEK-END…
Crédit : Instagram / Printworks

Le Printwork de Londres, c’est maintenant de l’histoire ancienne…

 

Cette ancienne imprimerie qui avait été transformée en club a tiré sa révérence de la plus belle manière après 6 années de fêtes, de danse et de musiques électroniques. Ce sont quatre soirées de clôture qui ont été organisées pour dire à dieu au temple de la scène électro londonienne. Un line up totalement fou pour terminer cette belle aventure.

Retour en images sur ce closing totalement hors normes

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Printworks London (@printworkslondon)

 

Une première soirée vendredi sous le signe d’une house profonde, rythmée par des percussions et des sonorités soulful.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Printworks London (@printworkslondon)

 

Et qui de mieux que Black Coffee, la légende de l’Afro House pour en parler…

Il est l’un des djs les plus influents du continent africain avec son Afro House solaire, empreinte de nombreuses influences. Black Coffe était aux platines du Printworks vendredi soir.

Un dj que l’on avait reçu en mars dernier dans l’Happy Hour FG d’Antoine Baduel à l’occasion de la Fashion Week.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Printworks London (@printworkslondon)

 

La deuxième soirée organisée dans ce club a ressemblé beaucoup de grands noms de la scène électro. De la techno sombre et mélodique avec le dj allemand Stéphane Bodzin, le dj et producteur NTO pour un live planant et mélodique, le duo suisse Adriatique… Une soirée sous le signe de la techno et de l’extase

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Printworks London (@printworkslondon)

 

C’est le duo Camelphat qui a clôturé cette soirée avec un live mélodique puissant et hors normes.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Printworks London (@printworkslondon)

 

La troisième soirée était destinée à des passionnés de basses fréquences et de musiques électroniques haute tension à plus de 140 BPM. Une vingtaine d'artistes ont répondu présents, notamment Elle Murphy, Trieste, Jaguar, MJ Cole et Koven

Hier soir, Le Printworks de Londres a décidé de mettre en avant son ADN, son histoire, en joignant la techno à la house mélodique en passant par la disco.

Peggy Gou, Folamour, Bicep, Dixon, Roisin Murphy, Tsha…

C’est Biceps qui a clôturé cette dernière soirée avec un live qui restera gravé dans la tête de ceux qui y ont participé. Le Printworks de Londres déclaré dans un de ses posts Instagram « Fermer les portes allait être un moment gravé dans notre histoire, c’était juste normal que nous ayons Bicep, champion de la scène, pour clôturer ce chapitre de Pintworks avec nous ».

Le Printworks de Londres, qui avait été placé 7e meilleur club du monde, a donc fermé ses portes lundi soir après avoir régalé les fans de musiques électroniques du monde entier... On espère qu'il réussira à renaître de ses cendres et trouvera rapidement un autre lieu d'accueil pour retrouver son ambiance si unique... 

bandeau application pub