Italie : à peine au pouvoir, le nouveau gouvernement Meloni s'attaque aux... rave parties

3 novembre 2022 à 8h11 par Antony HARARI

Le gouvernement italien part au front contre les rave parties
Le gouvernement italien part au front contre les rave parties
Crédit : Facebook Officiel Giorgia Meloni

Il faut croire que c'était une priorité absolue... Premier conseil des ministres pour le nouveau gouvernement italien de Giorgia Meloni et le message est très clair: halte aux rave parties.

Un décret a été adopté et il va sanctionner les rassemblements de ce type de plus de 50 personnes. Dorénavant, les organisateurs et participants à de telles fêtes seront plus lourdement sanctionnés avec des peines et amendes alourdies : jusqu'à six ans de prison et entre 1000 et 10000 euros d'amende ! Des peines à rajouter à la confiscation du matériel.

«La fête est finie», s'est même empressé de twitter Matteo Salvini, chef de la Ligue et nouveau ministre des Infrastructures (voir ci-dessous). Le nouveau gouvernement Meloni semble tout fier d'avoir adopté ce décret, en écho à l'évacuation d'un "rassemblement sauvage" à Modène pour célébrer Halloween.

Pour l'opposition, en revanche, on s'interroge vraiment sur l'urgence de s'attaquer à ces rassemblements et on s'inquiète sur les libertés des citoyens. D'autant plus, qu'au même moment, 2000 personnes environ étaient rassemblées pour rendre hommage à... Benito Mussolini dans la ville natale de l'ancien dictateur fasciste à Predappio. Curieusement (ou pas), ces personnes n'ont pas été inquiétées...

Tout cela en dit peut-être déjà long sur la direction que prend le gouvernement de la nouvelle première ministre italienne Giorgia Meloni.

 

 


bandeau application pub