Inflation : les plateformes de streaming ont trouvé le bon filon…

2 novembre 2022 à 13h42 par Christophe HUBERT

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : @felipepelaquim / Unsplash - Dance One

Inflation : les plateformes de streaming ont trouvé le bon filon…

Si la guerre en Ukraine impacte les coûts de l’énergie, du gaz et du pétrole, cela se comprend aisément. Que le prix des céréales explose, c’est une autre conséquence. Ensuite, l’inflation étant un cycle, la hausse des prix des uns, finit par entraîner celle des autres.

Mais on reste dubitatifs devant les hausses de prix décrétées dans un tas de secteurs économiques, notamment et bien sûr dans l’alimentaire. Mais que dire du secteur culturel ? Les plateformes de streaming musical ont-elles vu là, la bonne occasion d’augmenter leurs tarifs sans que cela se voit trop. Passage en revue :

 

Spotify

Le numéro mondial a décidé, le mois dernier, une nouvelle augmentation de ses abonnements. Pour le moment, la France est épargnée et le tarif de base reste sous les 10 euros.

Solo : 9,99 euros mois
Duo : 12,99 euros par mois
Famille : 15,99 euros par mois (désormais 17,99 euros dans certains pays)
Étudiant : 4,99 euros par mois (désormais 5,99 euros dans certains pays)

Apple Music

Idem chez Apple Music qui garde ses tarifs de base inchangés… mais pas pour les autres !

Voice : 4,99 euros
Etudiant: 5,99 euros
Solo : 10,99 euros (+10%)
Familial : 16,9 (+13%)

Deezer

La plateforme française a elle aussi procédé à des hausses de tarifs

Premium : 10,99 euros par mois (+10%)
Famille : 17,99 euros par mois (+20%)
Etudiant: 5,99 euros par mois (inchangé)

 

Des tendances à la hausse que l’on voit aussi sur les plateformes de vidéos type Netflix, où les tarifs flambent parfois de 10 à 20%. Dans l’envolée générale des prix, chacun tente de se refaire ou d’augmenter sa marge… sur le dos des consommateurs ?

bandeau application pub