Ibiza : boire ou danser, il faut choisir

13 mai 2024 à 15h16 par Christophe HUBERT

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : @Maurício Mascaro - pexels

Boire ou danser, il faut choisir. C’est notamment à Ibiza, l’île de toutes les fêtes, que va devoir s’appliquer la nouvelle décision du gouvernement des Baléares. Laquelle ?

Interdire la vente d’alcool dans les commerces entre 21h30 et 8 heures dans les quartiers dits de « tourisme excessif », où par ailleurs, la consommation sera tout simplement prohibée.

Cette nouvelle loi cible donc, et en particulier, des zones à fortes densités de touristes éméchés, à Majorque comme à San Antonio, à Ibiza. Les autorités tapent fort et étendent même cette interdiction aux « boat party », bateaux où - il est vrai -, l’alcool coule à flots.

Dans « trois ou quatre ans, si nous inculquons aux gens comment se comporter », la mesure prendra fin, ont fait savoir les autorités.

Soyons clairs, ce n’est pas la première fois que les Baléares tentent de freiner le tourisme massif et ses excès – une décision assez similaire avait déjà été prise en 2020. Au-delà, le gouvernement régional aimerait tourner le dos au tourisme de la fête, au profit d’un tourisme familial ou haut de gamme.

Si les décisions sont aussi prises d’un point de vue sanitaire, elles se heurtent systématiquement à l’opposition de la population locale, du moins celle qui travaille et vit d’un secteur du tourisme, encore très jeune et festif.

bandeau application pub