Focus sur Monolink, l’artiste qui donne des frissons !

31 août 2022 à 12h51 par Christophe HUBERT

Monolink
Monolink
Crédit : @instagram.com/monolinkmusic/

Focus sur Monolink, l’artiste qui donne des frissons !

Monolink, alias Steffen Linck, est l’un de ces artistes montants de la scène européenne. Allemand, il navigue entre les eaux pop, deep, tech house ou melodic techno.

Ca, c’est pour le faire entrer dans une catégorie, pour le reste – car le reste est essentiel avec Monolink – l’artiste aime utiliser des voix envoûtantes (souvent la sienne d'ailleurs) et des rythmes planants. Pour beaucoup d’entre vous, Monolink est une figure familière, depuis le succès de « Return To Oz » remixé par Arbat, streamé des dizaines de millions de fois sur les plateformes musicales et sorti il y a 3 ans.

 

Sa musique, électrique et envoûtante, parcourt l’échine et sa sensibilité fait son petit effet !

 

Depuis, l’artiste n’a pas chômé, d’ailleurs, il distille depuis plusieurs semaines les titres, notamment le très bon titre "The Prey" ainsi qu’avec « Don’t Hold Back », sublimé par le remix de Yotto, que vous écoutez actuellement dans le Starter FG d’Hakimakli. Et il se murmure même qu'un 3e et nouvel album serait sur le point de sortir, à peine un an après "Under Darkening Skies".

 

 

 

Monolink n’est pas de ces artistes qui cherchent à vous faire nécessairement danser, mais plutôt à vous donner la chair de poule. Sa musique, électrique et envoûtante, parcourt l’échine et sa sensibilité fait son petit effet ! D’autant que Monolink produit des clips qui subliment ses productions (heureusement !) et qui en disent plus sur cet artiste assez discret. On soupçonne un gars passionné d’art, notamment d’architecture, de voyages. On s’en convainc d’ailleurs quand on sait qu’actuellement Monolink est au Burning Man, épicentre des amoureux de culture délurée et débridée !

Finalement tout se tient : Monolink est aussi mystérieux dans ses productions qu’en tant qu’artiste. Sa musique parfois marquante par sa noirceur le rend assez atypique, et donc particulièrement intéressant, pour tous amateurs de musiques électroniques. A vous de tenter, à vous de découvrir mais n'espérez pas le voir prochainement jouer en France, Monolink s'apprête à faire une (grosse) tournée aux Etats-Unis !

 

bandeau application pub