Music News

Tests obligatoires, billets plus chers, concerts assis… les fêtes et festivals bientôt de retour, mais à quel prix ?

22 février 2021 à 06h00 Par Jean-Baptiste Blandin
Crédit photo : Unsplash / @ Joey Thompson

Concerts test, projets de lieux festifs en plein air, annonces ministérielles, la question du retour de la fête semble (enfin) être à l’ordre du jour du gouvernement.

Certes, les différentes annonces gouvernementales laissent prédire que le retour de la bamboche n’a jamais été aussi proche mais les fêtes de demain, du moins celles qui seront proposées cet été, risquent d’être bien éloignées de celles que l’on a connues avant la crise sanitaire.

Les annonces de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, présentent des conditions qui laissent un goût amer à un bon nombre d’acteurs de la nuit (clubbers, artistes, festivals, organisateurs de soirées).  

« Il est impossible de concilier la musique électronique avec un public assis »

Pour Joachim Garraud, DJ/Producteur mais aussi fondateur de l’Electric Park Festival, il est impossible de concilier la musique électronique avec un public assis.

Écouter le podcast

« Si je dois baisser mes cachets pour faire la fête, évidemment que je le ferai »

Pour autant, l’appel de la fête et l’envie de se retrouver sont plus importants que les modalités imposées et comme nous l'explique Joachim Garraud tout le monde va avoir envie de retourner faire la fête. 

Écouter le podcast

Pour l'instant Joachim Garraud et son équipe n'ont pas encore de visibilité quant aux protocoles imposés pour l'édition 2021 de L’Electric Park mais il devrait se tenir du 4 au 5 septembre 2021 en région parisienne. 

Et vous en tant que spectateurs, êtes-vous prêts à faire la fête dans les conditions imposées pour l’été 2021 ? Répondez-nous sur la page Instagram de Radio FG