Les lieux culturels sont les moins exposés au virus

22 février 2021 à 11h08 par Christophe HUBERT

RADIO FG
Crédit: @gregoirehervebazin / unsplash.com

Théâtres, salles de concert et musées, sont les lieux ayant le moins de risque de contamination. Ce n’est pas une opinion ni une question, mais le résultat d’une étude scientifique menée par l’Institut Hermann-Rietschel de Berlin (disponible ici, en allemand).

Et l’étude se veut précise, ayant cherché à mesurer la quantité d’aérosols, comprenez des microgouttelettes en suspension dans l’air, dans les lieux publics.

Se rendre dans un supermarché double le risque de contamination. Au bureau, c’est le triple.

Il en résulte donc que les lieux culturels (respectueux bien sûr des règles sanitaires de base : port du masque, distanciation sociale, gel hydroalcoolique, et d’une réduction des jauges d’accueil du public) sont les plus sûrs, face à la pandémie. Se rendre dans un supermarché double le risque de contamination. Au bureau, c’est le triple.

« La valeur R liée à la situation dans les institutions culturelles – par exemple les théâtres, les cinémas ou les musées - est inférieure à celle des salles de classe ou des bureaux par exemple », concluent les chercheurs. Rappelons que le R est le taux de reproduction du virus, plus il est élevé plus le virus se propage.

Des résultats sans appel, publié le 10 février dernier et qui devraient fournir de nouveaux (et convaincants ?) arguments aux professionnels de la culture, qui font pression auprès de la ministre Roselyne Bachelot, pour que rouvrent les lieux culturels. Le week-end dernier, de nombreuses manifestations furent organisées en ce sens, notamment à Perpignan et à Bourges. La ville de Lille, par la voix de Martine Aubry s’est dite de son côté prêt à expérimenter de nouveaux protocoles sanitaires dans les lieux culturels.

Débat électrique, la question de la réouverture des lieux de culture et de fête s'est invitée il y a quelques jours dans l'Happy Hour FG d'Antoine Baduel. Bob Sinclar avait alors interpellé l'adjoint au tourisme et à la vie nocturne de Paris, Frédéric Hocquard.

<------NEO GROUPE--> <-------FIN NEO GROUP---------->