Music News

Concerts-tests organisés en France ? Pourquoi c’est important ? 

20 janvier 2021 à 11h13 Par Christophe HUBERT
Crédit photo : @Artem_Podrez / Pexels

Après les Pays-Bas, l’Allemagne, des villes comme Londres et Barcelone, la France donne enfin son feu vert pour l’organisation de concerts/tests.

L’idée, rassembler des milliers de personnes dans un « vrai » événement festif, sous surveillance médicale, en l’occurrence pour la France, avec l’Inserm.
Le but : voir si le virus se propage et si oui, comment puis d’établir des protocoles sanitaires qui permettront de réorganiser des concerts/festivals avec le moins de risques possibles.

3 spectacles auraient été validés par la Ministre de la Culture , Roselyne Bachelot : un one man show à la Cigale à Paris et 2 concerts musicaux au Dôme de Marseille.

Mais pourquoi ces concerts tests sont-ils si importants ?

Pour deux raisons au moins : la première, psychologique est de remettre en mouvement une industrie culturelle à l’arrêt depuis près d’un an. Et changer de perspective, pour passer du désarroi, de l'attentisme à l’espoir, ce n’est pas neutre.

Deuxième raison, « pratique », c’est que les professionnels du secteur vont tôt ou tard avoir besoin de cadres sanitaires pour réorganiser concerts ou festivals.

Avec ces concerts-tests, on parle de tester l’ensemble du public par exemple, de distribuer masques et gel hydroalcoolique, de modifier les flux du public… autant d’éléments qui s’anticipent et qui coûtent de l’argent. D’ailleurs, le modèle économique de ces événements va devoir changer.

Voilà donc pourquoi ces tests sont impératifs et pourquoi ils sont urgents.
Et d’ailleurs, nombreux sont les acteurs qui disent « Attention, il est déjà trop tard pour organiser des festivals cet été, en France ». Ils rappellent que le gouvernement veut établir des protocoles en avril prochain. "Bien trop tard" répond Angelo Gopee, le directeur général de Live Nation, leader mondial des concerts & festivals (avec des productions comme Lolapalooza ou I Love Techno)…

Écouter le podcast

Le temps presse donc car les événements demandent de la préparation.
Ceci dit, les organisateurs sont prêts à aller vite. Ces concerts-tests c’est un peu la sortie du tunnel…

Une sortie pour tout le monde. Organisateurs, propriétaires de clubs aussi qui ont besoin de savoir à quelle sauce se fera leur réouverture - et c’est pour cela qu’on espère que ces tests vont aussi se faire dans les clubs et discothèques.

Enfin, ces tests sont aussi importants pour le public, afin qu’il soit rassuré, assuré que refaire la fête ne présente pas de risque de contamination. Et c’est quand organisateurs et public auront l’esprit tranquille, que la vraie reprise pourra se faire.