Concerts tests : la lettre ouverte à Emmanuel Macron

14 avril 2021 à 7h53 par Christophe HUBERT

RADIO FG
Crédit: @anna-m. w. / Pexels

Une nouvelle fois, le spectacle vivant veut faire entendre sa voix. Le syndicat Prodiss (Syndicat National des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle musical et de variété) vient de publier une lettre ouverte au Chef de l’Etat, lui demandant de valider un protocole de reprise des concerts.

Le Prodiss s’agace en effet de voir les concerts-tests qui devaient être menés en France, décalés de semaine en semaine. Des tests supposés aboutir à la rédaction de protocoles sanitaires pour que puissent revenir concerts et festivals.

"Monsieur le président, nous avons besoin de votre aide"

Dans sa lettre, le syndicat rappelle que l’organisation d’événements demande une anticipation de plusieurs mois, en somme, plus on attend, moins on aura de fêtes l’été prochain, et il souligne que de gros festivals comme les Eurockéennes de Belfort, Main Square, Lollapalooza ou encore Garorock ont déjà jeté l’éponge.

Le Prodiss appelle donc à Emmanuel Macron à ce qu’il valide les protocoles des concerts parisiens et marseillais afin qu’ils puissent se tenir rapidement : « Nous travaillons depuis plusieurs semaines avec l’AP-HP (l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris) à une expérimentation : le projet Ambition Live Again. Mais pour que ce concert-test puisse voir le jour, il faut que le protocole soit validé. Monsieur le président, nous avons besoin de votre aide » écrit Olivier Darbois, président du syndicat.

Dit autrement, le Prodiss demande une plus forte implication politique et court-circuite la ministre Roselyne Bachelot parfois accusée de manquer d’ambition pour le secteur culturel et pour l’aider à préparer la reprise. De fait, la France parait en retard par rapport à ses voisins européens qui, comme l’Espagne ou l’Allemagne ont organisé des concerts-tests voire ont repris l’activité des concerts et festivals, comme aux Pays-Bas.