Music News

Un patron de club entame une grève de la faim

25 juin 2020 à 11h34 Par Christophe HUBERT

Depuis quelques semaines, la scène électro s’embrase et désespère devant la fermeture continue des clubs et discothèques : 15 semaines déjà !

Des personnalités tentent ainsi de faire évoluer la position ferme du Gouvernement (qui rappelons-le, prévoit une réouverture des clubs à la rentrée de septembre) : un groupe de 50 députés, emmenés par l’élu du Calvados, Christophe Blanchet – mais aussi le DJ/producteur Joachim Garraud dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron.

En Bretagne, en revanche, un patron de club a choisi une méthode beaucoup plus radicale pour se faire entendre : il a entamé une grève de la faim depuis le jour de la Fête de la Musique.

Mike Ludwig, patron du club « le Tremplin » à Montauban-de-Bretagne (35 km de Rennes) dénonce un mépris des autorités pour le secteur de la nuit, rappelle l’extrême précarité financière des clubs qui doivent continuer à payer leurs charges (notamment les loyers et les assurances).

Propriétaire du plus grand club de Bretagne, il a donc cessé de s’alimenter, espérant faire bouger les lignes : « Tant que je n’aurais rien de concret, je ne lâcherai pas. Je veux une réponse du Président, et je suis très têtu. »