Music News

Oliver Heldens se livre sur son état de santé

21 avril 2021 à 18h30 Par Christophe HUBERT
Crédit photo : @facebook.com/OliverHeldens

Je n’ai jamais parlé concrètement de cela avant […], partager un peu de mon parcours avec le trouble bipolaire.

C’est la première fois qu’il en parle, et cela force le respect. Au lendemain du 3ème anniversaire de la mort d’Avicii, c’est un autre DJ/producteur, Oliver Heldens qui parle de sa santé.

En l’occurrence, le DJ néerlandais connu pour des hits comme « Turn Me On », évoque sa bipolarité.

Dans un long post publié sur ses réseaux sociaux, l’artiste qui compte parmi les producteurs d’électro les plus célèbres du monde, décrit son trouble polaire, éprouvé depuis son plus jeune âge (12 ans) et les crises qui rythment sa vie. Crises psychotiques ou d’hypomanie qui parfois, influent sur sa créativité (c'est ce qu'il écrit également)

En s’ouvrant ainsi, Oliver Heldens fait preuve de courage et semble se soulager d’un gros poids, auprès de sa fan base. D’ailleurs de nombreux artistes ont réagi, saluant la sincérité du DJ qui, on l’espère, invitera d’autres personnes atteintes du même trouble, à se livrer plus facilement.

« J’espère que vous réalisez qu’il y a beaucoup de gens avec des problèmes mentaux similaires qui luttent beaucoup plus […] Essayons d’être plus conscients de l’état mental de l’autre et soyons plus honnêtes et ouverts l’un à l’autre » 

Si Oliver Heldens fait preuve de courage, c’est aussi parce que le milieu de la musique ne se prête guère à ce genre de confessions. Le jugement du public est implacable (surtout sur les réseaux sociaux) et l’image de l’artiste, du DJ est souvent mythifiée pour en faire des héros des temps modernes, riches, à la belle vie. Avicii a dû se confronter, en son temps, à cette image papier glacée, ce qui a renforcé son malaise. Ce n’est pas donc pas anodin qu’Oliver Heldens se livre aujourd’hui, 3 ans après la disparition du DJ suédois.