Le pire festival de tous les temps, sur Netflix

17 janvier 2019 à 10h21 par Christophe HUBERT

Logo

On parle souvent des festivals lorsqu’ils symbolisent le meilleur des musiques électroniques : d’Astropolis ou We Love Green en France, en passant par Coachella ou Tomorrowland.

Mais cette fois, c’est le pire festival qui est mis en lumière, via un documentaire disponible sur Netflix. En l’occurrence, une plongée au cœur du Fyre Festival, véritable arnaque qui a tourné au fiasco en 2017.

Sur le papier portant, le Fyre offrait un cadre idyllique et une programmation alléchante. Il devait se déroulait aux Bahamas et voir défiler Major Lazer, Tiga ou encore Disclosure. Le festival se voulait haut de gamme et les tickets se sont vendus entre 400 et 12.000 dollars. Sauf que sur place, tout a viré au cauchemar, tant musicalement que sur les prestations promises. Au final, le Fyre est annulé dès son ouverture et le tout fait l’objet d’un documentaire diffusé sur Netflix « FYRE: The Greatest Party That Never Happened ».

On notera quand même que l’organisateur a écopé d'une amende de 26 millions de dollars et d’une peine de prison.

<------NEO GROUPE--> <-------FIN NEO GROUP---------->