Fin de partie pour les festivals anglais ?

15 juin 2021 à 8h50 par Christophe HUBERT

RADIO FG
Crédit: @Wendy Wei / Pexels

C’est l’effet domino ou l’effet papillon, comme vous voudrez. Alors que Boris Johnson, Premier Ministre anglais, a annoncé la suspension du déconfinement hier, les événements festifs se trouvent à nouveau dans la tourmente.

D’abord les clubs, qui devaient bénéficier d’une réouverture le 21 juin prochain, resteront fermés au moins jusqu’au 19 juillet. Ensuite, les festivals qui ne pourront se tenir au mois de juillet, redoutent également une bérézina en août prochain. A tel point qu’ils interpellent aujourd’hui leur gouvernement pour une intervention d’urgence car près de 93% des festivals anglais seraient ainsi menacés. 

De fait, la plupart des festivals qui ambitionnaient de se tenir cet été, risquent d’être annulés s’ils ne reçoivent pas d’aides publiques. Déjà avant l'annonce du Premier Ministre, une étude du principal syndicat du secteur affirmait que 26% des festivals britanniques n’auraient pas lieu cette année, à cause des surcoûts et des risques d’annulation qui font flamber les assurances.

De plus, la plupart des coûts engendrés par un festival sont débloqués un mois avant la tenue de l’événement donc les fêtes prévues en juillet et qui viennent d'être annulées par les annonces gouvernementales, doivent être aidées pour pouvoir compenser ces frais, sinon, ce sera la banqueroute.

Pour rappel, si Boris Johnson a stoppé net les diverses phases de déconfinement, c’est parce que les contaminations repartent à la hausse au Royaume Uni à cause du variant delta.