Music News

Derrick May accusé de viols

16 septembre 2020 à 12h32 Par Christophe HUBERT
Crédit photo : @facebook.com/derrickmayday

A son tour, la sphère électro semble toucher par le mouvement #MeToo et par la (salutaire) libération de la parole des femmes. Et ce, quitte à ébranler des artistes emblématiques.

Après Erick Morillo accusé de viol et depuis décédé, c’est au tour de Derrick May - 57 ans - de faire face à des allégations d'agression sexuelle. Légende de la scène techno de Détroit, il a été dénoncé, non pas par une victime mais par un ancien collaborateur - Michael James - qui va jusqu’à parler de viols, au pluriel, et d’usage de drogues. "Vous devriez comprendre pourquoi il vous faut si longtemps pour apprendre que Derrick May a violé et agressé sexuellement des femmes depuis les années 1980" écrit-il, ajoutant "au moins 10 personnes ont publiquement raconté des histoires de lui se livrant à un viol, exposant son pénis à des femmes sans consentement, menaçant d’attaques sexuelles, tripotant des femmes, etc.", ou encore "Derrick May a développé un modèle qui impliquait également l’utilisation de drogues du viol sur les femmes. Voici son texte (en anglais). 

OK, so a few brave female DJs have come out and told stories of their harrowing experiences of sexual molestation at the...

Publiée par Michael James sur Mardi 8 septembre 2020

La charge est violente, les accusations sont graves.

L’artiste américain n’a pas réagi publiquement mais a fait savoir qu’il engageait des poursuites pour diffamation. Il devait venir à Paris dans les prochains jours, à l’invitation de la Paris Electronic Week des 24 et 25 septembre. Mais l’association organisatrice, Technopol, a préféré annuler sa venue, jugeant "essentiel de prendre en considération la parole des victimes"

Technopol s’engage dans la défense d’une fête plus safe et inclusive pour tou.te.s. C’est pourquoi les questions liées à...

Publiée par Paris Electronic Week sur Lundi 14 septembre 2020