Music News

Clubs : la colère gronde

16 septembre 2020 à 11h30 Par Christophe HUBERT
Crédit photo : @Maurício.Mascaro / Pexels / Instagram.com/maupmascaro

Ça commence à faire long et les esprits s’échauffent.

Ces derniers jours, se multiplient les initiatives de patrons de discothèques, furieux de voir leurs établissements invariablement fermés.

Vous le savez (et même si aucune confirmation officielle ne confirme l’information), l’exception transitoire - qui a remplacé l’état d’urgence sanitaire - et qui doit prendre fin le 30 octobre, pourrait être prolongé jusqu’en avril 2021. Ce qui repousserait de facto la réouverture des clubs et discothèques.

Une perspective qui entraîne un mouvement de révolte, en Bretagne par exemple. Une cinquantaine de patrons de clubs, se sont réunis hier à Yffiniac (Côtes-d’Armor) afin de « créer un groupement breton ».
Leur objectif, se structurer pour se faire entendre des autorités. Et ils organiseront une première manifestation le 23 septembre prochain à Rennes.

Une mobilisation que l’on retrouve ailleurs dans le pays, à Pau dernièrement, où les patrons de clubs organiseront une soirée secrète vendredi, véritable SOS, là aussi, vis-à-vis des pouvoirs publics.

Ça risque d’être inoubliable ⏳🌪

Publiée par Le Paradis sur Dimanche 13 septembre 2020

Il est trop tôt pour savoir si ces mouvements finiront par coaguler et créer un effet d’entraînement mais, après 7 mois de fermeture, le monde de la nuit pourrait bien passer de la résignation à la rébellion.