Clubs et concerts : premier test grandeur nature

8 octobre 2020 à 10h01 par Christophe HUBERT

Logo

C’est LE test qu’il faut faire.

Dans quelques jours, un club espagnol (la Sala Apolo de Barcelone) servira de cobaye pour évaluer – grandeur nature – l’organisation d’une soirée en pleine épidémie. L’objectif, concilier fête et nécessaires protections contre le covid-19.

Sous la direction d’une équipe de scientifiques, un événement réunira plus de 1000 spectateurs et mettra en scène, une soirée covid-compatible et en même temps réaliste, tenant compte de ce que le public peut accepter. En l’occurrence, aucune mesure de distanciation physique ne sera fixée (là, le public aurait sûrement passé outre) mais le port du masque, ainsi que la désinfection des mains seront obligatoires.

A noter également que le jour même du concert, les spectateurs passeront un test antigénique (test ultra rapide) et qu’ils seront bien sûr, surveillés avant et après le spectacle.

Ce test – qui sera une première mondiale - permettra d’étudier les éventuelles contaminations mais surtout permettra – on l’espère – de montrer qu’en respectant quelques règles, nous pouvons de nouveau retrouver le chemin des concerts, des clubs, des festivals, sans prendre de risques sanitaires.

<------NEO GROUPE--> <-------FIN NEO GROUP---------->