Music News

Les coronapistes pérennisées

12 avril 2021 à 12h51 Par Christophe HUBERT
Crédit photo : @Cottonbro / Pexels

S’il vous fallait un nouvel argument pour passer au vélo, celui-là devrait faire l’affaire : les coronapistes, installées en 2020 pendant le premier confinement seront pérennisées dès cet été, dans la capitale.
Créées dans le but de fluidifier la circulation urbaine et surtout pour décongestionner les transports publics, ces pistes cyclables sont désormais vues comme un outil efficace pour favoriser la pratique du vélo au détriment de la voiture.

Du coup, plusieurs grands villes françaises comptent les pérenniser. C’est le cas bien sûr à Paris où la municipalité compte intégrer ces coronapistes dans l'acte II du plan vélo. Ce sont ainsi 60 km de pistes qui seront ajoutées au 50 km déjà existantes. Les travaux vont s'étaler sur deux ans, à partir de juillet 2021 sur l'avenue de la République, qui sera la première piste pérennisée. Concrètement, fini le marquage un peu anarchique et place à des aménagements et à des sécurisations « en dur ». Même mouvement concernant 22 coronapistes d'Ile de France.

Marseille aussi ces pistes cyclables vont rester dans le paysage. La Ville a émis des propositions pour l’aménagement de pistes réellement sécurisées à la place des 9 coronapistes. La Métropole Aix-Marseille-Provence, plutôt favorable, doit désormais lancer des études de faisabilité.

Garder ces pistes cyclables initialement temporaires, une suite logique quand on observe les changements de comportements liés à nos déplacements. Ainsi une étude récente montre que créer des pistes cyclables dope l'usage du vélo. L'étude s'appuie sur les données de plus d'une centaine de villes de l'Union européenne.