Artistes

CHRISTOPHE WILLEM

Christophe Willem, de son vrai nom Christophe Frédéric Durier, est un chanteur, auteur et compositeur français, né le 3 août 1983 à Enghien-les-Bains. Il a été révélé par la saison 4 de l'émission Nouvelle Star en 2006, dont il est ressorti vainqueur. Biographie Enfance et débuts dans la musique Né à Enghien-les-Bains, il grandit à Deuil-la-Barre dans le Val-d'Oise. Enfant, il suit des cours de piano de sept à quatorze ans, puis se consacre au chant jazz pendant trois ans, et ensuite au gospel et au blues pendant deux ans. D'abord décidé à suivre des études pour devenir professeur d'économie et gestion, il continue toutefois à pratiquer le chant et la musique, notamment dans une chorale de gospel où il est remarqué pour participer au film Alive (2004) aux côtés de Richard Anconina et Maxim Nucci, où il joue le rôle de Henri. C'est à cette période qu'il rencontre Jenifer, alors compagne de Maxim Nucci. Le film ne lui ouvrant aucune porte, il continue alors ses études en Licence de communication à l'Université Paris-VIII, et est en même temps surveillant au lycée de Montmorency dans le Val d'Oise, où il donne des cours de chant le soir aux professeurs volontaires du lycée. Nouvelle Star C'est en novembre 2005 qu'il tente de participer à La Nouvelle Star sur M6, poussé par sa sœur Sandrine qui l'inscrit au casting de Toulouse, après avoir constaté que le casting de Paris était complet. Étiqueté du numéro « 15 000 », il interprète Strong Enough de Des'ree et y gagne d'emblée le surnom « La Tortue », donné par Marianne James en référence à sa façon de se tenir et son pull à rayures vertes. Après avoir passé les épreuves de sélection avec 25 000 candidats, il se retrouve au Pavillon Baltard aux côtés des quatorze autres apprentis chanteurs. Lors de la première émission en direct, il interprète Sunny et s'installe comme le clou de la soirée pendant les neuf directs suivants, où il est systématiquement le dernier candidat à passer. L’interprète enregistre le titre collectif J'irai chanter aux côtés notamment de Gaël Faure, Cindy Santos et Miss Dominique sur le label Sony BMG. Écrite par Marie-Jo Zarb, Laura Marciano et Simon Caby, la chanson atteint la 8e place des classements français. Elle est également no 19 en Belgique et no 35 en Suisse. Au bout des dix semaines du jeu télévisé, il est désigné « Nouvelle Star 2006 » face à l'autre finaliste, Miss Dominique, le 8 juin 2006. Christophe devient alors Christophe Willem (un nom déjà utilisé dans le générique du film Alive), en référence au prénom William, que ses parents avaient failli lui donner. Carrière musicale Inventaire Pour son premier album Inventaire sorti en 2007, il collabore avec Zazie, Philippe Katerine, Bertrand Burgalat ou encore Valérie Lemercier, et signe lui-même la musique de Chambre avec vue et de Des nues, écrits en 2003. Après avoir envoyé en radio le titre Élu produit de l'année, sort le single Double je, qui se hisse numéro un en France et en Belgique, et devient la meilleure vente de l'année 2007. L'album reçoit un double disque de platine en France et un disque d'or en Suisse et Belgique avec plus de 900 000 exemplaires vendus. Suivront deux autres extraits : Jacques a dit et Quelle chance. Il remporte alors plusieurs récompenses : Révélation et Album de l'année aux NRJ Music Awards, Chanson de l'année aux Victoires de la Musique, meilleur artiste français aux World Music Awards. Sa première tournée se déroule du 15 novembre 2007 au 20 juillet 2008 en France (notamment au Bataclan, à l'Olympia, au Zénith de Paris et à La Cigale), en Belgique, en Suisse, mais aussi en Nouvelle-Calédonie. Un DVD live, Fermeture pour rénovation, paraît le 12 mai 2008, présentant le concert à La Cigale. Caféine Son second album Caféine sort le 25 mai 2009. Classé numéro un en France, il recevra un disque de platine pour ses 300 000 ventes, porté par les singles Berlin, Plus que tout, Heartbox et Entre nous et le sol. Après avoir remporté deux NRJ Music Awards (Artiste et Album de l'année pour Caféine), il commence en 2010 sa seconde tournée baptisée Le Coffee Tour. Au printemps 2011, il intègre le jury de la seconde saison de l'émission X Factor, aux côtés de Henry Padovani, Véronic DiCaire et Olivier Schultheis. L'émission est diffusée sur M6 en France et sur RTL-TVI en Belgique. Prismophonic En septembre 2011 paraît Cool, premier extrait de son troisième album Prismophonic qui sort le 21 novembre 2011. Sur cet album, il collabore notamment avec Zaho pour l'écriture et Steve Anderson, producteur de Kylie Minogue, pour la musique (Kylie Minogue signe d'ailleurs le texte du titre Pas si loin). En janvier, alors que l'album est certifié disque de platine, paraît un second extrait, Si mes larmes tombent. Alors que sort un troisième extrait, Starlite, il entame au mois de mai à l'Olympia sa troisième tournée, Willem Sessions, en partenariat avec les casinos Barrière et Live Nation, et sort en édition limitée (à 1 000 exemplaires) en décembre 2012, l'album Love Shot Me Down, une version anglaise de l'album Prismophonic. Paraît-il Le 1er single de l'album est Le chagrin sorti en Septembre. Sur ce coup là, Willem revient avec son plus doux et plus élaboré au piano avec des percus et une voix douce. Le 8 octobre il dévoile la pochette de l'album Paraît-il qui sortira le 1er Décembre. Il comportera 14 titres pour l'édition Standard et 22 pour l'édition spéciale fans. L'année 2015 sera une année de concerts et de lives comme il dit, année concentrée sur la promotion de l'album sur scène. Participations à des projets artistiques En décembre 2007, il enregistre deux titres, September d'Earth, Wind and Fire et Heartbreaker de Dionne Warwick, pour la bande originale du film Disco de Fabien Onteniente. En 2008, il rejoint la troupe des Enfoirés afin d'aider Les Restos du Cœur. Il est l'un des nombreux artistes à rendre hommage au ténor Luciano Pavarotti le 13 septembre 2008 au Parc de Saint-Cloud, où il interprète One de U2. Fin 2008, il fait une apparition dans le clip FM Air de Zazie. Il participe également à l'album Sol En Si - Le concert des Grands Gamins au Zénith (1er décembre 2008), pour aider les enfants atteints du Sida. Il interprète le titre Monopolis lors d'une émission anniversaire des 30 ans de Starmania, diffusée le 24 avril 2009 sur France 2. En 2012, il interprète Pour Ne Pas Vivre Seul en duo avec Dalida, extrait de l'opus hommage Depuis Qu'elle Est Partie/ Ils Chantent Dalida. En 2013, Il interprète 2 titres dans l'album Génération Goldman, où il reprend Je marche seul et Il y a avec Zaho. Un peu plus tard, il reprend L'Amour brille sous les étoiles et Hakuna matata en compagnie de Al. Hy, Joyce Jonathan, Camille Lou, Olympe, Rose et Zaho, pour la compilation à succès : We Love Disney. Il chante avec Sophie Delila, sur le duo What Did I Do. Durant les battles de la saison 2 de The Voice, la plus belle voix, il assiste Jenifer dans la préparation des candidats. Discographie Albums Albums studio 2007 : Inventaire -  Diamant 750 000 ex 2009 : Caféine -  Platine 200 000 ex 2011 : Prismophonic -  Platine 100 000 ex 2014 : Paraît-il Autres 2007 : Inventaire tout en acoustic 75 000 ex 2012 : Love Shot Me Down (version anglophone de Prismophonic) Singles 2006 : Sunny 2007 : Élu produit de l'année 2007 : Double je 2007 : Jacques a dit 2008 : Quelle chance/September 2009 : Berlin 2009 : Plus que tout 2009 : Heartbox 2010 : Entre nous et le sol 2011 : Cool 2012 : Si mes larmes tombent 2012 : Starlite 2012 : L'Amour me Gagne / Love Shot me Down 2012 : What did i do (Sophie Delila ft. Christophe Willem) 2014 : Le chagrin DVD Musical 2008 : Fermeture pour rénovation Tournées 2007-2008 : Inventaire Tour 2010 : Coffee Tour 2012-2013 : Willem Sessions Liste des récompenses et nominations de Christophe Willem NRJ Music Awards World Music Awards Victoires de la musique Filmographie 2004 : Alive, de Frédéric Berthe : Henri Notes et références Annexes Article contexte Nouvelle Star Liens externes Site officiel Chaîne Youtube officielle. Source : Wikipedia

CHUCKIE

Chuckie (Clyde Sergio Narain) né le 25 juin 1978 à Paramaribo, est un DJ et producteur Néerlandais connu grâce à son tube club Let the Bass Kick in Miami Bitch en 2010 avec I'm in Miami Bitch du groupe américain LMFAO, qui a atteint la 9e place des ventes au Royaume-Uni. Le style de Chuckie est orienté vers la house hardcore aussi bien lors de ses mixs que dans ses productions. Connu depuis l'année 2009, il fait partie avec Sidney Samson, de la nouvelle génération de DJs néerlandais à notoriété internationale. Le nouveau titre de Chuckie qui s'intitule We Can't Hear Anybody Mov a reçu une bonne critique à la Winter Music Conference de Miami (édition 2010) et déjà joué dans la majorité des clubs en Europe. Biographie Chuckie a grandi au Suriname et a été influencé par un grand nombre de genres musicaux du pays. Lorsque l'un de ses amis a commencé à travailler comme DJ, son intérêt pour le DJing s'est éveillé. À l'âge de treize ans, chez lui, il a commencé à s'entrainer en faisant des remixes. Peu à peu, il construit sa collection de disques de ses propres remixes. Dans un premier temps, il mixait lors des soirées entre amis ou lors des fêtes organisées par sa famille. En 1993, il commence à travailler comme DJ dans un club de La Haye. Aujourd'hui, il se produit régulièrement aux Pays-Bas et à l'étranger. Chuckie a remixé pour d'autres artistes comme David Guetta, K-Liber, Le Partysquad, et Gio. En 2008, il se produit à la cérémonie d'ouverture de la "Dance Sensation" à Amsterdam. Ensuite, il a déclaré qu'il s'agissait d'un rêve pour lui: la première fois qu'il est allé à l'évènement c'était en l'an 2000 et il faisait partie du public et il s'est dit qu'un jour il serait debout derrière la table de DJ. Aujourd'hui Chuckie a plusieurs résidences régulières au "Blacklist" et bien sur au "Dirty Dutch" où il fait salle comble à chaque set, ce qui lui a permis de se faire remarquer afin de présenter sa propre "Dirty duch session" au festival hollandais "Mysteryland". En aout 2006, il a même sorti une compilation "Dirty Dutch" en collaboration avec EMI Music. Quand il n'est pas en studio, Chuckie se produit dans de grands festivals comme "Luxurush", "T-dansant", "Indian summer festival" et même le festival "White sensation"...mais également dans les clubs de toute l'Europe. Chuckie a été récompensé plusieurs fois pour son travail et a reçu son premier titre « meilleur DJ urbain » en 2004. Presque un an après, il décroche de nouveau ce titre et gagne le "Best Club DJ Award". En 2006 il a été nommé aux récompenses hollandaises de TMF, avec Tiësto, Armin van Buuren et G Spotts, pour le titre "Best dance". Chuckie s'investit également beaucoup dans des actions caritatives comme l'UNICEF, ou La Croix Rouge. En France, Chuckie est résident sur FG DJ Radio tous les samedis de 1H à 2H du matin, son titre Let the Bass Kick a atteint la 22e place du Top 50 et la 2e du club 40. Remarques Le titre "Let the Bass Kick in Miami Bitch" est un bootleg réalisé par Dj Inphinity qui a assemblé les titres "Let the Bass Kick" de Chuckie et "I'm in Miami Trick" des LMFAO. Ce bootleg eut tellement de succès dans les clubs du monde entier que Chuckie a décidé de sortir le bootleg en single. Cette chanson est à ce jour le plus grand succès de Chuckie. La rencontre entre Chuckie et David Guetta s'est faite lorsque David Guetta l'a vu jouer dans un club d'Amsterdam en 2009, il a été impressionné par le talent de Chuckie et lui a demandé de venir à sa prochaine soirée Fuck Me I'm Famous à Ibiza. Discographie & Classement Singles Remixes 2003 Ixxel - Drop That Beat (DJ Chuckie Mix) 2005 Gio - X-Girl (DJ Chuckie Remix) Brace - Hartendief (DJ Chuckie Remix) 2006 Real El Canario - U Rock (Chuckie's Not In Amsterdam Remix) 2008 Sidney Samson featuring Mc Stretch - Pump Up The Stereo (DJ Chuckie & Dave Moreaux Remix) Ron Carroll - Walking Down The Street (Gregor Salto, Chuckie & Dave Moreaux Remix) Unders & Drrie - 3 Days In Kazachstan (Chuckie Remix) The Partysquad - Stuk (Chuckie's Hustled Up Mix) Gregor Salto featuring Thais - Mexer (Dave Moreaux & DJ Chuckie Remix) Joachim Garraud - Are U Ready (Chuckie Remix) 2009 David Guetta, Chris Willis, Steve Angello & Sebastian Ingrosso - Everytime We Touch (Chuckie Remix) David Guetta featuring Akon - Sexy Bitch (Chuckie & Lil Jon Remix) David Guetta featuring Estelle - One Love (Chuckie & Fatman Scoop Remix) Bob Sinclar featuring Shabba Ranks - Love You No More (Chuckie Remix) Groovewatchers - Sexy Girl (DJ Chuckie Remix) Hardwell & Rehab - Blue Magic (Chuckie & Silvio Ecomo Remix) Chris Kaeser - Who's In The House (DJ Chuckie Remix) Sunnery James & Ryan Marciano - Pondo (Chuckie & Silvio Ecomo Mix) 2010 Bob Sinclar featuring Sean Paul - Tik Tok (Chuckie & R3hab Remix) 3OH!3 featuring Kesha - First Kiss (Chuckie Remix Extended) Black Eyed Peas - Rock That Body (Chuckie Remix) Kelly Rowland featuring David Guetta - Commander (Chuckie & Albert Neve Remix) Enrique Iglesias featuring Ludacris and DJ Frank E - Tonight (I'm Lovin' You) (Chuckie Remix) Enrique Iglesias featuring Pitbull - I Like It (Chuckie Remix) Robbie Rivera featuring Fast Eddie - Let Me Sip My Drink (Chuckie Remix) Sidney Samson featuring Lady Bee - Shut Up & Let It Go (Chuckie Remix) Luis López Vs. Jesse Lee - Is This Love (Chuckie Remix) Erick Morillo & Eddie Thoneick featuring Shawnee Taylor - Live Your Life (Chuckie Remix) Toni Braxton - So Yesterday (Chuckie Remix) Sergio Mauri featuring Janet Gray - Everybody Dance (Chuckie Remix) Nari & Milani and Cristian Marchi featuring Luciana - I Got My Eye On You (Chuckie Remix) Pendulum - Witchcraft (Chuckie Remix) Mohombi - Bumpy Ride (Chuckie Remix) Moby - Jltf (Chuckie Remix) Lil Jon featuring Claude Kelly - Oh What A Night (Chuckie Remix) Felix Da Housecat - Silver Screen Shower Scene (Chuckie & Silvio Ecomo Acid Mix) Picco - Venga (Chuckie's Back to Voltage Remix) Diddy - Dirty Money - Hello, Good Morning (Chuckie's Bad Boy Went Dirty Dutch Remix) Lock 'N Load - Blow Ya Mind 2011 (Chuckie Meets Obek & Neve Mix) Nervo featuring Ollie James - Irresistible (Chuckie & Gregori Klosman Remix) 2011 Michael Jackson - Hollywood Tonight (Dj Chuckie Remix) Ely Supastar & Henry L featuring Dawn Tallman - Money For Love (Chuckie Remix) DJ Smash - From Russia With Love (Chuckie & Gregori Klosman Remix) Carolina Márquez - Wicked Wow (DJ Chuckie Extended Mix) Nause - Made Of (Chuckie Remix) (Chuckie Remix) Mastiksoul & Dada featuring Akon & Paul G - Bang It All (Chuckie Remix) Diddy - Dirty Money - I Hate That You Love Me (Chuckie Marquee Remix) Jean-Roch featuring Flo Rida & Kat Deluna - I'm Alright (Chuckie Remix) Erick Morillo & Eddie Thoneick featuring Shawnee Taylor - Stronger (Chuckie & Gregori Klosman Remix) Eva - Ashes (Chuckie Remix) Wynter Gordon - Buy My Love (Chuckie Remix) The Saturdays - Notorious (Chuckie Extended Mix) DJ Obek featuring Ambush - Craissy (Chuckie & Albert Neve 4Ibiza Remix) Laurent Wery featuring Swift K.I.D & Dev - Hey Hey Hey (Pop Another Bottle) (Chuckie Club Mix) Rihanna featuring Calvin Harris - We Found Love (Chuckie Extended Mix) Kelly Rowland - Down For Whatever (Chuckie Remix) Neon Hitch - Bad Dog (Chuckie Remix) Wildboys - Dominoes (Chuckie Extended Mix) 2012 Neon Hitch - F U Betta (Chuckie Club Remix) Sarvi - Amore (Chuckie Remix) Donaeo - Party Hard (Genairo Nvilla & Chuckie Amazone Project Remix) Skepta - Punch His Face (Genairo Nvilla & Chuckie King Of Drums Rework) Aba & Simonsen - Soul Bossa Nova (Chuckie & Mastiksoul Remix) KeeMo featuring Cosmo Klein - Beautiful Lie (Chuckie, Ortzy & Nico Hamuy Remix) Dada Life - Rolling Stones T-Shirt (Chuckie Remix) Milk & Sugar featuring Neri Per Caso - (Chuckie Remix) Wallpaper - Fucking Best Song Ever (Chuckie & Glowinthedark Remix) Baauer - Harlem Shake (Chuckie Remix) Sub Focus feat. Alpines - Tidal Wave (Chuckie Remix) 2013 Pitbull featuring TJR - Don't Stop the Party (Chuckie's Funky Vodka Mix) Compilations Dirty Dutch 2008 Mixed By Chuckie (2CD) Dirty Dutch Digital, Vol. 1 Dirty Dutch Digital, Vol. 2 Dirty Dutch Fallout (Mixed by Chuckie) Dirty Dutch Digital, Vol. 3 Dirty Dutch Blackout (Mixed by Chuckie) Dirty Dutch Exodus (Mixed By Chuckie) Notes et références Articles connexes Club 40 Clubbing TV Sidney Samson Winter Music Conference Hit-parades dans les médias   Notices d’autorité : Fichier d’autorité international virtuel ? Gemeinsame Normdatei Source : Wikipedia

COONE

Coone est un producteur, compositeur, et disc-jockey belge de musique électronique hardstyle. Il mixe sur les scènes de beaucoup d'événements électroniques nationaux et à travers le monde, comme Daydream Festival, Summerbust, Defqon.1, etc. Parmi toutes les collaborations qu'il a effectuées auprès des grands noms du hardstyle tels que Zatox et Psyko Punkz, Coone compose un son unique et distinct via son propre label, Dirty Workz, qu'il a fondé en 2006. Au fil de sa carrière, il fait paraître bon nombre de chansons et albums qui atteindront les classements musicaux internationaux. Il parvient également à atteindre le DJ Mag Top 100, dans lequel il atteint la 45e position en 2014. Biographie Débuts (1998-2004) Coone, de son vrai nom Koen Bauweraerts, est né le 30 mai 1983 à Turnhout, en Région flamande, Belgique. Il démarre sa carrière en tant que disc-jockey dès l'âge de 15 ans, en 1998,. Guidé par sa créativité naturelle et son intérêt pour la musique, il combine la production ainsi que l'art du mix. À cette période, il est déjà cité comme l’un des talents les plus prometteurs dans les styles de musiques « hard ». Il compose son premier E.P., intitulé Protect The Innocent, à l'âge de 18 ans, qu'il fait paraître en 2002. En 2005, il devient disc-jockey résident de la discothèque Complex à Sint-Niklaas, en province de Flandre-Orientale jusqu'en 2009. Dirty Workz et The Challenge (2005-2011) En 2006, Bauweraerts fonde son propre label indépendant, Dirty Workz, qui deviendra l'un des labels les plus respectés de la scène hardstyle,,. Bauweraerts explique : « J'ai voulu donner une liberté totale à ma musique, être capable de faire mes propres sons. » La même année, il fait paraître l'album Reverze - The Compilation, un album mix bien accueilli sur Partyflock avec une note de 79/100. Toujours en 2006, il participe à un mix sur la série de compilations Hard Bass, Hard Bass volume 06 - Mixed by Luna & DJ Coone, bien accueilli sur Partyflock avec une note de 85/100. Il fait également paraître Pitch Up, sorti en Belgique en 2007, qui atteint, pendant deux semaines, la 33e place du top 100 sur Ultratop Belgique néerlandophone, le 5 mai 2007. En 2007, il compose l’hymne de l'événement Reverze, hymne intitulé The Chosen One. À 24 ans, Coone forme une collaboration très appréciée des fans, appelée Coone & the Gang. Cette association constitue un pilier de la scène hard dance en Belgique, scène qui se médiatise à cette époque. Son expérience se concrétise via un album, enregistré en un mois et recueillant des morceaux issus de ses collaborations avec les grands noms de la scène hard dance. Cet album est positivement accueilli par les fans et marque un tournant dans la carrière de Coone. En 2008, il fait paraître son premier album, et compilation CD/DVD intitulé My Dirty Workz. L'album est généralement bien accueilli par la presse spécialisée, et atteint, pendant treize semaines, la 13e place du top 100 le 1er mars 2008. Par ailleurs, en 2008, il participe au mix du premier CD de la compilation Complex - File V, accueilli d'un 83/100 sur Partyflock. Le 4 novembre 2009, il fait paraître l'album Dirty Workz Deluxe qui atteint, pendant une semaine, la 72e place du top 100 belge le 14 novembre 2009. En 2011, il fait paraître l'album The Challenge, résultat d'un mois entier de travail. Bauweraerts met épisodiquement en ligne chaque étape de l'enregistrement sur son compte YouTube ; il est suivi par un caméraman filmant ses faits et gestes, tout en collaborant avec les musiciens Zatox, Psyko Punkz, Deepack et Da Tweekaz. Finalement, l'album est bien accueilli par la presse spécialisée, notamment sur Partyflock avec un score de 93/100,. Il atteint également, pendant six semaines, la 19e position le 30 avril 2011 des classements musicaux belges néerlandophones, et 59e des classements musicaux belges francophones. Le 22 octobre 2011, il organise la deuxième édition de Coone & The Gang au Lotto Arena d'Anvers, afin de célébrer son entrée dans le DJ Mag Top 100, à la 41e place. Global Dedication (depuis 2013) En 2013, Bauweraerts signe avec le label Dim Mak Records, ce qui devrait lui permettre d'élargir son audience à l'international. L'annonce est faite via une vidéo tournée lors du Miami Music Week. Il y fait paraître un nouveau single, Times Gettin’ Hard, en août 2013, une collaboration avec le rappeur K19, classé 5e au classement Hard Dance Top Tracks sur Beatport,. Il suit directement de deux nouveaux titres Our Fairytale (Theme of Tomorrow 2013) le 13 septembre, et Zombie Killer en collaboration avec le rappeur Kritikal, spécialement pour le jour d'Halloween, le 31 octobre. Il annonce, par la suite, la sortie d'un nouvel album pour décembre, intitulé Global Dedication, aux labels Dim Mak Records et Dirty Workz. La sortie de cet album, bien accueilli par la presse spécialisée,, et ayant atteint les classements musicaux belges, suit d'une tournée nord-américaine, et de performances dans les plus grands festivals de musiques électroniques dont Tomorrowland, Mysteryland (au Chili), Defqon.1, et TomorrowWorld. Selon Bauweraerts, cet album « se compose du son et de l'émotion engendré par le hardstyle partout dans le monde [...] J'utilise beaucoup le mot ?dedication’. Je pense vraiment que les fans de hardstyle sont les gens les plus fidèles de la scène EDM. » Fin 2013, il annonce une collaboration avec le groupe Linkin Park, pour un remix. En 2014, il participe à un mix de la compilation Hard Bass 2014. Discographie Albums 2008 - My Dirty Workz 2011 - The Challenge 2013 - Global Dedication Notes et références Liens externes Site officiel (en) Coone sur Discogs Source : Wikipedia

DADA LIFE

Dada Life est un duo suédois d'electro house, constitué de Olle Corneer et Stefan Engblom. En 2010, Dada Life a été élu 89e dans le Top 100 de l'annuel DJ Magazine , puis en 2011 38e sur 100. En 2012 ils se classent à la 24e sur 100 Pour ce même classement, en 2013, ils perdent 11 places et se retrouvent donc en 35ème position. En 2006, les deux suédois créent leur propre label, So Much Dada, où ils publient leur premier morceau, Big Time. Discographie Singles Charting Morceaux 2006 Big Time 2007 The Great Fashionista Swindle This Machine Kills Breakfasts We Meow, You Roar 2008 Sweeter Than Fever Your Favourite Flu Fun Fun Fun Vote Yes! The Great Smorgasbord Cash In Drop Out 2009 Happy Hands & Happy Feet Sweet Little Bleepteen Let's Get Bleeped Tonight Smile You're On Dada Love Vibrations 2010 Just Bleep Me (Satisfaction) Cookies With a Smile Tomorrow Unleash The F**king Dada 2011 White Noise / Red Meat Fight Club Is Closed (It's Time For Rock'n'Roll) Happy Violence Kick Out the Epic Motherf**ker Rolling Stones T-Shirt 2012 Kick Out The Epic Mothef**ker (Vocal Mix) Feed The Dada So Young So High 2013 Born To Rage This Machine Kills Ravers 2014 One Smile Clips vidéo Happy Hands & Happy Feet Let's Get Bleeped Tonight Unleash The F***ing Dada White Noise / Red Meat Fight Club Is Closed (It's Time For Rock'n'Roll) Happy Violence Kick Out The Epic Motherf**cker Rolling Stones T-Shirt Feed The Dada So Young So High Remixes 2007 Tonite Only - Where The Party's At (Dada Life Remix) 2009 Alex Gopher - Handguns (Dada Life Remix) Dimitri Vegas & Like Mike - Under The Water (Dada Life Remix) Moonbootica - The Ease (Dada Life Remix) Moonflower & Abs - Feel Free (Dada Life Remix) Super Viral Brothers - Hot Chocolate (Dada Life Remix) Albin Myers - Times Like These (Dada Life Remix) Eric Prydz - Pjanoo (Dada Life Guerilla Fart Edit) 2010 MVSEVM - French Jeans (Dada Life Remix) Young Rebels & Francesco Diaz - Damascus (Dada Life Remix) Erik Hassle - Hurtful (Dada Life Remix) Gravitonas - Kites (Dada Life Remix) Tim Berg - Alcoholic (Dada Life Remix) Kaskade - Dynasty (Dada Life Remix) Dan Black Ft. Kid Cudi - Symphonies (Dada Life Remix) Chickenfoot - Oh Yeah (Dada Life Remix) Kylie Minogue - All The Lovers (Dada Life Remix) Gravitonas - Religious (Dada Life Remix) Martin Solveig feat. Dragonette - Hello (Dada Life Remix) Bart Claessen - Catch Me (Dada Life Remix) Malente - Music Forever (Dada Life Remix) Boy 8-Bit - Suspense Is Killing Me (Dada Life Guerilla Fart #5) Staygold - Video Kick Snare (Dada Life Remix) Designer Drugs - Through the Prism (Dada Life Remix) 2011 Lady Gaga - Born This Way (Dada Life Remix) Hardwell - Encoded (Dada Life Remix) Mustard Pimp - ZHM (Dada Life Remix) Afrojack & R3hab - Prutataaa (Dada Life Remix) David Guetta & Taio Cruz - Little Bad Girl (Dada Life Remix) Duck Sauce - Big Bad Wolf (Dada Life Remix) 2012 Madonna - Girls Gone Wild (Dada life Remix) Justin Bieber - BoyFriend (Dada Life Remix) Kaskade - Llove (Dada Life Remix) (Ft. Haley) Bingo Players - Out Of My Mind (Dada Life's Instrumental Edit) 2013 Marina & The Diamonds - How To Be A Heartbreaker (Dada Life Remix) Bingo Players - Out Of My Mind (Dada Life Remix) Major Lazer - Bubble Butt (Dada Life Remix) Mustard Pimp - ZHM (Dada Life Remix) Albums 2009 Just Do The Dada 2010 Just Do The Dada (Extended & Remixes) 2012 Dada Life's Musical Freedom (Compilation) The Rules Of Dada 2013 The Rules Of Dada (Fan Remixes) Références Liens externes Homepage Myspace [3] Source : Wikipedia

DAFT PUNK

Daft Punk est un groupe français de musique électronique, originaire de Paris. Actifs depuis 1993, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, les deux membres, ont allié à leurs sons electro, house et techno des tonalités rock, groove et disco. Le groupe participa à la création et à la démocratisation du mouvement de musique électronique baptisé French Touch. Ils font partie des artistes français s'exportant le mieux à l'étranger, et ce depuis la sortie de leur premier véritable succès, Da Funk en 1996. Une des originalités des Daft Punk est la culture de leur notoriété d'artistes indépendants et sans visage, portant toujours en public des casques et des costumes. Ils s'inspirent du film Phantom of the Paradise de Brian De Palma. Bangalter et Homem-Christo étaient à l'origine les membres du groupe musical Darlin' (en hommage à la chanson des Beach Boys), rapidement dissous, ce qui leur a donné l'occasion de composer leurs propres musiques. Le duo devient alors Daft Punk, et sort son premier album intitulé Homework en 1997, qui est particulièrement bien accueilli par les critiques. Leur second album commercialisé en 2001 intitulé Discovery est également un succès et comprend des succès tels que One More Time, Digital Love et Harder, Better, Faster, Stronger. Le duo a également composé la bande son du film Tron : L'Héritage. En janvier 2013, Daft Punk quitte EMI Records pour signer avec le label Columbia Records et sortir le 20 mai 2013 un album intitulé Random Access Memories qui remporte un important succès international et cinq Grammy Awards dont celui du meilleur album de l'année le 27 janvier 2014. La fortune des Daft Punk est évaluée à plus de 46 millions d'euros. Historique Débuts (1987-1993) La rencontre de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo a lieu en 1987 au lycée Carnot à Paris. En 1991, les deux hommes fondent avec Laurent Brancowitz, futur membre du groupe Phoenix, un groupe de rock nommé Darlin', avec lequel ils enregistrent leur premier single, Darlin' sur le label indépendant anglais Duophonic. Le succès n'est pas au rendez-vous, le titre se vend à environ 1 500 exemplaires et le groupe n'a quasiment aucun impact sur la scène française. En mai 1993, une critique du magazine britannique Melody Maker qualifiera la musique du groupe de « daft punky trash » (que l'on pourrait traduire par « punk idiot » ou « punk timbré »). En 1993, Thomas et Guy-Manuel fondent à Paris le duo Daft Punk. En 1993, lors d'une rave party au parc Eurodisney, Daft Punk rencontre les responsables du label écossais Soma. Entre-temps, Thomas et Guy-Manuel ont commencé à travailler sur du matériel électronique tel que le sampleur. Le duo sort un an plus tard, sous le nom Daft Punk, le maxi 3 titres The New Wave. À défaut de succès retentissant, la « techno adolescente française » des Daft Punk retient l'attention de quelques journalistes et critiques anglais. L'année 1995 est celle de leur premier succès, le groupe sort le maxi électro-rock Da Funk / Rollin' and Scratchin'. Le titre rencontre le succès et se répand petit à petit dans les clubs d'Europe. Toujours en 1995, Thomas crée son label, Roulé, sur lequel il sort le titre Trax On Da Rocks. Daft Punk fait alors la première partie des Chemical Brothers à Londres. En France, le groupe est repéré par la maison de disques Virgin ; c'est ainsi qu'il fait une apparition sur la compilation Sourcelab vol.2 du label Source (qui fait partie de Virgin) avec le titre Musique, en 1996. Source est dès lors le premier label à diffuser Daft Punk en France. Années Homework (1993-1999) Le 7 janvier 1997, à la suite de la sortie du single Da Funk, Daft Punk sort son premier album Homework, caractérisé par la house et les rythmes techno inspirés de la scène de Chicago. Celui-ci rencontre le succès  : 2 millions d'exemplaires se vendent dans 35 pays différents en l'espace de 2 mois. La presse généraliste et spécialisée fait l'éloge de l'album, qui conquiert la jeunesse internationale. Le titre Around the World entre dans les charts européens et nord-américains. La réalisation du clip, dans lequel on voit plusieurs groupes de personnages danser au rythme des différents instruments, est signée par le réalisateur Michel Gondry, et la chorégraphie par Blanca Li. Le groupe acquiert dès lors une notoriété internationale, et entame sa première tournée mondiale de quarante dates d'octobre à décembre 1997. Le spectacle y est aléatoire, le concert durant parfois jusqu'à cinq heures. L'album de musique électronique Homework emblématique de la French touch démocratisa la « house filtrée », et ses conditions de mixage parfois aléatoires influèrent sur ce que les critiques appelleront le « son Daft Punk ». Le succès de cet album constitua un tremplin qui permit à d'autres groupes de la scène électronique française et mondiale de se révéler. 1997 est aussi l'année où Guy-Manuel de Homem-Christo lance son propre label Crydamoure. Années Discovery (1999-2004) En 2001, Daft Punk sort son premier album live intitulé Alive 1997 enregistré à Birmingham en Angleterre, contenant une piste longue de 43 minutes sans pause, on y retrouve quelques tubes comme Da Funk, Daftendirekt, Rollin' and Scratchin', Alive, Around the World, etc. En 2001, quatre ans après Homework, un 2e album intitulé Discovery est produit. À la fois encensé et critiqué, il entraîne des controverses aussi bien chez les fans de la première heure que chez les journalistes. Orienté Pop voire Disco, l'album contient de nombreux samples et s'inspire de certaines références culturelles des années 1980. Il laisse aussi une place aux voix vocodées : Thomas et Guy-Manuel s'essayent au chant sur plusieurs titres tels que Digital Love et Harder, Better, Faster, Stronger. Le succès commercial est au rendez-vous. Le groupe obtient deux nominations au Grammy Award en 2001. Un peu plus tard, les critiques s'apaisent et l'album fait la quasi unanimité lorsque sort au cinéma le film d'animation Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem réalisé au Japon par Leiji Matsumoto, créateur de Albator. Le public découvre, par delà les images, une bande son imaginative et ludique, qui n'est autre que l'album Discovery. En 2003 sort Daft Club, un album de remixes de titres des albums Homework et Discovery, réalisés par divers artistes comme Basement Jaxx et Slum Village, ou par Daft Punk eux-mêmes. Au début, l'idée du Daft Club est venue après la sortie de Discovery, les fans se voyaient distribuer des cartes de membres du Daft Club contenant un code personnel permettant de retirer des goodies sur l'ancien site des Daft Punk. Années Human After All (2004-2008) Le 14 mars 2005 sort le 3e album de Daft Punk, Human After All. Alors que le duo revendique par le titre de l'album (Humains après tout en français) son « humanité », l'album semble évoquer la fuite de notre société vers la plus complète déshumanisation. Certains titres, comme The Prime Time of Your Life, Television Rules the Nation ou encore Technologic, dégagent quelques clés du concept de Human After All, que les deux musiciens refusent de commenter  : « Notre album parle de lui-même » est leur seule déclaration à ce propos. Cependant, l'album reçoit un accueil contrasté et déchaîne une nouvelle fois les critiques d'une partie des fans qui regrettent Homework. Certains le trouvent trop répétitif, sans nouveauté (Robot Rock est ainsi une simple reprise du thème de la chanson Release the Beast de Breakwater) et sans vie (ce qui contraste avec le titre de l'album), alors que d'autres le voient comme un concept album fabuleux et novateur. À noter qu'un album intitulé Human After All: Remixes est sorti au Japon en 2006 et présente des remixes uniques de Human After All. En 2006, le groupe sort son premier best of de ses trois précédents albums studio, disponible en deux versions  : Standard et Deluxe. Le CD est constitué de onze titres extraits des trois albums studio, de trois remixes réalisés par Daft Punk à l'époque de Homework, ainsi qu'un morceau daté des débuts mais inédit en album  : Musique. L'édition Deluxe regroupe le CD et un DVD contenant douze clips, dont deux inédits  : Robot Rock (Maximum Overdrive), et The Prime Time of Your Life dans un seul coffret. Parallèlement, une tournée commence avec des dates aux États-Unis (Coachella Festival le samedi 29 avril 2006, devant 35 000 personnes), en Belgique (festival Pukkelpop le samedi 19 août 2006), au Japon, au Portugal (Festival Sudoeste) le 5 août 2006, mais aussi en France (les Eurockéennes de Belfort). Seulement neuf dates ont été prévues pour cette tournée. Le groupe se produit niché dans une pyramide au milieu de la scène, habillé de costumes de robots, entouré d'un jeu de lumières dantesque. À l'occasion du Festival de Cannes 2006, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo présentent au public leur premier long métrage (1 h 14), Daft Punk's Electroma, qui raconte la quête d'humanité de deux robots. La particularité commerciale de ce film est de n'être diffusé que dans un seul cinéma en France, le Cinéma du Panthéon à Paris, le samedi à minuit, et ce pendant un an. Le principe est en fait le même que celui des Midnight movies où des films expérimentaux étaient diffusés à minuit aux États-Unis dans les années 1970. La voiture utilisée dans le film a été mise en vente sur eBay en 2011 afin d'aider les sinistrés du Japon,. En 2007 sort l'album Alive 2007, qui leur vaudra une nomination dans la catégorie Spectacle Musical de l'année aux Victoires de la musique. Ils enregistrent le live à Paris-Bercy le 14 juin 2007; ce dernier comporte 12 titres remixés des 3 albums studio. L'album est présenté en 2 éditions : la première étant la version Normale avec un CD douze titres, et la deuxième, la version Deluxe avec un CD douze titres + 1 CD comprenant la piste Human After All / Together / One More Time / Music Sounds Better With You ainsi que 50 photos officielles prises au live + la vidéo d'Harder, Better, Faster, Stronger (Alive 2007) où les fans se sont vu remettre 250 caméras pour filmer la performance des Daft Punk au KeySpan Park à New York le 9 août 2007 sur un begin de Television Rules the Nation, clip dirigé par Olivier Gondry, le frère de Michel Gondry. En 2008, ils sont nommés dans la catégorie Meilleur Spectacle Musical aux Victoires de la musique pour Alive 2007, devancés par Ze Tour de Michel Polnareff. En revanche, ils ont remporté deux Grammy Award en 2009 : l'un pour Alive 2007 dans la catégorie Meilleur album électronique ou dance et l'autre pour le single Harder Better Faster Stronger issu de ce même album dans la catégorie Meilleur single électronique ou dance. Tron : L'Héritage (2008-2010) Le 4 mars 2009, il est annoncé que le groupe a été sélectionné pour composer la bande son de Tron : L'Héritage, en remplacement de Clay Duncan (et en reprenant une partie de son travail, et avec l'aide du studio de Hans Zimmer), la suite du film de science-fiction Tron sorti en 1982. Selon l'actrice Olivia Wilde (jouant dans le film), Daft Punk devait faire une apparition: « Ils sont venus sur le plateau », explique-t-elle, « et ils vont sans doute participer à la promotion du film, en particulier au Comic-Con ». Ceci a été confirmé lors de la diffusion de 7 minutes du film au Comic-Con 2010 où l'on pouvait les voir, ainsi que leurs costumes créés pour l'occasion,. Au Comic-Con 2009, il fut annoncé que le duo avait composé vingt-quatre titres pour la musique de ce film. Fin juillet 2009, Pitchfork, website américain traitant de l'actualité de la musique indépendante, affirme que Daft Punk serait tellement satisfait de leur musique produite pour Tron : L'Héritage qu'il envisagerait une tournée. Toujours fin juillet 2009, un extrait de cette bande son, qui s'apparenterait à un thème principal, est mis en ligne par plusieurs sites de partage de musique et ainsi disponible à l'écoute gratuitement. Ces musiques sont finalement des faux. À l'occasion du Comic-Con 2010, 6 morceaux officiels de la bande originale du film furent dévoilés et mis en ligne par plusieurs sites spécialisés. Walt Disney Records a officialisé le premier single de la bande originale, le morceau Derezzed, en postant un clip vidéo. Suivent les titres Outlands et Tron : L'Héritage (End Titles). L'album, finalement composé de vingt-deux pistes, est sorti mondialement le 6 décembre 2010. En novembre 2010, le duo est également confirmé à la bande-son du jeu vidéo Tron: Evolution basé sur le film de science-fiction. Derezzed et The Grid seront ainsi disponibles dans le jeu. Par ailleurs, le duo fait un caméo dans le film, apparaissant dans leurs propres rôles de DJs. L'album est proposé dans la catégorie « Meilleure bande sonore » pour la 54e cérémonie des Grammy Awards. Le 21 octobre 2010, le duo fait une apparition remarquée durant le dernier concert de la tournée américaine de Phoenix au Madison Square Garden à New York, où ils ont interprété plusieurs morceaux avec le groupe. En juillet 2010, le groupe Daft Punk est fait chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres. Le 19 septembre 2011, sort un inédit enregistré en 1994, intitulé Drive. Random Access Memories (2013) Après les rumeurs de 2012, le groupe change de maison de disque en 2013, signant avec le label Columbia Records. Il dévoile un nouveau visuel et un extrait sonore inédit le 2 mars 2013, dans une courte publicité diffusée durant l'émission Saturday Night Live sur la chaîne NBC (produite par Lorne Michaels), laissant planer l'hypothèse d'un nouvel album. Le 23 mars 2013, le quatrième album est confirmé grâce à la possibilité de pré-commander l'album sur iTunes. Le même jour, un second teaser de 15 secondes apparaît, cette fois-ci directement sur le site officiel de Daft Punk, indiquant la date de sortie pour le 21 mai. Ce nouvel album s'intitule Random Access Memories et contient treize titres pour une durée totale de 74 minutes. Le 13 avril 2013 à l'occasion du festival Coachella, un trailer du premier single issu du nouvel album intitulé Get Lucky est diffusé. Selon la presse, l'album sera dévoilé le 17 mai lors du festival agricole de Wee Waa en Australie. Le 19 avril 2013, le single Get Lucky est devoilé. Ce titre est réalisé en collaboration avec Pharrell Williams et Nile Rodgers. En moins d'une journée, le single se classe numéro 1 des ventes iTunes mondiales. Il se retrouve aussi en première position des classements iTunes nationaux en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni entre autres. Le 13 mai 2013, à la suite de la fuite d'une version en basse qualité sur internet, l'album est rendu disponible à l'écoute sur iTunes. Ils produisent également quatre titres sur Yeezus le dernier album de Kanye West. Avec cet album, le groupe remporte cinq Grammy Awards, en janvier 2014 : Album de l'année, Enregistrement de l'année, Meilleure performance pop de groupe (avec Pharrell Williams et Nile Rodgers), Meilleur album dance/electro et un prix technique pour le mastering. Le duo français participa à l'écriture du titre Gust of Wind, sorti en octobre 2014 en association avec Pharrell Williams. Live Début 2006, le groupe a annoncé qu'il prévoyait un certain nombre de spectacles pour l'été. Le 29 avril 2006, Daft Punk donne son premier concert au Coachella Festival aux États-Unis avec des titres mixés par deux ou par trois. Ils y ont reçu un bon accueil du public pour leur première performance américaine depuis 1997. Thomas Bangalter a alors déclaré qu'il y aurait un DVD live de leur récente performance. Par la suite, il a souligné ses réticences pour cette réalisation, le duo estimant que les vidéos amateurs en ligne de leurs prestations étaient aussi bien que celles pouvant être réalisées de façon professionnelle. Le 30 juin 2006, ils se produisent au festival des Eurockéennes de Belfort, sur la grande scène, à deux heures et demie du matin. Ils quittent les lieux une heure vingt plus tard, le pouce levé, à destination du public. Dans une interview accordée au Miami Herald, Guy-Manuel de Homem-Christo a déclaré que leur apparition du 11 novembre au Festival de musique de Bang était leur dernière représentation de 2006, mais qu'ils allaient organiser plusieurs autres spectacles à l'avenir. Le groupe a plus tard précisé une date de représentation au Palais omnisports de Paris-Bercy pour juin 2007. Ils ont aussi avancé des dates pour le RockNess Festival et le Wireless Festival en juin également,, en juillet pour le Oxegen Festival et en août pour le Lollapalooza. Daft Punk a ensuite annoncé une tournée mondiale appelée Alive 2007. Daft Punk joue au Festival RockNess sur les bords du Loch Ness, en Écosse le 10 juin 2007, en ouverture dans un pavillon de toile dont la capacité atteint 10 000 personnes. Au grand mécontentement de la foule, le spectacle est retardé, mais l'arrivée du groupe calme l'assistance. En raison de la masse de spectateurs, certaines parties du pavillon sont retirées pour permettre à des milliers d'autres personnes de les voir depuis l'extérieur. Le 16 juin 2007, Daft Punk ouvre la troisième journée de l'O2 Wireless Festival. The Times a décrit le set comme un « spectacle sensoriel mémorable, à la fois éblouissant et assourdissant ». ThisisLondon a déclaré que c'était « un set d'euphorie electro acharnée presque sans faille ». Daft Punk ferme la scène 2 (de NME) au festival Oxegen le 8 juillet 2007. Leur set est précédé d'une projection de la bande-annonce de leur film Daft Punk's Electroma. Le magazine NME rapporte que leur performance était « robotique et spectaculaire ». Shouthmouth la décrit comme « typiquement triomphante ». Quatre jours plus tard, le duo joue au Traffic Torino Free Festival à Parco della Pellerina à Turin, en Italie. Le duo est aussi l'attraction de la scène de AT&T le 3 août 2007, la première nuit du festival de Lollapalooza à Chicago. Ce concert leur vaut notamment les louanges de Pitchfork Media. Le 9 août, ils jouent à KeySpan Park à Brooklyn, à New York. Daft Punk a par ailleurs composé la musique du défilé Louis Vuitton printemps/été 2008, qui s'est tenu le 7 octobre 2007. Le 27 du même mois, ils participent au festival Vegoose à Las Vegas. Ils y apparaissent avec des groupes tels que Rage Against the Machine, Muse et Queens of the Stone Age. À la fin du mois, Daft Punk a joué dans la ville de Mexico. Le groupe a aussi joué le 2 novembre 2007 à l'Arena Monterrey à Monterrey au Mexique et à Guadalajara. Modular Records annonce que le groupe apparaîtra en Australie en décembre 2007 pour un événement appelé Never Ever Land. L'annonce a mis fin à des années de spéculation pendant lesquelles des rumeurs disaient que le groupe se rendrait en Australie pour y faire une série de performances live. Ils sont régulièrement assistés de Kavinsky et SebastiAn au cours de leurs prestations, les apparitions de ces derniers artistes ayant été annoncées comme des extensions de la tournée Alive 2007. Une interview de Triple J avec Busy P révèle que l'apparition de Daft Punk à Sydney le 22 décembre sera la dernière pour 2007 et la dernière à inclure la pyramide lumineuse. Les tickets pour la tournée australienne ne se sont jamais aussi vite vendus. Le duo participe aussi à un webchat sur internet organisé par EMI, dans lequel Daft Punk déclare qu'il ne fera pas de tournée en 2008 et qu'il se concentrera plutôt sur de nouveaux projets. Lors des Grammy Awards de 2008, Daft Punk fait son premier live à la télévision en accompagnant Kanye West pour interpréter Stronger le 10 février 2008, au Staples Center de Los Angeles. Pour son apparition, il utilise des contrôleurs Lemur Input Device. L'épouse de Thomas Bangalter, Élodie Bouchez, a assisté à l'événement. Lors du final de la tournée américaine de Phoenix le 20 octobre 2010 au Madison Square Garden de New York, le groupe fait une apparition remarquée en fin de concert  : alors que Phoenix vient de terminer If I Ever Feel Better, Daft Punk apparait et réalise un duo surprise avec le groupe  : If I Ever Feel Better vs. Harder Better Faster Stronger/Around the World, suivi de Together/Human After All ; puis viennent les fameuses notes tirées de Rencontres du troisième type (Close Encounters of the Third Kind) qui annoncent une version spéciale de 1901 pour terminer le concert. En janvier 2014, lors de la 56e cérémonie des Grammy Awards, Daft Punk se produit sur scène avec Nile Rodgers, Stevie Wonder, Pharrell Williams et les musiciens qui collaboré sur l'album Random Access Memories. Ils interprètent le titre Get Lucky en incluant des éléments mélodiques des musiques Freak Out de Chic et Another Star de Stevie Wonder. Discographie 1997 : Homework 2001 : Discovery 2005 : Human After All 2013 : Random Access Memories Vidéographie 2000 : DAFT: A Story About Dogs, Androids, Firemen and Tomatoes, un film montrant les cinq clips de l'album Homework (ceux de Revolution 909, Da Funk, Around the World, Burnin' et Fresh) et incluant leur making-of et une version live de Rollin' and Scratchin' en 1997. 2003 : Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem. 2006 : Daft Punk's Electroma. Ce long métrage présente plusieurs similitudes avec le film Gerry de Gus Van Sant, notamment à travers les longues marches des deux robots dans le desert californien et la première scène du film où les deux androïdes voyagent silencieusement dans une Ferrari 412 noire. Classement DJ Magazine Le magazine DJ Magazine effectue chaque année un classement « Top 100 DJs ». Voici la position qu'y prend le groupe. 2007 : 71e 2008 : 38e 2009 : 33e 2010 : 44e 2011 : 28e 2012 : 44e, 2013 : 22e Exploitation commerciale Télévision 2014 : Audi - Publicité Quattro (interprète : The Grid) 2013 : NRJ Music Awards ? Générique (interprète : Get Lucky) 2013 : MTV Video Music Awards ? remise du Prix de la meilleure vidéo féminine de l'année à Taylor Swift (interprète : Lose Yourself To Dance). 2013 : Lotus F1 Team - Publicité Lotus F1 Team avec Daft Punk (interprète : Giorgio By Moroder) 2013 : Audi - Publicité A3 (interprète : Harder, Better, Faster, Stronger) 2012 : Very Bad Blagues - Quand on est en boites de nuit (interprète : Robot Rock) 2010 : Late Show with David Letterman - Jon Stewart/N.E.R.D. (scénariste : Hypnotize U) 2009 : Entourage - Running on E (interprète : Something About Us) 2008 : Alfa Romeo - Publicité Mito (Technologic) 2006 : Veronica Mars - I Am God (interprète : One More Time) 2006 : Gilmore Girls - I Get a Sidekick Out of You (interprète : Around The World (uncredited)) 2005 : Gap (entreprise) - Publicité avec Daft Punk et Juliette Lewis (interprète : Digital Love) 2005 : Newport Beach (interprète : Technologic) 2000-2005 puis 2007-2009 : NRJ Music Awards, le générique (interprète : One More Time) Daria : 2002 : Adieu le lycée (interprète : Digital Love) 2001 : Aunt Nauseam (interprète : One More Time) 1998 : See Jane Run (interprète : Revolution 909) 1997 : Road Worrier (interprète : Around the World) Cinéma 2014 : Eden (film, 2014) de Mia Hansen-Løve, où les Daft Punk font à la fois une apparition dans leur propre rôle, et sont par ailleurs interprétés par Vincent Lacoste et Arnaud Azoulay 2011 : Very Bad Trip 2 (interprète : Stronger) 2011 : Tron : L'Héritage (interprète : derezzer) 2010 : Iron Man 2 (interprète : Robot Rock) 2008 : Never Back Down (interprète : Stronger) 2007 : So You Think You Can Dance (interprète : Technologic) 2002 : L'Auberge espagnole (interprète : Aerodynamic) 2001 : Le Baiser mortel du dragon (interprète : Aerodynamic (Slum Village Remix)) 1997 : Nowhere (interprète : Life Is Sweet (Daft Punk Mix)) 1997 : Le Saint (interprète : Da Funk) DJ Hero Le groupe Daft Punk figure dans le jeu vidéo d'Activision DJ Hero, sorti en France le 29 octobre 2009, version « platines » de la licence Guitar Hero. Tout comme Metallica pour la version Guitar Hero, les musiciens de Daft Punk sont jouables et modélisés en 3D derrière leurs platines. La bande son possède plusieurs titres des deux androïdes dont voici la liste  : Beastie Boys - Lee Majors Come Again vs. Daft Punk - Da Funk (produit et mixé par Cut Chemist) Daft Punk - Around The World vs. Young MC - Bust A Move Daft Punk - Da Funk vs. N.A.S.A. - Strange Enough ft. Karen O, ODB & Fatlip Daft Punk - Megamix 1 (Technologic vs. Television Rules the Nation vs. Around the World) Daft Punk - Megamix 2 (Robot Rock vs. Da Funk vs. Short Circuit) Daft Punk - Robot Rock vs. Hashim - Al Naafiysh (The Soul) (produit et mixé par The Scratch Perverts) Daft Punk - Robot Rock vs. Queen - We Will Rock You Daft Punk - Short Circuit vs. Boogie Down Productions - Jack Of Spades Daft Punk - Technologic vs. Gary Numan - Cars Daft Punk - Television Rules the Nation vs. No Doubt - Hella Good Queen - Another One Bites The Dust vs. Daft Punk - Da Funk Activision utilise les robots durant la promotion du jeu : le jour de l'annonce de leur collaboration, une vidéo fut mise en ligne montrant les avatars 3D de Daft Punk interpréter une version raccourcie de We Will Robot Rock You devant une foule en délire, ; puis un spot publicitaire pour la version Xbox 360 fut diffusé sur plusieurs chaînes de télévision aux alentours de sa sortie : reprenant les images du précédent trailer (mais sur le thème Megamix 1), l'image recule progressivement jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'elle est reflétée sur leurs casques,. L'éditeur est d'autant plus fier qu'il s'agit de la première collaboration du groupe dans un jeu vidéo, argument qu'il met en avant. En revanche, ils ne sont pas présents dans DJ Hero 2, contrairement à Deadmau5 qui est le fer de lance de cet opus, à l'instar du groupe français pour le premier jeu. Un remix de Human After All par les DJ de FreeStyleGames y est néanmoins jouable. Notes et références Voir aussi Bibliographie Tony Gaenic, Daft Punk de A à Z, l'Étudiant, coll. « les guides MusicBook »,? 2002, 115 p. (ISBN 978-2843430886) Violaine Schütz, Daft Punk, l'histoire d'un succès planétaire, Scali,? 2008 (ISBN 2350122360) Stéphane Jourdain, French Touch, le Castor Astral, coll. « Castormusic »,? 2005, 190 p. (ISBN 2-85920-609-4) Peter Shapiro (trad. Pauline Bruchet), Modulations : une histoire de la musique électronique [« Modulations: a history of electronic music »], éditions Allia,? 2004, 340 p. (ISBN 9782844851475) Articles connexes Icône culturelle Roulé (label de Thomas Bangalter) Crydamoure (label de Guy-Manuel de Homem-Christo) French Touch Pedro Winter (Busy P), ex-manager du groupe Gildas Loaëc, ex-manager du groupe Liens externes (fr) Site officiel (en) Daft Punk sur Discogs Source : Wikipedia

DAN MARCIANO

Bio Contact information for booking: uniquegroupe@noos.fr dan marciano Bio gb Biobio uk download Dan Marciano is about to become the worst-kept secret in dance music. Born and raised in Paris, he has long been revered as a revolutionary of the French electronic music scene and Dan takes his DJ skills to famous clubs both large and small in every corner of the world, from Germany, Italy and Miami to Singapore, Brasil to Bienos Aires. He has also been producing and remixing since 2000. Now, following the successful debut season of his ManimalZ party at Privilege, Ibiza, Dan’s star is set to rise even higher. He says simply: “I have the best job in the world.” Dan Marciano always loved music and dancing. As a kid he spent his pocket money on Michael Jackson or George Benson records but when house music emerged in Paris he found a spiritual home. Inspired by legends like Carl Cox, Laurent Garnier and Jeff Mills, and enthralled by the colour and magic of the dancefloor, Dan threw himself into DJing. It was harder to get a break in the pre-internet era and he remembers doing things the old fashioned way: handing out cassettes and throwing his own parties. Dan built a loyal following and became a resident at some of Paris’s most celebrated clubs including the Palace, Les Bains Douches, and Queen where he has held court for a dozen years. His success as a DJ is driven by the belief that: « You can have the best records but if you don’t feel the music, and the people in front of you, if you don’t tell a story, it won’t be any good.” This simple philosophy has driven Dan to experiment throughout his career. When house lovers and trance fans regarded each other as traitors he was brave enough to play both, and to win fans from either side of the divide. « It’s my job, as the DJ, to break down barriers and take people with me,” says Dan. According to fellow DJs: “His music fascinates and hypnotizes everybody who hears it” which has led to invitations to play with luminaries such as Deep Dish, Pete Tong, or Paul Van Dyk. Dan is always happiest taking his love of house music to the masses. In addition to his long running weekly radio show on FG DJ Radio Dan is bringing fresh energy and talent to his Saturday night residency at Queen, booking hot talent such as Lee Brinx, Solomun , Cozzy D and Finnebassen. He is also busy in the studio, pursuing his second passion of making music.With more than a decade of hit records under his belt, including the evergreen ‘Good Morning Paris’, Dan’s production career has evolved along with his DJ style. His extensive back catalogue crosses labels such as Full House, Escape, Royal Flush and Connected Records and recent releases have graced Cause-N-ff-ct, Cream Couture and Electronique. These include his solo cuts ‘Minimum of Time’ and ‘Atzmaout’ and collaborations with Shay Hajaj under the name 7Seventy. With a full schedule, new management, and ambitious plans, Dan is bursting with excitement for the future. “Clubbing has never lost its magic,”

DAVID GUETTA

David Guetta, né le 7 novembre 1967 à Paris, est un disc jockey, remixeur, et producteur de musique français. Il débute adolescent avant de se professionnaliser juste avant la majorité. Il se fait connaitre au début de sa carrière comme une figure des nuits parisiennes en faisant ses premières armes dans divers lieux parisiens vers la fin des années 1980. Par la suite, il impose ses propres soirées à Ibiza. Dès 2001, il acquiert une reconnaissance internationale avec ses albums Pop Life et One Love. Dès lors, plusieurs de ses titres comme When Love Takes Over, Sexy Bitch, ou Gettin' Over You se classent en tête des ventes à travers le monde. Depuis, sa renommée ne cesse de croitre, démontrée par ses records de ventes, sa capacité à remplir les plus grands lieux lors de ses prestations ou par son nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux. Entré dans le classement en 2005, il se voit d'ailleurs élu six ans plus tard « DJ le plus populaire du monde » par le magazine DJ Mag. De grands noms de la scène urbaine collaborent sur la majorité de ces derniers singles mais il participe aussi à l'introduction de nouveaux talents. En 2013, le titre When Love Takes Over de David Guetta en collaboration avec Kelly Rowland, est élu meilleure collaboration pop-dance de tous les temps par le magazine Billboard. À l'été 2015 après la sortie de son sixième album Listen, David Guetta totalise plus de dix millions d'albums et plus de 35 millions de singles. Symbole de la French Touch, mondialement connu, il est le compositeur de l'hymne de l'Euro 2016 se déroulant en France. Biographie Fils d'un sociologue français (Pierre Guetta, spécialiste du monde du travail, il est par la suite devenu restaurateur) d'origine juive marocaine de Tétouan et d'une mère catholique belge psychanaliste, il débute la musique en tant que disc jockey dans des boîtes de nuit parisiennes. Il est parallèlement étudiant en droit à l'université de Paris X - Nanterre. Débuts (1990-2002) Encore mineur, David Guetta se lance dans des mixsets au Broad, une boîte gay des Halles dans le centre de Paris où officie Florent Pagny comme barman. À l'époque, dans les discothèques, le DJ mixait caché du public : « Quand j'ai commencé à Paris, le DJ était un anonyme, un moins que rien. Un jour, je suis allé à Londres, et j'ai vu que là-bas, où la musique house cartonnait déjà, toutes les lumières étaient braquées sur lui. J'ai investi toutes mes économies dans des disques d'électro et, à mon retour, j'ai passé un marché avec les patrons de boîtes qui m'employaient : je renonce à mon cachet mais, en contrepartie, je fais ma propre programmation et ma propre promo », mentionne-t-il. Il sympathise avec Kien qui travaille également au Broad et repère son talent lors des premières soirées acid house. Le Broad devenant trop petit face au succès de ces soirées, Kien lance, la saison suivante, les soirées hebdomadaires Unity au Rex Club avec David Guetta aux commandes de huit DJ confirmés dont Didier Sinclair. Au début des années 1990, Kien et David Guetta prennent la direction artistique du nouveau club Folies Pigalle, un ancien cabaret de Pigalle. La presse commence à s'intéresser au buzz créé dans ce cabaret de Pigalle, haut-lieu de la prostitution, transformé en dancefloor. Le quartier Pigalle devient peu à peu clinquant et arty, consacré aux musiques parallèles et aux sonorités nouvelles. Ainsi, la Boule Noire, l'Élysée-Montmartre ou même le mythique Chat Noir d'Aristide Bruant deviennent autant de salles de concerts et de clubs à la mode, drainant une foule de plus en plus nombreuse. Deux ans après, Philippe Fatien fait appel à eux pour la direction artistique à l'occasion de l'ouverture du Queen sur les Champs-Élysées. Sa première apparition à la télévision se déroule sur FR3 le 8 janvier 1991 dans l'émission de divertissement humoristique La Classe. Il mixe alors le titre Nation Rap avec Sidney. David Guetta et Kien lancent ensuite des soirées Princess of the World au Central l'ancien Queen et des soirées house. David Guetta invite des DJ reconnus à venir mixer : Little Louie Vega, David Morales, DJ Pierre ou Roger Sanchez. En 1992, il fait la rencontre de Robert Owens, une légende américaine de musique house lors de sa tournée en Europe ; tous les deux composent un petit titre à succès, Up and Away, le premier de sa carrière. En 1994, son épouse Cathy Guetta, à l'époque serveuse aux Bains Douches, et Franck Maillot, serveur du Bal à Saint-Tropez, rejoignent l'équipe David et Kien pour les soirées du Bataclan en transformant tous les week-ends cette salle de concert en club branché à l'époque. David Guetta devient directeur du Pink Paradise avec sa femme, propriétaire du Sweet Bar à Paris ainsi que du restaurant Tanjia à Paris. Le Bataclan sert de tremplin à David et Cathy Guetta pour reprendre la direction artistique du Palace. Lui et sa femme prennent ensuite la responsabilité d'établissements comme Les Bains Douches. En 1996, il commence à organiser des soirées à Berlin et est alors une figure incontournable des nuits parisiennes. En 2001, il fait écouter son morceau Just a little more love à Thomas Bangalter qui le donne au label Virgin. Guetta qui avait jusqu'à présent sorti deux singles confidentiels signe dans cette maison de production. L'année 2002 est un tournant dans sa carrière : il revend toutes les discothèques dont il est actionnaire pour se lancer comme producteur, les problèmes de toilettes et de convocations au commissariat pour des bagarres ne l'intéressant plus, : « J'ai pété les plombs. Je n'avais pas choisi ce métier où l'on gère des problèmes de toilettes bouchées » ; « un jour, je me suis rendu compte que je ne m'amusais plus », reprend-il. Just a Little More Love (2002-2003) En 2002, il sort son premier album Just a Little More Love, plus de 300 000 exemplaires s’écouleront à la suite[réf. nécessaire]. Le titre phare Love Don't Let Me Go sur lequel figure Chris Willis est certifié disque d'or avec 376 000 exemplaires vendus. Profitant de ce succès il monte sa propre soirée F*** Me I'm Famous avec Cathy Guetta, et commence à parcourir l'Europe. En 2003, David Guetta et Joachim Garraud composent un titre intitulé Just for One Day (Heroes), un remix d'un titre de David Bowie. Le titre est diffusé dans les radios au Royaume-Uni alors que David Guetta n'a pas reçu l'autorisation de remixer le titre. David Bowie découvre rapidement le titre à la radio et contacte David Guetta pour une sortie en CD single. Guetta Blaster (2004-2006) En 2004, David Guetta sort son deuxième album, Guetta Blaster, dans lequel figure le titre Money, la bande originale du film People ; il édite également avec Joachim Garraud l'album du film. Le 22 novembre 2004, il sort en single un deuxième titre de cet album : The World Is Mine qui atteint la 16e place du Top 50 en France,. Il joue également pour la première fois à la Sensation White d'Amsterdam aux Pays-Bas, qui réunit plus de 45 000 personnes. Il fait une entrée remarquée dans le classement DJ Mag Top 100 à la 39e place en 2005. En 2006, il fait paraître un mashup mixant le titre du groupe The Egg, Walking Away déjà remixé par le DJ allemand Tocadisco et l'a cappella de son propre titre Love Don't Let Me Go. C’est un second souffle pour le morceau de David, surpassant le succès du morceau original. En effet, le titre devient un tube durant tout l'été au Royaume-Uni permettant à son auteur d'accéder à une vraie notoriété internationale en tant qu'artiste de musique électronique et d'organiser des concerts un peu partout dans le monde. David Guetta est choisi par Madonna pour assurer la première partie de son Confessions Tour, le 27 août 2006 à Paris-Bercy. Pop Life (2007-2008) La sortie de son troisième album Pop Life en 2007 est internationale. L'album se vend à 530 000 exemplaires dans le monde dont 300 000 en France[réf. nécessaire]. Pop Life se distingue de ses précédents albums car il fait pour la première fois usage de voix féminines, en plus de l'incontournable Chris Willis (la voix de Just a Little More Love et de la plupart de ses tubes précédents)[réf. insuffisante]. Le premier extrait Love Is Gone est un hit en club et à la radio durant l'été 2007. Cette chanson aura un succès suffisamment grand pour lui permettre de se faire connaître en dehors de l'Europe, notamment par des artistes américains. « Ce qui est fou, c'est qu'ils ont commencé à jouer Love Is Gone dans les clubs hip-hop aux États-Unis », affirme David Guetta. « C'était complètement inattendu. Love Is Gone a été aussi joué à la radio de New York à Miami. » Love Is Gone est la chanson la plus rentable en 2008, d'après la société de gestion des droits d'auteurs Sacem devant Relax de Mika et Double Je de Christophe Willem. Cela s'explique en grande partie par le fait que Love Is Gone est un succès dans les discothèques du monde et génère donc énormément de droits d'auteur. Le single se vend à 110 500 exemplaires en France, et est certifié single d'argent par le Syndicat national de l'édition phonographique. Le deuxième titre de l'album Pop Life, Baby When the Light, en collaboration avec la chanteuse anglaise Cozi Costi, est certifié single d'or par le SNEP avec 150 000 exemplaires vendus fin 2009, soit deux années après sa sortie,. En 2007, il est 10e dans le classement DJ Mag Top 100, puis 5e en 2008. One Love (2009-2010) Fin 2008, David Guetta enregistre son quatrième album, One Love. De nombreuses personnalités du R'n'B américain sont invitées, dont Akon, Kid Cudi, Estelle, Will.i.am (pour qui il mixe I Gotta Feeling), Ne-Yo, Samantha Jade. Lors de ce quatrième album, David Guetta cherche plus d'indépendance : il tend à se libérer des rumeurs qui circulent quant à l'authenticité de ses productions. Il se sépare alors progressivement de Joachim Garraud, son ancien partenaire musical avec qui il a travaillé durant neuf ans (2000-2009). Il collabore pour l'album avec d'autres DJ et producteurs, dont Fred Rister, Afrojack, Sandy Vee, Jean Claude Sindres. De nombreuses stars y ayant contribué, EMI décide d'en faire une priorité internationale et de le sortir simultanément dans le monde entier : l'album se trouve ainsi commercialisé dans plus de 65 pays. Le jour de sa sortie, One Love se classe à la première place dans 17 pays simultanément. L'album est certifié disque de diamant avec plus de 500 000 exemplaires vendus en France et disque de diamant dans le monde avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus, soit l'album français le plus vendu dans le monde en 2009. Le premier titre est When Love Takes Over, une chanson en collaboration avec l'ex-Destiny's Child, Kelly Rowland. Pour la première fois, David Guetta se trouve en tête des charts au Royaume-Uni. Il reçoit alors avec Fred Rister, le coproducteur de cette chanson, les félicitations de l'organisme Sacem. « David Guetta a connu un succès historique en 2009 sur les marchés américain et britannique », signale Sophie Mercier, du Bureau Export, l'organisme parapublic chargé d'appuyer les artistes français à l'étranger. Trois mois plus tard, le single Sexy Bitch atteint aussi la première place au Royaume-Uni. Il est le premier artiste français, à réussir à placer deux singles à la première place des ventes au Royaume-Uni. Serge Gainsbourg, Charles Aznavour, Mr Oizo et Modjo qui ont également réussi à y être no 1 mais à ce jour une fois,. Les titres Gettin' Over You et Club Can't Handle Me atteignent également la première place des ventes, soit un total de quatre titres no 1 au Royaume-Uni. En 2010, David Guetta est le premier artiste français à faire la couverture du magazine américain Billboard consacré à la musique, avec en titre : « comment une star française de musique Dance a changé le top 40. ». One Love a une répercussion sur le monde de la musique électronique, en effet il s'agit du premier album produit par un DJ qui a eu autant de succès sur le plan international. Steve Angello, l'un des membres de la Swedish House Mafia, explique, lors d'une entrevue avec le magazine DJ Mag, que le succès de David Guetta a permis de gagner en crédibilité sur la scène internationale. Ils peuvent ainsi collaborer avec le rappeur américain Pharrell Williams sur le titre One (Your Name). « J'ai toujours rêvé de réunir les musiques de ces deux mondes, le hip-hop et l'électro. Ce mélange de cultures va changer beaucoup de choses pour la scène électronique. Nous sommes à un vrai tournant », a estimé David Guetta. « Cette tendance montre un intérêt croissant pour ce genre musical à travers le monde, explique le musicologue Geoff Roberts. Des artistes comme David rendent la dance music populaire. Et avec l’arrivée des beaux jours, ce phénomène va encore s’amplifier ! » Nothing but the Beat (2011-2013) Avant la sortie de son cinquième album, intitulé Nothing but the Beat, Guetta teste ses futurs titres en club et concert, comme Little Bad Girl en collaboration avec Taio Cruz et Ludacris. Le 2 mai 2011, le premier single Where Them Girls At est mis en vente sur iTunes. Le clip sort à la fin du mois suivant. Plusieurs artistes internationaux, comme Sia Furler, will.i.am, Avicii, Dev, Usher, Jessie J, Akon, Nicki Minaj, Rihanna ou Chris Brown entre autres, collaborent à l'album. Il s'agit du premier album studio du disc jockey sans la participation vocale de Chris Willis. Nothing but the Beat sort le 29 août 2011. L'album a comme particularité d'être composé de deux disques, à l'exception des États-Unis. Le premier est constitué de coproductions avec des artistes internationaux tandis que le deuxième est un disque exclusivement instrumental. Ce dernier regroupe plusieurs inspirations. Si les fans s'attendaient à un retour aux sources de l'époque Joachim Garraud, il n'en est rien ; David Guetta s'oriente vers d'autres styles afin de montrer sa capacité à pouvoir faire des titres mainstream et underground. Il recense donc des titres que l'artiste veut « essentiellement pour faire danser ». La critique de cet album est mitigée[réf. souhaitée] ; si globalement le premier disque est critiqué à l’exception du titre Titanium, le second disque divise : certains l'encensent et d'autres le qualifient d'un banal plagiat du groupe Daft Punk[réf. souhaitée]. Une réédition de l'album, intitulée Nothing but the Beat 2.0, est disponible début septembre 2012. Celle-ci contient notamment de nouveaux titres avec d'autres artistes en featuring comme Ne-Yo, Nicky Romero, ou encore Nervo. Le premier single de l'album s'intitule She Wolf (Falling to Pieces) en duo avec Sia, puis Just One Last Time avec Taped Rai en novembre, et ensuite Play Hard avec Akon et Ne-Yo sorti en mars de l'année suivante. En 2013, David Guetta se classe 5e dans le DJ Mag Top 100. Le 26 septembre, David Guetta dévoile le vidéoclip de sa nouvelle chanson One Voice, en collaboration avec le chanteur indie Mikky Ekko. Le single sort quelques jours plus tard et fait partie de la campagne humanitaire de l'ONU, nommée The World Needs More. David Guetta coécrit et produit le morceau Fashion!, issu du quatrième album studio de Lady Gaga, Artpop. Il compose et produit également quelques titres pour le huitième album studio de Britney Spears, Britney Jean, sorti en décembre 2013. Lovers on the Sun EP et Listen (depuis 2014) Le 20 janvier 2014, David Guetta publie son nouveau single Shot Me Down, en collaboration avec la chanteuse américaine Skylar Grey et coproduit par Giorgio Tuinfort. Ce titre est une adaptation du morceau éponyme de Nancy Sinatra. Le mois suivant, David Guetta publie sur Beatport un remix du morceau Addicted To You d'Avicii. Le 17 mars 2014, il dévoile Bad, une collaboration avec Showtek et Vassy, par le biais de la maison de disque Jack Back Records. Le 15 avril 2014, il publie son remix de Ten Feet Tall, un single d'Afrojack puis deux mois plus tard un nouveau titre, Blast off, avec la participation de Kaz James, ainsi qu'une vidéo lyrique de ce morceau le même mois. Le 30 juin 2014, Guetta publie un maxi de quatre titres, intitulé Lovers on the Sun, comprenant les morceaux Shot Me Down avec Skylar Grey, Bad avec Showtek, Blast off avec Kaz James, et enfin la chanson-titre avec Sam Martin, une piste inédite également premier extrait de son sixième album studio. Puis est annoncé le 7 juillet 2014, un remix de Lovers on the Sun par Showtek, et à nouveau deux autres remixes trois semaines après, par Stadiumx et Blasterjaxx. Le 6 octobre, David Guetta dévoile un nouveau single, Dangerous, dont la vidéo lyrique est mise en ligne le lendemain, et le clip un mois plus tard, où apparait l'acteur James Purefoy. Le morceau est une nouvelle collaboration avec Sam Martin qui atteint la première place des classements dans de nombreux pays. Annoncé fin septembre, Listen, son sixième album, est publié le 24 novembre 2014. Celui-ci atteint la première place des classements dans 48 pays à sa sortie et devient premier des ventes ITunes dans 75 pays, cumulant rapidement plus d'un millions d'exemplaires vendus. Sortant trois ans après Nothing But the Beat, David Guetta souhaite prendre, avec cet opus de dix-huit titres multipliant les collaborations, un virage plus musical. David Guetta est alors classé 7e au DJ Mag Top 100. Entre discothèques ou festivals, il précise faire 140 dates par an dont deux résidences à l'Ushuaïa et au Pacha qui font le plein tout les soirs, ainsi qu'une résidence à Las Vegas. Fin janvier 2015, sort son single suivant, What I Did for Love, en duo avec Emeli Sandé, avec en plus un clip vidéo,. Au total, neuf singles sont extraits de Listen et à l'été 2015, David Guetta a vendu au total plus de dix millions d'albums et plus de 35 millions de singles. Le magazine Forbes révèle qu'en 2015, il a gagné 32,6 millions d'euros (seul Calvin Harris est devant dans le classement des DJ les mieux payés avec 52,8 millions d'euros). Activités parallèles En octobre 2009, David Guetta est choisi pour être l'ambassadeur en Europe du jeu DJ Hero, qui est la suite de Guitar Hero, en version platine,. Depuis l'année 2009, David Guetta fait partie des ambassadeurs de la marque de casque audio Sennheiser. Selon la marque, « c’est le DJ le plus en vogue en France comme sur le plan international. Il est très populaire auprès de notre cœur de cible, les 15-24 ans, mais aussi pour les 25-45 ans. » En 2010, David Guetta renouvelle sa collaboration avec Activision et fait partie des DJ jouables dans le jeu vidéo DJ Hero,. En septembre 2011, David Guetta se tourne vers la marque de casque audio Beats by Dr. Dre et dévoile son Beats Mixr, qu'il pense lui-même, et conçoit pour les disc jockeys. Ce casque semble être un mix entre le Beats Solo et le Pro, l'originalité et l’innovation de celui-ci réside dans le fait[réf. nécessaire] qu'il est équipé d'une oreillette pivotante à 180°. Il est parfois apparu dans des clips vidéo en tant que guest, comme notamment pendant[réf. souhaitée] le clip des Black Eyed Peas I Gotta Feeling, ou celui de la Swedish House Mafia : Leave the World Behind. Le 10 juin 2015, il est choisi pour composer l'hymne de l'Euro 2016. Sa chanson This One's for You est dévoilée le 16 mai de l'année d'après sur YouTube. Le mois suivant il donne, sur le Champ de Mars de Paris, un concert gratuit d'ouverture du tournoi avec 80 000 spectateurs, un « rêve de carrière. Un aboutissement incroyable » précise-t-il,. Distinctions Le 17 novembre 2005, lors des House Music Awards qui se déroulent à Londres, au Royaume-Uni, David Guetta remporte les prix du « Meilleur évènement de la Winter Music conference » pour sa soirée F*** Me I'm Famous, du « DJ de l’année » et du « Meilleur live set » pour sa prestation au KissDaFunk. Le 24 octobre 2007, il est élu « Meilleur DJ House » aux DJ Awards à Ibiza. La même année, il est élu « Meilleur disc jockey au monde » au World Music Awards. Au Burn FG DJ Awards 2007, David gagne le prix du « Meilleur disc jockey en solo », qui est une catégorie établie par le vote des auditeurs, avec le titre Love Is Gone. En 2008, David Guetta est élu « Meilleur DJ House » au DJ Awards, la cérémonie au club Pacha de Ibiza, durant laquelle sont remis les trophées Green Kryptonite Award. Le 14 décembre 2009, Guetta et Fred Rister reçoivent le « Grand Prix Sacem à l'étranger ». Les deux artistes français ont été récompensés au Théâtre du Rond-Point à Paris pour avoir été les auteurs de plusieurs tubes mondiaux. Le 23 janvier 2010, David Guetta gagne aux NRJ Music Awards le prix de « l'album international » pour One Love. Le 30 janvier 2010 à Los Angeles, David Guetta reçoit aux Grammy Awards avec Fred Rister le prix « Meilleur Enregistrement Dance de l'année » avec le titre When Love Takes Over. Le 4 février 2010, il est élu « Meilleur disc jockey au Monde » devant Tiësto classé deuxième, et Joachim Garraud troisième par Radio FG. Le classement est établi grâce aux votes des internautes. Le 19 mars 2010, David Guetta reçoit un disque d'or à Mexico, grâce au succès des ventes de One Love au Mexique. Le 27 mars 2010, à la Winter Music Conference de Miami, avec cinq récompenses en une seule soirée David Guetta est le gagnant de la cérémonie des International Dance Music Awards. Il remporte le prix de « Meilleur album d'artiste », « Meilleur producteur », « Meilleur DJ européen », « Meilleure chanson pop dance », « Meilleure chanson techno / house progressive ». En mai 2010, la plate-forme OnDemand de David Guetta se voit décerner le Adobe Site of the Day Award pour l'originalité du concept, le fait que ce site permette de laisser la main à l’internaute sur la conception d’un objet audio unique sur support CD. Le mardi 18 mai 2010, il reçoit le prix de « Meilleur DJ au monde », lors des World Music Awards. Durant cette cérémonie, il reçoit également un prix spécial récompensant l’ensemble de son travail en tant que producteur de musique ,. David Guetta est nommé au MTV Video Music Awards du 12 septembre 2010, dans la catégorie « Meilleur clip dance » avec Sexy Bitch. David Guetta est récompensé au NRJ Music Awards, le 22 janvier 2011, dans la catégorie « Hit de l'année » avec Club Can't Handle Me. Il gagne aussi un NRJ Music Award d'Honneur, et un disque de platine pour son succès international. Le 13 février 2011, David Guetta est, pour la seconde fois consécutive, récompensé aux Grammy Awards à Los Angeles pour le prix du meilleur remix de l'année avec Revolver de Madonna, réalisé en duo avec Afrojack. Le 20 octobre 2011, lors de l'Amsterdam Dance Event, David Guetta a été élu le meilleur DJ du monde selon un sondage réalisé par le mensuel britannique DJ Mag. Le disc-jockey français passe devant le néerlandais Armin van Buuren qui occupait la première place depuis les quatre dernières années. Le 28 janvier 2012, lors des NRJ Music Awards 2012, il est nommé dans la catégorie NRJ Music Award du groupe/duo/troupe international(e) de l'année et dans la catégorie NRJ Music Award de l'artiste masculin francophone de l'année. Aux États-Unis, il est récompensé dans la catégorie « compositeur EDM » aux Teen Choice Awards en 2012 et 2013,. Durant ces années là, David Guetta, représentant la French Touch, devient le plus important vendeur de disques à l'étranger ainsi que le DJ ayant le plus grand nombre mentions « J'aime » sur Facebook d'après l'étude réalisée par DJ Magazine fin 2015. Accueil Musique Face à son succès important, David Guetta est parfois critiqué dans le monde de la musique électronique : les puristes de cette musique lui reprochent son côté grand public, d'être trop commercial, de n'avoir aucun talent, de faire de la musique trop simple et des mélodies trop faciles ; accusation qu'il réfute fermement pour Le Monde : « Je fais de la house music vocale, remplie d'émotions. À l'opposé de cette techno minimale sans âme ! » Énormément de personnes s'insurgent contre le fait qu'il ait, du fait de sa grande médiatisation, beaucoup plus de fans sur sa page Facebook que des artistes comme Daft Punk (à propos desquels il est accusé de plagiat pour certains de ses titres, tels que The Alphabeat). Mais son côté commercial est également mis en avant par le journal 20 minutes qui écrit que Guetta a « acquis le statut de star hollywoodienne » et le qualifie d'« unique ambassadeur commercialement rentable de la scène dance française. » La soirée se négocie à plus de 35 000 euros en 2010 et bien plus les années suivantes. Il est aussi accusé de ne pas être l'auteur de ses titres ; la majorité de ses chansons n'ont pas été écrites et composées par lui-même, mais par d'autres disc jockeys et producteurs qui écrivent pour lui. Ce sujet l'exaspère : « Je n'ai jamais caché mes collaborations, je ne comprends pas que ça se retourne contre moi. Ça, c'est la France! Je suis numéro un aux États-Unis, et c'est tout ce qu'on trouve à me dire! », déplore-t-il. Cependant toutes ces accusations commencent lorsque Guetta rencontre le succès avec la sortie du titre Love Don't Let Me Go en 2002, et la virulence des critiques est amplifiée lorsque la carrière de David Guetta est en plein essor en France et à l'étranger. De plus, la situation de David Guetta n'est pas un cas unique ; dans le monde de la musique électronique, les productions sont très souvent le fruit de plusieurs collaborations entre disc jockeys, que ce soit au niveau des paroles ou de la composition des morceaux. Seulement, la notoriété de David Guetta n'est pas la même : « David Guetta n’est pas un musicien, au sens classique du terme », commente son ancien partenaire musical Joachim Garraud pour le JDD.fr. Cependant, cette interview est condamnée et démentie par Joachim Garraud sur son forum officiel : « Je me suis fais piéger par ce connard de journaliste. J'étais sur le concert de Jean-Michel Jarre, le journaliste était là aussi pour faire une interview de JMJ, pas pour m'interviewer. Bref, sous son air sympa, il pose des questions et ensuite ne garde que ce qu'il veut ! Je suis choqué par autant de fautes et de non-sens ! Il n'est même pas capable de retranscrire correctement nos échanges. Ensuite, on comprend bien qu'il en veut à Guetta et qu'il cherche n'importe quoi pour vendre du papier ! C'est ridicule et c'est de la tromperie, voilà pourquoi je me méfie de la presse écrite qui peut raconter n'importe quoi[réf. à confirmer]. » Été 2010, il est accusé de plagiat après la sortie de son titre 50 Degrees sur son album F*** Me I'm Famous. En effet, la Swedish House Mafia vient de sortir son titre qui fait un carton planétaire One. La Swedish House Mafia sort une version vocale de One avec des paroles qui sont « Je veux connaître ton nom », « Vous venez de me tuer pouviez-vous au moins faire cela ?? » La Swedish House Mafia fait probablement allusion à ce plagiat dans son clip où l'on peut voir un personnage tatoué du logo FMIF qui va prendre le synthétiseur à la fin du clip. Cependant, il semble en fait que ce plagiat de David Guetta était une manière pour lui de tacler ses collègues de la Swedish House Mafia qui ne lui avait pas laissé mettre One sur sa compilation Fuck Me I'm Famous. En effet, il n'y a jamais eu de conflits entre la Swedish House Mafia et David Guetta, ces derniers ayant collaborés sur un certain nombre de titres de ce dernier et s'affichant volontiers aux côtés de David Guetta lors de festivals communs. Les Guignols de l'info de Canal+, l'accusent notamment d'avoir piqué le début de I Gotta Feeling à un canard ou encore à un four micro-ondes. Il est désormais un personnage des Guignols qui apparaît régulièrement, et on critique surtout son manque de connaissance du solfège et de la musique en général. « Les Guignols me font rire [?] c'est davantage la manière de jouer, le côté répétitif de la rythmique, qu'ils ont singé » précise-t-il. La chanson Sexy Bitch se voit critiquée par le public pour ses paroles trop vulgaires, comme en témoigne le fait qu'aux États-Unis le titre Sexy Bitch soit remplacé par Sexy Chick. De même, la reprise de Sexy Bitch par les Girlicious est renommée Sexy Ladies. De manière récurrente, de nombreux titres ou remix sont attribués à David Guetta pour profiter de sa notoriété. Ces faux qui créent le buzz via les mots clés sont alors relayés par de nombreux sites internets people, vidéos en ligne ou radios musicales qui ne vérifient pas leurs sources et augmentent encore la confusion par effet domino. Ce phénomène, à l'inverse, permet à David Guetta ou ses partenaires commerciaux d'entretenir l'image d'un producteur incontournable avec lequel tous les artistes voudraient collaborer. Ceci notamment en jouant sur l’ambiguïté du terme « producteur » qui fait penser à un fabricant, un réalisateur alors qu'en réalité un producteur de musique est en français la personne ou l'entreprise qui finance un projet musical. Or, pour des raisons économiques, les DJs, le plus souvent, s'auto-produisent en se qualifiant de DJ producteur. Ainsi, il est difficile de déterminer si un DJ est simplement un disc jockey ou le réalisateur artistique / compositeur ou le producteur (financier) d'un titre ou d'un album. Les multiples activités de DJ et surtout de collaboration / production d'autres artistes, ont permis à David Guetta et sa société Guetta Events d'engranger 3,38 millions d'euros pour l'année 2010. Exemple de production faussement attribuée à David Guetta : Le titre de la chanteuse américaine Wynter Gordon est en réalité produit par Jupiter Ace comme indiqué sur le site officiel de la chanteuse. Pourtant, de nombreux sites ou médias tels que la radio musicale Fun Radio, partenaire commercial de David Guetta, continuent en mars 2011 à attribuer oralement la production de ce titre à son DJ résident avec même des anecdotes : « David Guetta et Wynter Gordon se sont rencontrés à New York et ont réalisé la chanson en une nuit. » Prestation Stéphanie Binet de Libération dénonce le côté « élitiste » des soirées Guetta, où « n’entrent que les gens branchés » et les blancs. La journaliste prétend qu'elle n'a pas pu rentrer au club Folie’s Pigalle à l'époque car elle était avec deux personnes de couleur : « Ils t’ont alpaguée dans la rue pour que tu les fasses entrer », prétendaient les videurs . Finalement, elle résume les années où les Guetta étaient gérants de boîtes de nuit : « elle a réinventé dans les discothèques la lutte des classes. Le petit peuple dans la fosse, les VIP dans un carré, un petit enclos où si tu ne paies pas ta bouteille au prix fort, c’est comme si tu n’avais pas une Rolex à cinquante ans. La lose », écrit Stéphanie Binet en parlant de Cathy Guetta. Selon elle, le même scénario semble se reproduire lors de la F*** Me I'm Famous de juin 2010 au Zénith de Paris : « la bière était vendue vingt euros pour le petit peuple et dix dans le carré VIP. » Pourtant, en juillet 2011, David Guetta donne un concert devant plus de 50 000 personnes lors du Festival des Vieilles Charrues ainsi que lors des Francofolies de La Rochelle, réputés pour leur programmation éclectique et surtout populaire. La prestation séduit les festivaliers ainsi que le DJ lui-même : « Je me suis éclaté, et j'espère qu'ils se sont éclatés aussi », indique-t-il. Assurant que « ce moment-là il l'a attendu depuis des années », le DJ ajoute que « c'est un jour particulier » pour lui. Ce concert de David Guetta dans un festival aussi populaire que les Vieilles Charrues ou les Francofolies tendrait à nuancer le discours selon lequel David Guetta ne mixerait que dans des clubs branchés et « élitistes ». Il reste malgré tout habitué des grandes scènes EDM mondiales, comme l'Ushuaïa Ibiza Beach Hotel, le festival belge Tomorrowland ou l'Ultra Music Festival de Miami par exemple. En décembre 2014, le DJ se produit en France au palais omnisports de Bercy les 18 et 19 décembre 2015 puis janvier de l'année suivante. De plus, depuis l'album One Love, David Guetta incorpore parfois de la musique hip-hop à ses productions ou ses sets au cours desquels il fait venir des stars de ce domaine comme Will.I.Am. C'est l'essence même de sa réussite à l'international : « ce qui m'a rendu célèbre, c'est le mélange entre la puissance du son électro et l'émotion de la mélodie pop chantée? Ensuite, mon succès aux États-Unis est dû au mélange entre électro et musique urbaine. » Le titre Hey Mama, « un morceau plutôt hybride » tel que le décrit David Guetta, reste l'archétype de ce principe et rencontre un large succès de l'autre côté de l'Atlantique : « C'est le titre aussi que certains médias attendaient de moi là-bas ». Presse Depuis 2007, il était le héros involontaire d'une bande dessinée dans le magazine musical Tsugi. Lui et sa femme Cathy Guetta en symbole du clubbing bling-bling, dans un délire mégalomaniaque, drogués, ivres de leur image. Une idée du dessinateur satirique Luz. « Je ne regarde pas ces choses-là, ça me fait du mal? La caricature, c'est prendre un trait de caractère et l'accentuer. Eux partent d'un mensonge. », se désole David Guetta. Vie privée David et Cathy Guetta se marient en 1992 et sont les parents d'un garçon, né le 9 février 2004, et d'une fille, née le 23 septembre 2007. Le 20 août 2014, Cathy annonce leur séparation, dans le magazine Paris Match, après 22 ans de mariage. Il est également le demi-frère de Bernard Guetta, journaliste français spécialiste de géopolitique internationale et prix Albert-Londres 1981, chroniqueur à France Inter, membre du conseil de surveillance de Libération et ancien journaliste au Nouvel Observateur et au quotidien Le Monde. Bernard décrit David comme : « bosseur, exigeant, cadré et très réfléchi. » Il est aussi le frère de Natalie Guetta, actrice qui travaille en Italie jouant dans la série Un sacré détective. Discographie Notes et références Sources Lucas bretonnier, « David Guetta : le DJ qui fait danser la planète », Le Parisien Magazine, no supplément au Parisien no 22044,? 24 juillet 2015, p. 10 à 14 (ISSN 2262-6077) Ludovic Rambaud, « David Guetta visionnaire », DJ Mag, Lyon, no 7,? décembre 2014 - janvier 2015, p. 22 à 26 (ISSN 2271-006X) Voir aussi Bibliographie Frédéric Rapilly, David Guetta, no limit, First Éditions, 2016 Pierre Pernez, Le roi David Guetta, Éditions Du Moment, 2016 Liens externes Site officiel Notices d'autorité : Fichier d'autorité international virtuel ? International Standard Name Identifier ? Bibliothèque nationale de France ? Système universitaire de documentation ? Bibliothèque du Congrès ? Gemeinsame Normdatei ? WorldCat Source : Wikipedia