Artistes

DAFT PUNK

Daft Punk est un groupe français de musique électronique, originaire de Paris. Actifs depuis 1993, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, les deux membres, ont allié à leurs sons electro, house et techno des tonalités rock, groove et disco. Le groupe participa à la création et à la démocratisation du mouvement de musique électronique baptisé French Touch. Ils font partie des artistes français s'exportant le mieux à l'étranger, et ce depuis la sortie de leur premier véritable succès, Da Funk en 1996. Une des originalités des Daft Punk est la culture de leur notoriété d'artistes indépendants et sans visage, portant toujours en public des casques et des costumes. Ils s'inspirent du film Phantom of the Paradise de Brian De Palma. Bangalter et Homem-Christo étaient à l'origine les membres du groupe musical Darlin' (en hommage à la chanson des Beach Boys), rapidement dissous, ce qui leur a donné l'occasion de composer leurs propres musiques. Le duo devient alors Daft Punk, et sort son premier album intitulé Homework en 1997, qui est particulièrement bien accueilli par les critiques. Leur second album commercialisé en 2001 intitulé Discovery est également un succès et comprend des succès tels que One More Time, Digital Love et Harder, Better, Faster, Stronger. Le duo a également composé la bande son du film Tron : L'Héritage. En janvier 2013, Daft Punk quitte EMI Records pour signer avec le label Columbia Records et sortir le 20 mai 2013 un album intitulé Random Access Memories qui remporte un important succès international et cinq Grammy Awards dont celui du meilleur album de l'année le 27 janvier 2014. La fortune des Daft Punk est évaluée à plus de 46 millions d'euros. Historique Débuts (1987-1993) La rencontre de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo a lieu en 1987 au lycée Carnot à Paris. En 1991, les deux hommes fondent avec Laurent Brancowitz, futur membre du groupe Phoenix, un groupe de rock nommé Darlin', avec lequel ils enregistrent leur premier single, Darlin' sur le label indépendant anglais Duophonic. Le succès n'est pas au rendez-vous, le titre se vend à environ 1 500 exemplaires et le groupe n'a quasiment aucun impact sur la scène française. En mai 1993, une critique du magazine britannique Melody Maker qualifiera la musique du groupe de « daft punky trash » (que l'on pourrait traduire par « punk idiot » ou « punk timbré »). En 1993, Thomas et Guy-Manuel fondent à Paris le duo Daft Punk. En 1993, lors d'une rave party au parc Eurodisney, Daft Punk rencontre les responsables du label écossais Soma. Entre-temps, Thomas et Guy-Manuel ont commencé à travailler sur du matériel électronique tel que le sampleur. Le duo sort un an plus tard, sous le nom Daft Punk, le maxi 3 titres The New Wave. À défaut de succès retentissant, la « techno adolescente française » des Daft Punk retient l'attention de quelques journalistes et critiques anglais. L'année 1995 est celle de leur premier succès, le groupe sort le maxi électro-rock Da Funk / Rollin' and Scratchin'. Le titre rencontre le succès et se répand petit à petit dans les clubs d'Europe. Toujours en 1995, Thomas crée son label, Roulé, sur lequel il sort le titre Trax On Da Rocks. Daft Punk fait alors la première partie des Chemical Brothers à Londres. En France, le groupe est repéré par la maison de disques Virgin ; c'est ainsi qu'il fait une apparition sur la compilation Sourcelab vol.2 du label Source (qui fait partie de Virgin) avec le titre Musique, en 1996. Source est dès lors le premier label à diffuser Daft Punk en France. Années Homework (1993-1999) Le 7 janvier 1997, à la suite de la sortie du single Da Funk, Daft Punk sort son premier album Homework, caractérisé par la house et les rythmes techno inspirés de la scène de Chicago. Celui-ci rencontre le succès  : 2 millions d'exemplaires se vendent dans 35 pays différents en l'espace de 2 mois. La presse généraliste et spécialisée fait l'éloge de l'album, qui conquiert la jeunesse internationale. Le titre Around the World entre dans les charts européens et nord-américains. La réalisation du clip, dans lequel on voit plusieurs groupes de personnages danser au rythme des différents instruments, est signée par le réalisateur Michel Gondry, et la chorégraphie par Blanca Li. Le groupe acquiert dès lors une notoriété internationale, et entame sa première tournée mondiale de quarante dates d'octobre à décembre 1997. Le spectacle y est aléatoire, le concert durant parfois jusqu'à cinq heures. L'album de musique électronique Homework emblématique de la French touch démocratisa la « house filtrée », et ses conditions de mixage parfois aléatoires influèrent sur ce que les critiques appelleront le « son Daft Punk ». Le succès de cet album constitua un tremplin qui permit à d'autres groupes de la scène électronique française et mondiale de se révéler. 1997 est aussi l'année où Guy-Manuel de Homem-Christo lance son propre label Crydamoure. Années Discovery (1999-2004) En 2001, Daft Punk sort son premier album live intitulé Alive 1997 enregistré à Birmingham en Angleterre, contenant une piste longue de 43 minutes sans pause, on y retrouve quelques tubes comme Da Funk, Daftendirekt, Rollin' and Scratchin', Alive, Around the World, etc. En 2001, quatre ans après Homework, un 2e album intitulé Discovery est produit. À la fois encensé et critiqué, il entraîne des controverses aussi bien chez les fans de la première heure que chez les journalistes. Orienté Pop voire Disco, l'album contient de nombreux samples et s'inspire de certaines références culturelles des années 1980. Il laisse aussi une place aux voix vocodées : Thomas et Guy-Manuel s'essayent au chant sur plusieurs titres tels que Digital Love et Harder, Better, Faster, Stronger. Le succès commercial est au rendez-vous. Le groupe obtient deux nominations au Grammy Award en 2001. Un peu plus tard, les critiques s'apaisent et l'album fait la quasi unanimité lorsque sort au cinéma le film d'animation Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem réalisé au Japon par Leiji Matsumoto, créateur de Albator. Le public découvre, par delà les images, une bande son imaginative et ludique, qui n'est autre que l'album Discovery. En 2003 sort Daft Club, un album de remixes de titres des albums Homework et Discovery, réalisés par divers artistes comme Basement Jaxx et Slum Village, ou par Daft Punk eux-mêmes. Au début, l'idée du Daft Club est venue après la sortie de Discovery, les fans se voyaient distribuer des cartes de membres du Daft Club contenant un code personnel permettant de retirer des goodies sur l'ancien site des Daft Punk. Années Human After All (2004-2008) Le 14 mars 2005 sort le 3e album de Daft Punk, Human After All. Alors que le duo revendique par le titre de l'album (Humains après tout en français) son « humanité », l'album semble évoquer la fuite de notre société vers la plus complète déshumanisation. Certains titres, comme The Prime Time of Your Life, Television Rules the Nation ou encore Technologic, dégagent quelques clés du concept de Human After All, que les deux musiciens refusent de commenter  : « Notre album parle de lui-même » est leur seule déclaration à ce propos. Cependant, l'album reçoit un accueil contrasté et déchaîne une nouvelle fois les critiques d'une partie des fans qui regrettent Homework. Certains le trouvent trop répétitif, sans nouveauté (Robot Rock est ainsi une simple reprise du thème de la chanson Release the Beast de Breakwater) et sans vie (ce qui contraste avec le titre de l'album), alors que d'autres le voient comme un concept album fabuleux et novateur. À noter qu'un album intitulé Human After All: Remixes est sorti au Japon en 2006 et présente des remixes uniques de Human After All. En 2006, le groupe sort son premier best of de ses trois précédents albums studio, disponible en deux versions  : Standard et Deluxe. Le CD est constitué de onze titres extraits des trois albums studio, de trois remixes réalisés par Daft Punk à l'époque de Homework, ainsi qu'un morceau daté des débuts mais inédit en album  : Musique. L'édition Deluxe regroupe le CD et un DVD contenant douze clips, dont deux inédits  : Robot Rock (Maximum Overdrive), et The Prime Time of Your Life dans un seul coffret. Parallèlement, une tournée commence avec des dates aux États-Unis (Coachella Festival le samedi 29 avril 2006, devant 35 000 personnes), en Belgique (festival Pukkelpop le samedi 19 août 2006), au Japon, au Portugal (Festival Sudoeste) le 5 août 2006, mais aussi en France (les Eurockéennes de Belfort). Seulement neuf dates ont été prévues pour cette tournée. Le groupe se produit niché dans une pyramide au milieu de la scène, habillé de costumes de robots, entouré d'un jeu de lumières dantesque. À l'occasion du Festival de Cannes 2006, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo présentent au public leur premier long métrage (1 h 14), Daft Punk's Electroma, qui raconte la quête d'humanité de deux robots. La particularité commerciale de ce film est de n'être diffusé que dans un seul cinéma en France, le Cinéma du Panthéon à Paris, le samedi à minuit, et ce pendant un an. Le principe est en fait le même que celui des Midnight movies où des films expérimentaux étaient diffusés à minuit aux États-Unis dans les années 1970. La voiture utilisée dans le film a été mise en vente sur eBay en 2011 afin d'aider les sinistrés du Japon,. En 2007 sort l'album Alive 2007, qui leur vaudra une nomination dans la catégorie Spectacle Musical de l'année aux Victoires de la musique. Ils enregistrent le live à Paris-Bercy le 14 juin 2007; ce dernier comporte 12 titres remixés des 3 albums studio. L'album est présenté en 2 éditions : la première étant la version Normale avec un CD douze titres, et la deuxième, la version Deluxe avec un CD douze titres + 1 CD comprenant la piste Human After All / Together / One More Time / Music Sounds Better With You ainsi que 50 photos officielles prises au live + la vidéo d'Harder, Better, Faster, Stronger (Alive 2007) où les fans se sont vu remettre 250 caméras pour filmer la performance des Daft Punk au KeySpan Park à New York le 9 août 2007 sur un begin de Television Rules the Nation, clip dirigé par Olivier Gondry, le frère de Michel Gondry. En 2008, ils sont nommés dans la catégorie Meilleur Spectacle Musical aux Victoires de la musique pour Alive 2007, devancés par Ze Tour de Michel Polnareff. En revanche, ils ont remporté deux Grammy Award en 2009 : l'un pour Alive 2007 dans la catégorie Meilleur album électronique ou dance et l'autre pour le single Harder Better Faster Stronger issu de ce même album dans la catégorie Meilleur single électronique ou dance. Tron : L'Héritage (2008-2010) Le 4 mars 2009, il est annoncé que le groupe a été sélectionné pour composer la bande son de Tron : L'Héritage, en remplacement de Clay Duncan (et en reprenant une partie de son travail, et avec l'aide du studio de Hans Zimmer), la suite du film de science-fiction Tron sorti en 1982. Selon l'actrice Olivia Wilde (jouant dans le film), Daft Punk devait faire une apparition: « Ils sont venus sur le plateau », explique-t-elle, « et ils vont sans doute participer à la promotion du film, en particulier au Comic-Con ». Ceci a été confirmé lors de la diffusion de 7 minutes du film au Comic-Con 2010 où l'on pouvait les voir, ainsi que leurs costumes créés pour l'occasion,. Au Comic-Con 2009, il fut annoncé que le duo avait composé vingt-quatre titres pour la musique de ce film. Fin juillet 2009, Pitchfork, website américain traitant de l'actualité de la musique indépendante, affirme que Daft Punk serait tellement satisfait de leur musique produite pour Tron : L'Héritage qu'il envisagerait une tournée. Toujours fin juillet 2009, un extrait de cette bande son, qui s'apparenterait à un thème principal, est mis en ligne par plusieurs sites de partage de musique et ainsi disponible à l'écoute gratuitement. Ces musiques sont finalement des faux. À l'occasion du Comic-Con 2010, 6 morceaux officiels de la bande originale du film furent dévoilés et mis en ligne par plusieurs sites spécialisés. Walt Disney Records a officialisé le premier single de la bande originale, le morceau Derezzed, en postant un clip vidéo. Suivent les titres Outlands et Tron : L'Héritage (End Titles). L'album, finalement composé de vingt-deux pistes, est sorti mondialement le 6 décembre 2010. En novembre 2010, le duo est également confirmé à la bande-son du jeu vidéo Tron: Evolution basé sur le film de science-fiction. Derezzed et The Grid seront ainsi disponibles dans le jeu. Par ailleurs, le duo fait un caméo dans le film, apparaissant dans leurs propres rôles de DJs. L'album est proposé dans la catégorie « Meilleure bande sonore » pour la 54e cérémonie des Grammy Awards. Le 21 octobre 2010, le duo fait une apparition remarquée durant le dernier concert de la tournée américaine de Phoenix au Madison Square Garden à New York, où ils ont interprété plusieurs morceaux avec le groupe. En juillet 2010, le groupe Daft Punk est fait chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres. Le 19 septembre 2011, sort un inédit enregistré en 1994, intitulé Drive. Random Access Memories (2013) Après les rumeurs de 2012, le groupe change de maison de disque en 2013, signant avec le label Columbia Records. Il dévoile un nouveau visuel et un extrait sonore inédit le 2 mars 2013, dans une courte publicité diffusée durant l'émission Saturday Night Live sur la chaîne NBC (produite par Lorne Michaels), laissant planer l'hypothèse d'un nouvel album. Le 23 mars 2013, le quatrième album est confirmé grâce à la possibilité de pré-commander l'album sur iTunes. Le même jour, un second teaser de 15 secondes apparaît, cette fois-ci directement sur le site officiel de Daft Punk, indiquant la date de sortie pour le 21 mai. Ce nouvel album s'intitule Random Access Memories et contient treize titres pour une durée totale de 74 minutes. Le 13 avril 2013 à l'occasion du festival Coachella, un trailer du premier single issu du nouvel album intitulé Get Lucky est diffusé. Selon la presse, l'album sera dévoilé le 17 mai lors du festival agricole de Wee Waa en Australie. Le 19 avril 2013, le single Get Lucky est devoilé. Ce titre est réalisé en collaboration avec Pharrell Williams et Nile Rodgers. En moins d'une journée, le single se classe numéro 1 des ventes iTunes mondiales. Il se retrouve aussi en première position des classements iTunes nationaux en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni entre autres. Le 13 mai 2013, à la suite de la fuite d'une version en basse qualité sur internet, l'album est rendu disponible à l'écoute sur iTunes. Ils produisent également quatre titres sur Yeezus le dernier album de Kanye West. Avec cet album, le groupe remporte cinq Grammy Awards, en janvier 2014 : Album de l'année, Enregistrement de l'année, Meilleure performance pop de groupe (avec Pharrell Williams et Nile Rodgers), Meilleur album dance/electro et un prix technique pour le mastering. Le duo français participa à l'écriture du titre Gust of Wind, sorti en octobre 2014 en association avec Pharrell Williams. Live Début 2006, le groupe a annoncé qu'il prévoyait un certain nombre de spectacles pour l'été. Le 29 avril 2006, Daft Punk donne son premier concert au Coachella Festival aux États-Unis avec des titres mixés par deux ou par trois. Ils y ont reçu un bon accueil du public pour leur première performance américaine depuis 1997. Thomas Bangalter a alors déclaré qu'il y aurait un DVD live de leur récente performance. Par la suite, il a souligné ses réticences pour cette réalisation, le duo estimant que les vidéos amateurs en ligne de leurs prestations étaient aussi bien que celles pouvant être réalisées de façon professionnelle. Le 30 juin 2006, ils se produisent au festival des Eurockéennes de Belfort, sur la grande scène, à deux heures et demie du matin. Ils quittent les lieux une heure vingt plus tard, le pouce levé, à destination du public. Dans une interview accordée au Miami Herald, Guy-Manuel de Homem-Christo a déclaré que leur apparition du 11 novembre au Festival de musique de Bang était leur dernière représentation de 2006, mais qu'ils allaient organiser plusieurs autres spectacles à l'avenir. Le groupe a plus tard précisé une date de représentation au Palais omnisports de Paris-Bercy pour juin 2007. Ils ont aussi avancé des dates pour le RockNess Festival et le Wireless Festival en juin également,, en juillet pour le Oxegen Festival et en août pour le Lollapalooza. Daft Punk a ensuite annoncé une tournée mondiale appelée Alive 2007. Daft Punk joue au Festival RockNess sur les bords du Loch Ness, en Écosse le 10 juin 2007, en ouverture dans un pavillon de toile dont la capacité atteint 10 000 personnes. Au grand mécontentement de la foule, le spectacle est retardé, mais l'arrivée du groupe calme l'assistance. En raison de la masse de spectateurs, certaines parties du pavillon sont retirées pour permettre à des milliers d'autres personnes de les voir depuis l'extérieur. Le 16 juin 2007, Daft Punk ouvre la troisième journée de l'O2 Wireless Festival. The Times a décrit le set comme un « spectacle sensoriel mémorable, à la fois éblouissant et assourdissant ». ThisisLondon a déclaré que c'était « un set d'euphorie electro acharnée presque sans faille ». Daft Punk ferme la scène 2 (de NME) au festival Oxegen le 8 juillet 2007. Leur set est précédé d'une projection de la bande-annonce de leur film Daft Punk's Electroma. Le magazine NME rapporte que leur performance était « robotique et spectaculaire ». Shouthmouth la décrit comme « typiquement triomphante ». Quatre jours plus tard, le duo joue au Traffic Torino Free Festival à Parco della Pellerina à Turin, en Italie. Le duo est aussi l'attraction de la scène de AT&T le 3 août 2007, la première nuit du festival de Lollapalooza à Chicago. Ce concert leur vaut notamment les louanges de Pitchfork Media. Le 9 août, ils jouent à KeySpan Park à Brooklyn, à New York. Daft Punk a par ailleurs composé la musique du défilé Louis Vuitton printemps/été 2008, qui s'est tenu le 7 octobre 2007. Le 27 du même mois, ils participent au festival Vegoose à Las Vegas. Ils y apparaissent avec des groupes tels que Rage Against the Machine, Muse et Queens of the Stone Age. À la fin du mois, Daft Punk a joué dans la ville de Mexico. Le groupe a aussi joué le 2 novembre 2007 à l'Arena Monterrey à Monterrey au Mexique et à Guadalajara. Modular Records annonce que le groupe apparaîtra en Australie en décembre 2007 pour un événement appelé Never Ever Land. L'annonce a mis fin à des années de spéculation pendant lesquelles des rumeurs disaient que le groupe se rendrait en Australie pour y faire une série de performances live. Ils sont régulièrement assistés de Kavinsky et SebastiAn au cours de leurs prestations, les apparitions de ces derniers artistes ayant été annoncées comme des extensions de la tournée Alive 2007. Une interview de Triple J avec Busy P révèle que l'apparition de Daft Punk à Sydney le 22 décembre sera la dernière pour 2007 et la dernière à inclure la pyramide lumineuse. Les tickets pour la tournée australienne ne se sont jamais aussi vite vendus. Le duo participe aussi à un webchat sur internet organisé par EMI, dans lequel Daft Punk déclare qu'il ne fera pas de tournée en 2008 et qu'il se concentrera plutôt sur de nouveaux projets. Lors des Grammy Awards de 2008, Daft Punk fait son premier live à la télévision en accompagnant Kanye West pour interpréter Stronger le 10 février 2008, au Staples Center de Los Angeles. Pour son apparition, il utilise des contrôleurs Lemur Input Device. L'épouse de Thomas Bangalter, Élodie Bouchez, a assisté à l'événement. Lors du final de la tournée américaine de Phoenix le 20 octobre 2010 au Madison Square Garden de New York, le groupe fait une apparition remarquée en fin de concert  : alors que Phoenix vient de terminer If I Ever Feel Better, Daft Punk apparait et réalise un duo surprise avec le groupe  : If I Ever Feel Better vs. Harder Better Faster Stronger/Around the World, suivi de Together/Human After All ; puis viennent les fameuses notes tirées de Rencontres du troisième type (Close Encounters of the Third Kind) qui annoncent une version spéciale de 1901 pour terminer le concert. En janvier 2014, lors de la 56e cérémonie des Grammy Awards, Daft Punk se produit sur scène avec Nile Rodgers, Stevie Wonder, Pharrell Williams et les musiciens qui collaboré sur l'album Random Access Memories. Ils interprètent le titre Get Lucky en incluant des éléments mélodiques des musiques Freak Out de Chic et Another Star de Stevie Wonder. Discographie 1997 : Homework 2001 : Discovery 2005 : Human After All 2013 : Random Access Memories Vidéographie 2000 : DAFT: A Story About Dogs, Androids, Firemen and Tomatoes, un film montrant les cinq clips de l'album Homework (ceux de Revolution 909, Da Funk, Around the World, Burnin' et Fresh) et incluant leur making-of et une version live de Rollin' and Scratchin' en 1997. 2003 : Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem. 2006 : Daft Punk's Electroma. Ce long métrage présente plusieurs similitudes avec le film Gerry de Gus Van Sant, notamment à travers les longues marches des deux robots dans le desert californien et la première scène du film où les deux androïdes voyagent silencieusement dans une Ferrari 412 noire. Classement DJ Magazine Le magazine DJ Magazine effectue chaque année un classement « Top 100 DJs ». Voici la position qu'y prend le groupe. 2007 : 71e 2008 : 38e 2009 : 33e 2010 : 44e 2011 : 28e 2012 : 44e, 2013 : 22e Exploitation commerciale Télévision 2014 : Audi - Publicité Quattro (interprète : The Grid) 2013 : NRJ Music Awards ? Générique (interprète : Get Lucky) 2013 : MTV Video Music Awards ? remise du Prix de la meilleure vidéo féminine de l'année à Taylor Swift (interprète : Lose Yourself To Dance). 2013 : Lotus F1 Team - Publicité Lotus F1 Team avec Daft Punk (interprète : Giorgio By Moroder) 2013 : Audi - Publicité A3 (interprète : Harder, Better, Faster, Stronger) 2012 : Very Bad Blagues - Quand on est en boites de nuit (interprète : Robot Rock) 2010 : Late Show with David Letterman - Jon Stewart/N.E.R.D. (scénariste : Hypnotize U) 2009 : Entourage - Running on E (interprète : Something About Us) 2008 : Alfa Romeo - Publicité Mito (Technologic) 2006 : Veronica Mars - I Am God (interprète : One More Time) 2006 : Gilmore Girls - I Get a Sidekick Out of You (interprète : Around The World (uncredited)) 2005 : Gap (entreprise) - Publicité avec Daft Punk et Juliette Lewis (interprète : Digital Love) 2005 : Newport Beach (interprète : Technologic) 2000-2005 puis 2007-2009 : NRJ Music Awards, le générique (interprète : One More Time) Daria : 2002 : Adieu le lycée (interprète : Digital Love) 2001 : Aunt Nauseam (interprète : One More Time) 1998 : See Jane Run (interprète : Revolution 909) 1997 : Road Worrier (interprète : Around the World) Cinéma 2014 : Eden (film, 2014) de Mia Hansen-Løve, où les Daft Punk font à la fois une apparition dans leur propre rôle, et sont par ailleurs interprétés par Vincent Lacoste et Arnaud Azoulay 2011 : Very Bad Trip 2 (interprète : Stronger) 2011 : Tron : L'Héritage (interprète : derezzer) 2010 : Iron Man 2 (interprète : Robot Rock) 2008 : Never Back Down (interprète : Stronger) 2007 : So You Think You Can Dance (interprète : Technologic) 2002 : L'Auberge espagnole (interprète : Aerodynamic) 2001 : Le Baiser mortel du dragon (interprète : Aerodynamic (Slum Village Remix)) 1997 : Nowhere (interprète : Life Is Sweet (Daft Punk Mix)) 1997 : Le Saint (interprète : Da Funk) DJ Hero Le groupe Daft Punk figure dans le jeu vidéo d'Activision DJ Hero, sorti en France le 29 octobre 2009, version « platines » de la licence Guitar Hero. Tout comme Metallica pour la version Guitar Hero, les musiciens de Daft Punk sont jouables et modélisés en 3D derrière leurs platines. La bande son possède plusieurs titres des deux androïdes dont voici la liste  : Beastie Boys - Lee Majors Come Again vs. Daft Punk - Da Funk (produit et mixé par Cut Chemist) Daft Punk - Around The World vs. Young MC - Bust A Move Daft Punk - Da Funk vs. N.A.S.A. - Strange Enough ft. Karen O, ODB & Fatlip Daft Punk - Megamix 1 (Technologic vs. Television Rules the Nation vs. Around the World) Daft Punk - Megamix 2 (Robot Rock vs. Da Funk vs. Short Circuit) Daft Punk - Robot Rock vs. Hashim - Al Naafiysh (The Soul) (produit et mixé par The Scratch Perverts) Daft Punk - Robot Rock vs. Queen - We Will Rock You Daft Punk - Short Circuit vs. Boogie Down Productions - Jack Of Spades Daft Punk - Technologic vs. Gary Numan - Cars Daft Punk - Television Rules the Nation vs. No Doubt - Hella Good Queen - Another One Bites The Dust vs. Daft Punk - Da Funk Activision utilise les robots durant la promotion du jeu : le jour de l'annonce de leur collaboration, une vidéo fut mise en ligne montrant les avatars 3D de Daft Punk interpréter une version raccourcie de We Will Robot Rock You devant une foule en délire, ; puis un spot publicitaire pour la version Xbox 360 fut diffusé sur plusieurs chaînes de télévision aux alentours de sa sortie : reprenant les images du précédent trailer (mais sur le thème Megamix 1), l'image recule progressivement jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'elle est reflétée sur leurs casques,. L'éditeur est d'autant plus fier qu'il s'agit de la première collaboration du groupe dans un jeu vidéo, argument qu'il met en avant. En revanche, ils ne sont pas présents dans DJ Hero 2, contrairement à Deadmau5 qui est le fer de lance de cet opus, à l'instar du groupe français pour le premier jeu. Un remix de Human After All par les DJ de FreeStyleGames y est néanmoins jouable. Notes et références Voir aussi Bibliographie Tony Gaenic, Daft Punk de A à Z, l'Étudiant, coll. « les guides MusicBook »,? 2002, 115 p. (ISBN 978-2843430886) Violaine Schütz, Daft Punk, l'histoire d'un succès planétaire, Scali,? 2008 (ISBN 2350122360) Stéphane Jourdain, French Touch, le Castor Astral, coll. « Castormusic »,? 2005, 190 p. (ISBN 2-85920-609-4) Peter Shapiro (trad. Pauline Bruchet), Modulations : une histoire de la musique électronique [« Modulations: a history of electronic music »], éditions Allia,? 2004, 340 p. (ISBN 9782844851475) Articles connexes Icône culturelle Roulé (label de Thomas Bangalter) Crydamoure (label de Guy-Manuel de Homem-Christo) French Touch Pedro Winter (Busy P), ex-manager du groupe Gildas Loaëc, ex-manager du groupe Liens externes (fr) Site officiel (en) Daft Punk sur Discogs Source : Wikipedia

MARC CERRONE

Marc Cerrone, né Jean-Marc Cerrone le 24 mai 1952 à Vitry-sur-Seine, est un musicien, compositeur, producteur de musique et écrivain français. Il est un des grands noms du disco. Durant sa carrière, il a vendu plus de 30 millions de disques[réf. insuffisante]. Il est aussi l'auteur de concerts-événements ayant réuni des centaines de milliers de personnes à travers le monde tels que la Dance Party Live à Versailles, le Los Angeles Millenium Celebration, ou le concert à Paris place de la Concorde pour la célébration du bicentenaire de la Révolution. Biographie Jeunesse et formation À cinq ans, il est marqué par la séparation de ses parents, lui et ses frères sont mis en pension. À douze ans, sa mère, Liliane Cerrone, lui offre sa première batterie. Il devient batteur et est influencé par le rhythm and blues d'Otis Redding. Durant son adolescence, des groupes ou musiciens comme Chicago, Cream, Jimi Hendrix, Santana influencent Cerrone. Les débuts En 1969, il persuade Gilbert Trigano, directeur des Club Med, d'engager des groupes de rock. Cerrone devient alors directeur artistique d'une quarantaine de clubs. Le premier groupe de Cerrone se nomme Kongas et existe de 1972 à 1976. Il joue au célèbre club de Saint-Tropez « Le Papagayo »,. Eddie Barclay devient son premier producteur et produit son premier single Boom en juillet 1972. Durant ces années-là, le groupe fera de nombreux concerts et jouera même au Japon . Mais fin 1974, Cerrone quitte le groupe. Durant l'année 1975, Cerrone ouvre un établissement de disques importés dans le centre commercial Belle-Epine à Thiais. Cet établissement propose les premiers disques disco venant des États-Unis (The Trammps, KC and the Sunshine Band, Mandrill, ?). [réf. nécessaire]. En écoutant ces albums, l'envie de créer de la musique revient pour Cerrone. Pour cela, avec l'aide de son ami Don Ray, qui possède un studio sur l'avenue de la Grande Armée à Paris, il réalise une maquette. Cependant, Cerrone trouve qu'il est mieux de faire un album dans les studios de Londres. Il y part en juillet 1976. La période disco Cerrone autoproduit son premier album Love in C minor (enregistré de septembre à octobre 1976 au studio Trident de Londres). Cet album est révolutionnaire pour l'époque. La chanson titre dure 16 minutes et ce format est loin d'être idéal pour la radio (5 minutes max). De plus, il y a dans sa chanson des gémissements féminins, une basse omniprésente et (le plus important) il met en avant le pied de grosse caisse? chose très inhabituelle pour l'époque. Toutes les maisons de disques refusent son album et Cerrone décide alors de s'autoproduire. Il se distribue par ses propres moyens en se faisant importateur de musique britannique. Son album est un énorme succès aux États-Unis et il se vend 8 millions d'exemplaires à travers le monde. Love in C Minor lui vaut son premier Grammy Award en 1977. Dès 1976 commence une collaboration fructueuse avec Alain Wisniak avec qui il coécrira et coréalisera plusieurs albums : Cerrone's paradise,Supernature,Cerrone V Agelina ,Cerrone VI Panic, Cerrone VIII Back Track. Son deuxième album, Cerrone's paradise, réalisé en février et mars 1977 au studio Trident de Londres connaît moins de succès. En effet, la chanson titre semble imiter ou être une suite logique de Love in C minor. Take me et Time for love sont des chansons plus originales et d'une durée de six minutes. Durant l'été 1977, Cerrone compose, à Londres toujours, l'album Supernature. Son premier single Supernature connaît un succès immédiat dans les dancefloors du monde : 10 millions d'albums de Supernature sont vendus. Give me love, extrait de la bande originale du film Brigade mondaine, connaît le même succès. Cerrone devient une star reconnue, notamment aux États-Unis et joue au Studio 54 de New York. Dès l'année 1977, Cerrone produit des artistes comme Don Ray pour Revelacion. Il est nommé cette année-là à 5 fois aux Grammy Awards, dont celui du meilleur artiste. Durant l'été 1978 sort l'album Cerrone IV qui connaît un énorme succès. Des chansons comme Rocket in the pocket ou Look for love deviennent des classiques du disco. Cet album est un des premiers à être enregistré en quarante-huit pistes. Les 3 et 4 décembre 1978, Cerrone joue ses grands classiques à l'Olympia : Love in C minor, Take me, Supernature, Rocket in the pocket, etc. Dans ce concert, 20 hommes et femmes dansent nus. En 1979, Cerrone quitte l'Europe et va à Hollywood pour enregistrer en mars-avril l'album Angelina dans le studio Cherokee Sound. L'album n'est plus disco comme les précédents et est plutôt « new wave-rock ». Living in love est un morceau faisant penser aux vacances, à la plage, aux palmiers? Cette chanson marchera bien. La chanson funky Call me tonight sera un tube dans les discothèques homosexuelles. Il reçoit le Golden Globe du meilleur producteur de disques de l'année. Après le disco L'année suivante, de mai à septembre 1980, Cerrone enregistre Cerrone VII You are the one dans les studios Power. Jocelyn Brown y chante toutes les chansons. La chanson You are the one devient un petit succès. La même année, Cerrone déprime car son père est atteint d'un cancer. Il réalise Cerrone VI. En 1982, Cerrone enregistre l'album Back Track. Cet album, bien que mal connu, comporte de bons morceaux comme Back Track. Les 23 et 24 juin, Cerrone joue à l'espace Balard et les recettes de ces concerts iront à une association pour la lutte contre le cancer. En 1983, son père meurt d'un cancer. En 1983 sort l'album Cerrone IX qui comporte des reprises des titres discos suivants : Give Me Love, Look For Love, Call Me Tonight. La même année sort le simple Freak Connection, reprise du Standing in the Shadows of Love (en) de Holland, Dozier et Holland. Pressenti par Jack Lang et la mairie de Paris pour organiser un événement culturel, il va se produire, à l'automne 1988, sur le parvis du Trocadéro avec un spectacle total (concert, ballet, pyrotechnie, jeux de lumière, lasers?) intitulé The Collector, opéra rock ambitieux coécrit avec la chanteuse américaine (basée en angleterre) Lene Lovich et interprété par un super-groupe composé de musiciens venus d'horizons divers (Nile Rodgers de Chic, JJ Jeczalyk d' Art of Noise, le chanteur Steve Overland, la chanteuse Mary Hopkin, les cuivres d'Earth, Wind and Fire et les chœurs de l'Opéra de Paris. C'est le prélude à une série de concerts-spectacles événements qui vont devenir sa marque de fabrique au cours des années 1980 et 1990. 1989 : spectacle « Evolution » au bord de la Seine, à Paris, dans le cadre des festivités du Bicentenaire de la Révolution française, 1991 : « Dream », dans le port de Tokyo, pour le lancement de la première chaîne HD satellitaire de la télévision nippone, 2005 : « Hysteria Party » devant les grilles du château de Versailles. Chaque fois, ces concerts-spectacles gratuits retransmis en direct par de nombreuses chaînes de télévision attirent plusieurs centaines de milliers de spectateurs. En revanche, ses albums se vendent moins bien. En 1986, il fera un titre (Oops Oh no!) avec Latoya Jackson, sœur de Michael Jackson. Les grands événements À la manière d'un Jean-Michel Jarre de la « dance music », Cerrone organise régulièrement des grands évènements ou des dizaines de milliers de personnes se réunissent autour de sa musique. En novembre 1988, il organise à la demande de Jack Lang et de la Mairie de Paris, la représentation de l'opera rock The Collector sur le parvis du Trocadéro. Le 14 juillet 1989, il participe aux célébrations du Bicentenaire de la Révolution française sur les bords de la Seine. En 1991, concert-spectacle « Harmony », organisé dans le port de Tokyo, lors de la soirée de lancement de la nouvelle chaîne de télévision japonaise en haute définition. Il met en scène la nuit du Millenium pour le passage à l'an 2000 à Los Angeles. Le 1er juillet 2005, il organise un concert gratuit sur la place d'armes du château de Versailles : « la plus grande discothèque du monde » qui sera suivi le lendemain au même endroit du concert Live 8 auquel il participe. Le 17 novembre de la même année sort le DVD Cerrone live at Versailles. 2008, avec son vieux complice Nile Rodgers, il organise la « NY Dance Party », au milieu de Central Park, à New York, recréation d'une gigantesque discothèque en plein-air pour célébrer les trente ans de la Dance Music (l'événement était prévu à l'origine pour le 6 octobre 2007 et devait se tenir à Times Square, entre les 42e et 49e Rue...). Retour au premier plan En 2000, Bob Sinclar invite Cerrone sur son nouvel album disco-house Champs Élysées. En 2001 sort l'album Cerrone by Bob Sinclar où ce dernier rend hommage au « roi du disco ». En 2002 sort l'album Hysteria dont la pochette sera censurée. La chanson Hysteria sera le seul single de l'album. Ce dernier connaîtra un succès mitigé. En février 2005, il signe la partition de l'adaptation française d' Orange mécanique donnée au Cirque d'Hiver à Paris. En 2005, Cerrone est promu au grade de commandeur dans l'ordre des Arts et Lettres. En juillet 2006, premier concert de Cerrone en Afrique (Alger, Algérie) à l'hôtel Sheraton. En novembre 2006, un remix de Supernature revient à la dixième place du classement de Billboard. En février 2007, Cerrone a fêté ses 30 ans de carrière à l'Olympia de Paris. En juin 2007, Cerrone sort son nouvel album Celebrate en exclusivité sur mobile Samsung. En 2009, le deuxième volet de la sériesort sous le titre Cerrone by Jamie Lewis. La même année paraît un remix par Joey Negro de Cerrone's Paradise. Il devient l'un des jurés de l'émission de télévision X Factor au côté de Julie Zenatti, diffusé en France sur W9 et en Belgique sur RTL-TVI. En 2010, Cerrone Symphony, Variations Of Supernature sort en février 2010 avec un premier single : Supernature Project avec Dax Riders. Livres En 1982 et 1984, Marc Cerrone publie deux romans policiers : Le Rat et Névrose. En 1990, il publie Dancing Machine, un roman aussitôt adapté pour le cinéma par Gilles Béhat, avec Alain Delon, Claude Brasseur et Patrick Dupond. Marc Cerrone vit alors à Hollywood jusqu'en 2000 où il fait une série de concerts à succès aux États-Unis. En juin 2004, Cerrone sort son Best of en CD et DVD ainsi que sa biographie Et pourquoi pas la Lune. Références bibliographiques Névrose / Marc Cerrone. Paris : Fayard, 1982, 252 p. (ISBN 2-213-01191-5) Le Rat / Marc Cerrone. Paris : Malligator, 1984, 313 p. La couv. porte en plus : "Tu ne toucheras pas à mes rêves..." (ISBN 2-905148-00-4) Dancing machine / Marc Cerrone. Paris : Éd. no 1, 1990, 245 p. (ISBN 2-86391-391-3) Et pourquoi pas la lune ! / Marc Cerrone ; propos recueillis par Sylvie Van Den Wildenberg. Paris : J.-M. Laffont, 2004, 283 p. (ISBN 2-84928-045-3) Discographie Albums studio Best Of Featuring Cerrone By Albums live Bandes originales Remixes Singles Brigade Mondaine : Give Me Love Top Dance : Give Me Love / Supernature / Love In C Minor / Je Suis Music Time / Stood Still Vaudou aux Caraïbes Panic Trippin On The Moon / Phonic Love In C Minor / Black Is Black Take Me / Cerrone's Paradise Supernature / In The Smoke Give Me Love / Love Is Here Je Suis Music / Rocket In The Pocket Angelina / Call Me Tonight Rock Me / Rocket In The Pocket Freak Connection / Your Love Survived Cycle’s Woman / Exodus Club Underworld / Taxi In The Night The Collector / The Collector (2) Oops, Oh No ! / Version Instrumentale Flight Of The Phoenix / J?m?envole Supernature 88 Heart Of Me / Evolution I’m gonna take another chance on you / Evolution Engagement associatif Marc Cerrone est ambassadeur de l'association fédérative La Voix de l'Enfant. Liens externes Site officiel Notes et références   Source : Wikipedia

CHRISTOPHE WILLEM

Christophe Willem, de son vrai nom Christophe Frédéric Durier, est un chanteur, auteur et compositeur français, né le 3 août 1983 à Enghien-les-Bains. Il a été révélé par la saison 4 de l'émission Nouvelle Star en 2006, dont il est ressorti vainqueur. Biographie Enfance et débuts dans la musique Né à Enghien-les-Bains, il grandit à Deuil-la-Barre dans le Val-d'Oise. Enfant, il suit des cours de piano de sept à quatorze ans, puis se consacre au chant jazz pendant trois ans, et ensuite au gospel et au blues pendant deux ans. D'abord décidé à suivre des études pour devenir professeur d'économie et gestion, il continue toutefois à pratiquer le chant et la musique, notamment dans une chorale de gospel où il est remarqué pour participer au film Alive (2004) aux côtés de Richard Anconina et Maxim Nucci, où il joue le rôle de Henri. C'est à cette période qu'il rencontre Jenifer, alors compagne de Maxim Nucci. Le film ne lui ouvrant aucune porte, il continue alors ses études en Licence de communication à l'Université Paris-VIII, et est en même temps surveillant au lycée de Montmorency dans le Val d'Oise, où il donne des cours de chant le soir aux professeurs volontaires du lycée. Nouvelle Star C'est en novembre 2005 qu'il tente de participer à La Nouvelle Star sur M6, poussé par sa sœur Sandrine qui l'inscrit au casting de Toulouse, après avoir constaté que le casting de Paris était complet. Étiqueté du numéro « 15 000 », il interprète Strong Enough de Des'ree et y gagne d'emblée le surnom « La Tortue », donné par Marianne James en référence à sa façon de se tenir et son pull à rayures vertes. Après avoir passé les épreuves de sélection avec 25 000 candidats, il se retrouve au Pavillon Baltard aux côtés des quatorze autres apprentis chanteurs. Lors de la première émission en direct, il interprète Sunny et s'installe comme le clou de la soirée pendant les neuf directs suivants, où il est systématiquement le dernier candidat à passer. L’interprète enregistre le titre collectif J'irai chanter aux côtés notamment de Gaël Faure, Cindy Santos et Miss Dominique sur le label Sony BMG. Écrite par Marie-Jo Zarb, Laura Marciano et Simon Caby, la chanson atteint la 8e place des classements français. Elle est également no 19 en Belgique et no 35 en Suisse. Au bout des dix semaines du jeu télévisé, il est désigné « Nouvelle Star 2006 » face à l'autre finaliste, Miss Dominique, le 8 juin 2006. Christophe devient alors Christophe Willem (un nom déjà utilisé dans le générique du film Alive), en référence au prénom William, que ses parents avaient failli lui donner. Carrière musicale Inventaire Pour son premier album Inventaire sorti en 2007, il collabore avec Zazie, Philippe Katerine, Bertrand Burgalat ou encore Valérie Lemercier, et signe lui-même la musique de Chambre avec vue et de Des nues, écrits en 2003. Après avoir envoyé en radio le titre Élu produit de l'année, sort le single Double je, qui se hisse numéro un en France et en Belgique, et devient la meilleure vente de l'année 2007. L'album reçoit un double disque de platine en France et un disque d'or en Suisse et Belgique avec plus de 900 000 exemplaires vendus. Suivront deux autres extraits : Jacques a dit et Quelle chance. Il remporte alors plusieurs récompenses : Révélation et Album de l'année aux NRJ Music Awards, Chanson de l'année aux Victoires de la Musique, meilleur artiste français aux World Music Awards. Sa première tournée se déroule du 15 novembre 2007 au 20 juillet 2008 en France (notamment au Bataclan, à l'Olympia, au Zénith de Paris et à La Cigale), en Belgique, en Suisse, mais aussi en Nouvelle-Calédonie. Un DVD live, Fermeture pour rénovation, paraît le 12 mai 2008, présentant le concert à La Cigale. Caféine Son second album Caféine sort le 25 mai 2009. Classé numéro un en France, il recevra un disque de platine pour ses 300 000 ventes, porté par les singles Berlin, Plus que tout, Heartbox et Entre nous et le sol. Après avoir remporté deux NRJ Music Awards (Artiste et Album de l'année pour Caféine), il commence en 2010 sa seconde tournée baptisée Le Coffee Tour. Au printemps 2011, il intègre le jury de la seconde saison de l'émission X Factor, aux côtés de Henry Padovani, Véronic DiCaire et Olivier Schultheis. L'émission est diffusée sur M6 en France et sur RTL-TVI en Belgique. Prismophonic En septembre 2011 paraît Cool, premier extrait de son troisième album Prismophonic qui sort le 21 novembre 2011. Sur cet album, il collabore notamment avec Zaho pour l'écriture et Steve Anderson, producteur de Kylie Minogue, pour la musique (Kylie Minogue signe d'ailleurs le texte du titre Pas si loin). En janvier, alors que l'album est certifié disque de platine, paraît un second extrait, Si mes larmes tombent. Alors que sort un troisième extrait, Starlite, il entame au mois de mai à l'Olympia sa troisième tournée, Willem Sessions, en partenariat avec les casinos Barrière et Live Nation, et sort en édition limitée (à 1 000 exemplaires) en décembre 2012, l'album Love Shot Me Down, une version anglaise de l'album Prismophonic. Paraît-il Le 1er single de l'album est Le chagrin sorti en Septembre. Sur ce coup là, Willem revient avec son plus doux et plus élaboré au piano avec des percus et une voix douce. Le 8 octobre il dévoile la pochette de l'album Paraît-il qui sortira le 1er Décembre. Il comportera 14 titres pour l'édition Standard et 22 pour l'édition spéciale fans. L'année 2015 sera une année de concerts et de lives comme il dit, année concentrée sur la promotion de l'album sur scène. Participations à des projets artistiques En décembre 2007, il enregistre deux titres, September d'Earth, Wind and Fire et Heartbreaker de Dionne Warwick, pour la bande originale du film Disco de Fabien Onteniente. En 2008, il rejoint la troupe des Enfoirés afin d'aider Les Restos du Cœur. Il est l'un des nombreux artistes à rendre hommage au ténor Luciano Pavarotti le 13 septembre 2008 au Parc de Saint-Cloud, où il interprète One de U2. Fin 2008, il fait une apparition dans le clip FM Air de Zazie. Il participe également à l'album Sol En Si - Le concert des Grands Gamins au Zénith (1er décembre 2008), pour aider les enfants atteints du Sida. Il interprète le titre Monopolis lors d'une émission anniversaire des 30 ans de Starmania, diffusée le 24 avril 2009 sur France 2. En 2012, il interprète Pour Ne Pas Vivre Seul en duo avec Dalida, extrait de l'opus hommage Depuis Qu'elle Est Partie/ Ils Chantent Dalida. En 2013, Il interprète 2 titres dans l'album Génération Goldman, où il reprend Je marche seul et Il y a avec Zaho. Un peu plus tard, il reprend L'Amour brille sous les étoiles et Hakuna matata en compagnie de Al. Hy, Joyce Jonathan, Camille Lou, Olympe, Rose et Zaho, pour la compilation à succès : We Love Disney. Il chante avec Sophie Delila, sur le duo What Did I Do. Durant les battles de la saison 2 de The Voice, la plus belle voix, il assiste Jenifer dans la préparation des candidats. Discographie Albums Albums studio 2007 : Inventaire -  Diamant 750 000 ex 2009 : Caféine -  Platine 200 000 ex 2011 : Prismophonic -  Platine 100 000 ex 2014 : Paraît-il Autres 2007 : Inventaire tout en acoustic 75 000 ex 2012 : Love Shot Me Down (version anglophone de Prismophonic) Singles 2006 : Sunny 2007 : Élu produit de l'année 2007 : Double je 2007 : Jacques a dit 2008 : Quelle chance/September 2009 : Berlin 2009 : Plus que tout 2009 : Heartbox 2010 : Entre nous et le sol 2011 : Cool 2012 : Si mes larmes tombent 2012 : Starlite 2012 : L'Amour me Gagne / Love Shot me Down 2012 : What did i do (Sophie Delila ft. Christophe Willem) 2014 : Le chagrin DVD Musical 2008 : Fermeture pour rénovation Tournées 2007-2008 : Inventaire Tour 2010 : Coffee Tour 2012-2013 : Willem Sessions Liste des récompenses et nominations de Christophe Willem NRJ Music Awards World Music Awards Victoires de la musique Filmographie 2004 : Alive, de Frédéric Berthe : Henri Notes et références Annexes Article contexte Nouvelle Star Liens externes Site officiel Chaîne Youtube officielle. Source : Wikipedia

PABLO NOUVELLE

Définissant sa musique comme étant de la pop mélancolique, de la soul moderne et de la dance, Pablo Nouvelle est entré dans le monde de la musique en produisant des beats hip hop. Sa passion pour le hip hop lui a fait découvrir la soul musique des années 60 et 70, lui donnant un large panel d’inspiration. Quand il parle de l’influence de la soul music dans ses productions, il dit : « J’ai découvert l’origine du hip hop. Ça a changé ma vie » Mélangeant son amour pour la soul et la musique commerciale, Pablo créa son propre son, influencé par des artistes tel que Marvin Gaye, Donny Hathaway, Radiohead, John Frusciante, Gill Scott, Heron, Wu-tang Clan et The XX. Fabio Friedli alias Pablo Nouvelle, a grandi en Suisse, où il a abandonné ses études d’architecture pour étudier la musique et l’art en 2006. Fabio créa son nom de scène après s’être inspiré de l’architecte Français Jean Nouvel et des films de La Nouvelle Vague. Pablo a étudié l’animation  à l’Université « Lucerns Art School » en Suisse où son film de fin d’étude « Bon Voyage » a été récompensé de plusieurs awards. Actualité Suite au succès d’estime de “You Do Me Wrong” (encensé par BBC 6 Music, XFM, THUMP, CLASH, Inverted Audio…) Pablo Nouvelle revient avec un nouvel EP. “Poison” est le 1er extrait de “You don’t understand” qui es sorti cet automne chez Black Butter Records (label UK qui a découvert entre autres Clean Bandit, Jess Glyne, Gorgon City…). Lulu James, Fiona Daniels & ALX des artistes de la nouvelle scène anglaise apparaissent sur cet excellent EP.Ce chef d’œuvre est un mélange de pop mélancolique, soul et dance. “Poison” est un titre très classe et mélodieux qui vous transportera.  Source : Facebook

CAMILO FRANCO

Camilo Franco est né en Colombie, mais très vite arrivé en Espagne quand il était enfant. Depuis qu’il a 15 ans, Camilo commença sa carrière de DJ, et en peu de temps il a rejoint les équipes des plus grands clubs du pays puis à l’étranger. Avec les années il a reçu plusieurs récompenses, jusqu’à devenir un des résidents du Space à Ibiza, le club le plus désiré pour les Djs au monde. Il a été élu meilleur DJ par Vicious Magazine plusieurs fois, obtenant le prix Deejaymag de Meilleur Résident de Ibiza en 2010 et récemment il a reçu le titre de Meilleur DJ Résident à l’étranger pour les Colombia Dance Awards. Des décorations qu’il compte continuer à agrandir dans le temps. Quiconque connait Camilo Franco, sait que c’est l’un des Djs qui ne s’arrête jamais et surtout pas aux frontières. Semaine après semaine, Camilo est constamment en mouvement, résident au Space Ibiza pendant la saison estivale et dj guest de plusieurs clubs et festivals durant la période hivernale. Il doit y avoir une raison pour laquelle Camilo Franco est aussi bien considéré par les meilleurs clubs du monde (de l’Asie aux Etats-Unis en passant par l’Europe et l’Amérique Latine), portée par son charisme aux platines qui est inégalable, sa manière décalée de mixer la House, la Tech-House et l’EDM qui a démontré mainte fois sa capacité infaillible de provoquer la frénésie sur la piste de danse. Preuve de ce succès, il est constamment invité dans les plus grands festivals du monde, comme l’Ultra Music Festival, deux années consécutives. Egalement connu pour son travail de producteur et ses collaborations avec des artistes de renommée comme David Penn et René Amesz. Egalement, Camilo Franco a créé de nombreux labels comme Toolroom Records, Hotfingers, Nervous Records ou Urbana Recordings. Producteurs de remixes, il a travaillé avec Chus & Ceballos, Lorenzo Aldino, le grand René Amesz et beaucoup d’autres. Ses titres House et Tech-House ont connu un grand succès ; un bel exemple de ses productions était le « I Got », qui entra dans le TOP 100 des titres Beatport. Camilo Franco ne cesse d’être en studio pour de futures productions et collaborations.